Sins of a Solar Empire Rebellion

sinsrebellion(titre)

Ok j’avoue, je suis un gros noob concernant les jeux de type 4X car ça ne m’avait jamais vraiment intéressé. Le premier que j’ai testé était Endless Space par curiosité après en avoir entendu grand bien, mais je n’avais pas adhéré plus que ça à cause du tout par tour. Les récentes soldes Steam m’ont alors fait craquer pour ce Sins of a Solar Empire qui propose une alternative intéressante. A noter que je teste ici le dernier épisode en date « Rebellion » mais vu que c’est mon premier Sins je vais plutôt juger la série dans son ensemble puisqu’il parait que cet opus rassemble tout ce qui se faisait de mieux dans les précédents.

En bref
Il s’agit d’un 4X space opera en temps réel. Pour ceux qui débarquent, cela désigne 4 termes conducteurs pour ce type de jeu : exploration, expansion, exploitation et extermination. Ca résume assez bien le jeu au final. Il n’y a pas de campagne solo, c’est pourquoi je ne peux pas dire que j’ai terminé le jeu mais j’ai pas mal joué au mode multijoueurs. Le but est donc de coloniser un maximum de planètes, les développer et les défendre, améliorer sa technologie, créer des liens de diplomatie si nécessaire, et bien sûr se constituer une redoutable flotte.

Ce que j’en retiens
 Une certaine classe visuelle si on apprécie les space opéra. Les combats spatiaux sont plutôt jolis malgré que le moteur du jeu ne date pas d’hier et l’ensemble est agréable et compréhensible.

   sinsrebellion(5)Les combats sont vraiment très plaisant à regarder.

 La gestion des jumps des vaisseaux entre les planètes, qu’il est possible de contourner via les technologies pour surprendre l’adversaire.

sinsrebellion(1)J’adore l’effet graphique des jumps entre les planètes.

 L »interface plutôt bien fichue une fois qu’on a pris le temps de mémoriser les symboles de chaque unités/bâtiment. Une fois bien maîtrisée, elle permet d’avoir accès à tout très rapidement.

sinsrebellion(3)Gérer plusieurs planètes et flottes aurait pu être difficile mais l’interface permet de contrôler tout ça très facilement.

 Un arbre des technologies vraiment très fourni qui conviendra au style de jeu de chacun.

sinsrebellion(4)Il faudra développer un maximum de technologies. L’une des plus importantes est le contrôle de la culture de votre civilisation, représentée ici par les trains de couleurs entre les planètes. Si une planète se fait trop influencée par l’ennemi, vous risquez de la perdre.

 Une gestion des planètes simple et efficace.
 Un mix intéressant entre macro et micro gestion des flottes.
 Le concept des pirates qui attaquent à intervalle de temps régulière le joueur qui a la mise à prix la plus haute est vraiment sympathique, d’autant plus quand on ne sait pas qui a mis de l’argent sur la tête de qui. Le jeu de la diplomatie et de la traîtrise s’en retrouve d’autant plus intéressant.
 La tension qui monte encore d’un cran quand un joueur construit une unité ultime.
 Le marché noir qui est sujet à des crash selon les ressources les plus demandées.
 Un contenu gigantesque grâce à une flopée de cartes, les 3 factions, et la multitude de mods et maps créés par la communauté. On trouve même un mod Battlestar Galactica pour les fans ^_^ !

Mes déceptions
 Les options diplomatiques sont quasiment inexistantes tant qu’on ne les a pas développées dans l’arbre des technologies. Ca réclame des ressources donc ça implique un retard dans le développement offensif/défensif, un pari souvent risqué.
 Un rythme assez lent qui n’est pas forcément un défaut mais qui implique des parties souvent très longues. Heureusement qu’on peut les sauvegarder pour les continuer ultérieurement…

sinsrebellion(2)Rien que le fait de capturer une planète est déjà long en soit.

 Une gestion des zooms de caméra assez déroutante puisqu’elle a tendance à suivre automatiquement un vaisseau en mouvement alors qu’on ne le veut pas. C’est particulièrement agaçant lors des combats.
 Pas de mode solo alors que ça aurait pu proposer un scénario sympathique.

Conclusion
J’ai vraiment adoré ce jeu et je regrette de ne pas m’y être intéressé plus tôt. Les possibilités sont nombreuses sans être trop prise de tête, et moi qui suis un grand fan de Science-Fiction je me régale de la patte graphique même si j’aurais encore plus adoré si le moteur avait été un peu plus poussé. Si vous accrochez vous engloutirez pas mal d’heures de jeu et vous en redemanderez, après veillez pas ne pas vous tromper sur la marchandise : c’est bien du temps réel mais ce n’est pas un RTS, il a bien plus de choses à prendre en compte que les combats. J’espère un jour voir un Sins of a Solar Empire Online avec un monde persistant (à la O’Game pour les connaisseurs). Autant vous dire que si ça sort un jour je tue toute ma vie sociale.

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s