Uncharted Golden Abyss, Drake dans ta poche

unchartedgoldenabyss(titre1)

Comme tout possesseur de PS Vita sain d’esprit, je me devais de posséder l’épisode exclusif d’Uncharted sur cette machine. Ça tombait plutôt bien vu que je suis un grand fan de la saga, m’étant bien sûr fais tous les autres épisodes PS3. Et malgré un 3ème opus un peu moins bon que le second, je n’allais pas cracher sur une nouvelle dose d’action en compagnie de Drake, surtout quand les critiques le qualifient de « véritable Uncharted portable ».

Et le mot véritable n’est pas de trop car la recette est rigoureusement la même que sur console de salon : du shoot, de la plate-forme scriptée, du scénario à la Indiana Jones, et bien sûr une baffe graphique pour le support où il tourne. Une belle démonstration de ce que la Vita a dans le ventre, le jeu est tout simplement sublime pour une portable, bien supérieur au fin du fin sur téléphones et autres tablettes. Ceci dit il ne faut pas s’emballer, ce n’est en aucun cas de la PS3. Le rendu est un bon cran en dessous de Uncharted 1 à cause de l’aliasing quand même fortement présent, mais ça reste très agréable et ça laisse présager du très bon pour les jeux de seconde génération de la console.

Que dire pour tout le reste ? C’est effectivement du Uncharted pur jus : on avance, on dégomme 20 mecs à la chaîne, on escalade quelques murs avec quelques événements scriptés, cinématique, on dégomme d’autres mecs, ect… La formule est bien connue des fans, et pour être franc après un Uncharted 2 et 3 ça a quand même du mal à passer. Il faut dire que les derniers épisodes avaient compensés la relative redondance du gameplay en enchaînant les situations et mises en scène incroyables. Dans Golden Abyss, c’est malheureusement beaucoup moins le cas. On sent que les moyens de développement n’ont pas été les mêmes et franchement j’ai rarement été impressionné. J’estime donc que c’est du même niveau qu’Uncharted 1, avec la répétitivité que ça implique. Pourtant il y a bien quelques petites différences, comme l’utilisation de l’écran tactile pour des énigmes quand même plus complexes qu’U3, mais ça ne suffit pas.

unchartedgoldenabyss(dessin1_p)

Je ne vais pas cracher dans la soupe : j’ai quand même pris du plaisir à jouer, mais à petites doses. L’aventure reste agréable et le gameplay reste efficace, mais je n’ai pas eu la même motivation à progresser que dans U2 et 3. Je ne me permettrai toutefois pas de casser le jeu car pouvoir jouer à un Uncharted n’importe où ça reste quand même la grande classe, mais je ne saurais que trop vous conseiller de plutôt vous diriger vers l’achat d’une PS3 et de la compilation des 3 premiers épisodes si vous n’avez jamais joué à la série car ce n’est pas avec cet opus Vita que vous en prendrez plein la gueule. Conclusion, Golden Abyss est vraiment fait pour les fans qui n’ont pas eu leur dose sur PS3 mais qui ne doivent surtout pas y voir un équivalant. C’est déjà pas mal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s