Dust An Elysian Tail, la pépite indé !

dust(titre)

Très acclamé lors de sa sortie sur le Xbox Live Arcade l’année passée, je me suis directement fort intéressé au jeu. Mais j’ai préféré attendre une version PC qui fut rapidement annoncée et rapidement bradée. En l’achetant je m’attendais juste à un bon jeu, mais les 10 heures de jeu dont je viens de sortir m’ont mis une sacrée claque.

En bref
Il s’agit d’un jeu en 2D dans la lignée d’un « Metroid-vania », à savoir des niveaux à explorer en combattant des ennemis à la pelle, avec une composante légèrement RPG puisqu’on peut upgrader ses statistiques, mais l’essentiel est aussi la récupération progressive de nouvelles capacités donnant accès à la suite du monde mais aussi aux passages secrets des précédentes zones. Il faut savoir que ce jeu a été développé par une seule personne (bon évidemment il a recruté pour les voix et les musiques ça va de soi) et là on se dit que ça doit pas être fameux mais détrompez-vous.

 

Ce que j’en retiens
 Graphiquement sublime. Je sais qu’on dit ça souvent dès que c’est de la 2D mais là je pèse mes mots : c’est coloré, c’est détaillé, c’est fin, c’est fluide, c’est foutrement bien animé. Magnifique.
 Artistiquement le jeu a sa propre identité visuelle qui est très réussie. Tous les personnages représentent des animaux, mais ils ont la classe, ce serait-ce que le héros Dust.

 dust(1) dust(2)  Rien que comme ça, c’est magnifique, et en mouvement ça l’est encore d’avantage.

 Un gameplay jouissif grâce à ses combats dynamiques et ses possibilités de combos.

dust(3)Les pouvoirs de Fidget associés aux capacités de Dust confère une puissance de frappe extrêmement jouissive.

 Excellente bande-son, aussi bien pour les doublages que les musiques épiques et collant parfaitement à l’action. Je vous recommande d’ailleurs l’OST.
 Des niveaux très bien construits avec pas mal de passages à revisiter par la suite, ce qui est intelligemment indiqué par la carte.
 Une bonne histoire, pas super originale mais assez prenante pour se sentir impliqué.
 Pas mal d’humour grâce à Fidget, votre compagnon de jeu qui ne manquera pas de balancer des répliques amusantes dès que possible.

dust(4)Mais aussi des clins d’oeil bien cachés comme ici un petit Super Meat Boy à libérer.

 Un système de quêtes annexes basique mais qui a le mérite d’exister, ce qui est rare pour ce genre de jeu.
 Un combat final épique.

 

Ma déception
J’aurais voulu pouvoir débloquer plus de coups ou combos. On a accès à toutes les attaques dès le début du jeu, seule Fidget gagnera un peu de pouvoirs supplémentaires par la suite.

Conclusion
Une pépite, tout simplement. Je m’incline bien bas devant le talent de Monsieur Dean Dodrill, le créateur de ce petit bijou. Fun, dynamique, beau, riche, prenant, Dust An Elysian Tail est d’ores et déjà un de mes coups de coeur de cette année et est en plus proposé à bas prix comme à peu près tous les jeux indépendants. Je pense que j’ai tout résumé, je pourrais peut-être encore souligner que le jeu ne fait « que » 10 heures de jeu mais j’estime que c’est ni de trop ni trop peu. Par contre je vous invite chaudement à lancer le jeu en mode difficile dès le début car sinon le jeu est trop simple. Mais voilà en tout cas un jeu que tous les gamers se doivent d’essayer puisqu’il mélange à la perfection les concepts instaurés par les Castlevania & co avec la technique et la fluidité de gameplay de nos jours. N’hésitez pas, à ce prix-là ce serait criminel de ne pas tenter l’aventure.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s