The Last of Us, en espérant qu’il y en ait d’autres !

tlou(titre)

Aujourd’hui, je m’attaque à l’un des gros mastodontes de l’année, le très plébiscité The Last of Us. J’ai attendu ce jeu très longtemps mais sans jamais trop m’y intéresser pour me spoiler le moins possible. Le simple fait que c’est un jeu Naughty Dog suffisait à me garantir que c’était déjà un hit avant même d’être disponible. Mais j’étais très loin de m’imaginer le degré de puissance vidéoludique.

En bref
TLoU est un TPS se jouant un peu comme un Uncharted mais qui n’a en fait pas grand-chose à voir. Ici il s’agit d’un jeu de survie avant tout, dans un monde ravagé par une infection d’une espèce de champignon s’attaquant aux humains en les mutant en une espèce de zombie. Ca parait farfelu mais le tout est en fait bien plus crédible que n’importe quel film de zombie classique. Le gameplay du jeu tourne tout autour de ce principe de survie : vous aurez très peu de moyens pour vous défendre face aux infectés et aux ennemis humains, et encore moins pour les attaquer. Contrairement à Uncharted, TLoU est tout sauf bourrin et il faudra faire attention à vos déplacements et bien économiser vos munitions et soins.

 

Ce que j’en retiens
 Un prologue qui prend aux tripes et qui restera dans les anales.
 Un univers travaillé et plausible.
 Des personnages crédibles avec un excellent jeu d’acteur et doublage. On sent vraiment un côté humain dans tous les échanges de dialogues et autres relations.
 Le duo Joel (le héros) et Ellie (l’adolescente que l’on escorte tout le long du jeu) qui marche parfaitement et qui évolue tout au long de l’histoire.

 tlou(6)Ellie et Joel, les personnages principaux autour desquels tourne toute l’intrigue. Leur relation évoluera de manière crédible et dramatique.

 Graphiquement incroyable pour de la PS3, mais aussi et surtout bourré de détails dans chacun des décors rendant l’ensemble très réaliste. Il y a aussi des paysages grandioses pour lesquels je me suis carrément arrêté quelques instants pour les contempler. Avec une meilleure résolution et moins d’aliasing TLoU aurait pu être un jeu next gen, c’est dire.

tlou(3)Admirez le souci du détail. On a ce degré de finition tout au long du jeu au travers de multiples décors.

 Ambiance sonore fantastique et accompagnée de musiques discrètes mais puissantes.
 L’impression de dépendre de chaque balle ou accessoire qu’on trouve pour survivre. Il faudra fouiller chaque endroit pour trouver de quoi repousser vos assaillants.

 tlou(5)Le stress de débarquer dans un endroit rempli d’ennemis avec rien de plus qu’un couteau et une pauvre bouteille vide pour les distraire pendant qu’on tente de s’infiltrer.

 Des phases d’action intensives et stressantes. La violence est omniprésente et on sent que chaque personnage ira jusqu’au bout pour survivre.
 Un véritable voyage à travers les USA, entraînant une variété de décors assez dingue pour un jeu de ce genre et des situations souvent inédites.

tlou(2)On passe souvent de décors chaotiques à magnifiques.

 Des passages de stress lorsqu’on doit s’infiltrer à travers tout un tas d’infectés en restant discret. La vie ne tient alors qu’à un fil. Il y aura quelques passages extrêmement flippants qui vous attendent où il vous arrivera d’être seul dans la pénombre, passages faisant fortement penser au meilleur de Silent Hill.
 SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : Pouvoir contrôler Ellie dans la seconde partie de l’aventure permet d’encore plus s’attacher à elle. Le passage où elle doit s’échapper du camp des bandits et où elle se retrouve chassée dans un restaurant par le psychopathe de service m’a profondément marqué.

tlou(4)Les scènes dans la pénombre à essayer d’éviter les infectés sensibles au son sont souvent terrifiants et peuvent très vite dégénérer.

 Assez long pour un jeu de cette trempe (un peu plus de 10 heures) mais c’est tellement bon qu’on ne voit pas le temps passer… Heureusement il propose un new game + et le jeu est très plaisant à recommencer en difficulté maximale.
 Une dernière partie du jeu intense, puissante et qui conclu magistralement l’aventure. SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : Même si je n’aurais pas fais le même choix que Joel, j’ai vraiment admiré le travail qui a été fait pour démontrer la folie du personnage et son traumatisme de la perte de sa fille qu’il reporte sur Ellie de façon très malsaine. Tout ce passage où il massacre des dizaines de personnes pour la sauver est marquant et dérangeant à la fois. Un choix égoïste mais qu’on parvient à comprendre malgré tout.

 

Mes déceptions
  Une IA pas toujours au top et elle a d’ailleurs été particulièrement critiquée pour celle d’Ellie qui se déplace de temps en temps au nez des ennemis sans que ceux-ci ne réagissent. Selon moi ceux qui se focalisent là-dessus pour descendre le jeu sont de gros pisse-froids car ce n’est honnêtement pas si grave que ça et globalement l’IA fait le taff convenablement.
  Le système de craft un peu trop basique, il aurait mérité plus de possibilités pour offrir plus d’options de gameplay.

tlou(1)Le système de craft fonctionne mais est très basique. Au final on se retrouve toujours avec les mêmes objets.

  Un épilogue uniquement ajouté pour annoncer une suite. SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : Autant la descente aux enfers de Joel est trippante, autant la toute dernière scène où il décide de mentir à Ellie tombe un peu à plat et est violemment coupée. J’ai trouvé ça un peu trop abrupte.
  J’ai testé le mode multi quelques heures et en toute franchise il est assez bon et parvient à mixer les éléments du solo avec des éléments coopératifs et compétitif de façon convaincante. Avec des amis les parties doivent être très intéressantes car elles sont bien plus subtiles qu’elles en ont l’air. Ceci dit je n’ai pas acheté ce jeu pour jouer online et comme d’habitude ça me rend malade d’imaginer que le temps et les ressources investis dans ce mode auraient pu être mis dans le solo pour le rendre encore meilleur et plus long. Il serait temps que les développeurs arrêtent de vouloir proposer du solo et du multi dans un même jeu et se concentrent sur l’un ou l’autre.

 

Conclusion
The Last of Us est d’ores et déjà pour moi le jeu de l’année 2013. Je sais qu’il a été acclamé dans toute la presse et que ça fait un peu mouton qui copie l’opinion publique de dire ça mais pas du tout : c’est un jeu bourré de qualités et qui a un degré de finition hors du commun. Je l’ai adoré de bout en bout, il n’y a pas un instant que je n’ai pas aimé. Les jeux de cette trempe sont très rares, il faut en profiter et si vous n’avez pas de PS3 je vous dirais que maintenant est le moment où jamais de passer le cap car l’achat est pleinement justifié par ce jeu (et aussi les autres exclus de la console si vous n’êtes pas convaincus). TLoU est sans aucun doute l’un des meilleurs jeux de cette génération, ce serait dommage de passer à côté avant de passer à la next gen qui mettra un certain temps avant d’égaler ce degré de qualité. D’ailleurs il y a fort à parier que seul le prochain jeu de Naughty Dog saura le faire. Ce studio mérite tous les éloges qu’on lui fait et devrait changer son appellation en Naughty God.

 

 

Source des screenshots : Ces images sont tirées d’un peu partout sur le web car la méthode de capture d’écran sur PS3 est assez lourde.

Publicités

Une réponse à “The Last of Us, en espérant qu’il y en ait d’autres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s