Fez, un jeu overhypé

fez(titre)

Il y a de ces jeux qui sont considérés comme cultes par les critiques et bon nombre de joueurs. Tellement cultes que c’est presque mal vu de ne pas adhérer. Et bien même si ça m’arrive rarement voilà que je n’ai pas accroché à l’un d’entre eux, en l’occurrence le fameux Fez. Et pourtant j’avais attendu la version PC avec grande impatience vu tout le bien qu’on en disait et je me suis jeté dessus dès qu’il est passé en soldes Steam. Mais rien à faire : j’en ressors blasé après 2 heures de jeu.

En bref
Fez est un petit jeu de plate-forme en 2D développé par un studio indépendant. En 2D oui mais pas vraiment en fait car la particularité du jeu est d’offrir une perspective sous forme cubique. C’est à dire que vous pouvez faire tourner la caméra tout autour du décor sur 4 plans à la manière d’un cube. La représentation du héros et des éléments étant en 2D, le gameplay offre un concept très intéressant puisque le héros ne conçoit que la 2D. Par exemple une plate-forme éloignée peut devenir une plate-forme très proche en tournant simplement la caméra. Un très bel effet d’optique plutôt bien exploité puisqu’il offre des casse-têtes bien pensés et intéressant. Le jeu consiste à aller de niveaux en niveaux afin de collecter des cubes pour pouvoir allez aux zones supérieures, ect…

Ce que j’en retiens
 Une ambiance très particulière, à la fois mystérieuse et un poil poétique
 Quelques notes d’humour qui sonnent juste
 Graphiquement simple mais en fait très profond grâce au travail sur la perspective
 Des idées d’énigmes vraiment bien trouvées comme ces plate-forme visibles uniquement lors de flash d’orages.
 Un monde gigantesque bourré de secrets, références, énigmes, et histoires cachées

fez(3)Encore un jeu extrêmement pixelisé mais très vite on devient admiratif du travail réalisé sur l’ambiance et les décors avec aussi peu de moyens. Fez a vraiment une touche graphique admirable.

Ce qui m’a fait arrêter
Ce que je reproche au jeu est simple : il est TROP grand. Arriver dans une nouvelle zone vous ouvrira de multiples chemins menant à d’autres zones ouvrant d’autres voies vers d’autres zones, ect… Il y a de quoi explorer, ce n’est pas un défaut en soit bien au contraire mais j’ai trouvé les moyens de navigation extrêmement bancals. La carte du monde est claire mais les sorties dans les levels ne le sont pas du tout. Il y a bien des téléporteurs mais pareil ils sont très prise de tête. Une fois arrivé au bout d’une zone j’ai vraiment eu du mal à chaque fois revenir sur mes pas, me forçant à ouvrir la carte toutes les 10 secondes. Le personnage étant assez lent et très vulnérable aux chutes ça n’arrange rien.
A ça s’ajoute ma frustration sur le fait qu’on vous lâche dans un monde bourré de secrets sans vous donner des notions suffisantes pour ne serait-ce que pour avoir un début d’indice sur l’existence même d’un type d’énigme. Voyant que je ne trouvais jamais les cubes dans certaines zones, j’ai vite fait été voir sur le web ce que je ratais et j’ai été très étonné de voir qu’il y a tout un système de codes à déchiffrer et effectuer d’une bonne façon à un endroit correct. Je n’aurais jamais pu le trouver par moi-même car je n’aurais jamais pensé que ça existait. Si on m’avait dit « analyse les décors et prend des notes pour décrypter tout ce bordel » là oui ça aurait pu me guide run minimum.

fez(1)fez(2)Vous trouvez des clés qui débloquent des zones qui donnent d’autres clés pour d’autres zones avec des cubes pour d’autres zones avec des clés, ect… Regardez donc cette fraction de la map globale, imagiez le bordel pour vous déplacer là-dedans.

fez(4) Ca encore c’est considéré comme une énigme facile car la tête de la chouette bouge avec la caméra. Là au moins vous recevez un indice qu’il y a « quelque chose de bizarre » à faire ici. Mais le plus souvent vous n’en saurez rien à moins d’avoir décrypté manuellement un tableau 5 levels plus loin.

 

Conclusion
Du coup traitez-moi d’assisté si vous voulez mais cette moitié du jeu complètement énigmatique plus le fait de se déplacer de zones en zones qui est pénible ont eu raison de ma patience. Attention, Fez est un excellent jeu effectivement, je lui reconnais plein de qualités. Je peux même concevoir que ça en amuse de jouer au scientifique explorateur au pixel près, mais personnellement je n’accroche pas du tout et j’en suis le premier peiné car j’adore les jeux riches et profonds. Pourtant j’ai essayé, j’ai insisté, mais rien à faire, je ressors profondément frustré de cette expérience. Du coup, si Fez 2 n’est pas un peu mieux expliqué et un peu moins bordélique ce sera sans moi cette fois.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s