L’art de finir ses jeux

Je me souviens que lorsque j’étais plus jeune et que je n’avais pas les moyens pour tout acheter, je chérissais vraiment chaque nouveau jeu. J’y jouais pendant des semaines, voir des mois. Que le jeu fût bon ou moyen, je le dégustais jusqu’à moelle en le terminant et en le recommençant même plusieurs fois. Et même si aujourd’hui je n’ai plus le temps de me refaire des jeux en boucle, j’ai gardé l’habitude de m’efforcer d’au moins les finir. Chose visiblement rare puisqu’il parait que 90% des joueurs ne finissent pas leurs jeux… Wait, what ?!

Vous imaginez ? Vous êtes développeurs, vous créez un jeu à la sueur de votre front en mettant de côté votre vie sociale pendant des mois/années, et au final 90% du public n’en verra même pas l’entièreté. J’ai vraiment été choqué d’apprendre ça, ne serait-ce que pour le manque de respect vis-à-vis du travail effectué. Je peux comprendre qu’on ne finisse pas TOUS ses jeux, moi-même il m’arrive d’en laisser tomber quand je n’y trouve pas d’intérêt mais c’est rare car je me renseigne avant d’acheter un jeu en regardant des vidéos, lisant des tests, et même en l’essayant via une démo ou autre. J’ai vraiment du mal à concevoir que 90% des gens claquent du fric dans un produit qu’ils survoleront vite fait. Je sais que tout est relatif mais même à notre époque où on peut avoir plein de jeux à prix réduits ça reste des sommes élevées pour pareille négligence. Les gens ont-ils à ce point trop d’argent ?

  finirjeux(dessin1)

On va expédier directement les jeux médiocres qui ne méritent pas d’être joué et ne considérer que les bons jeux, lesquels sont déjà suffisamment nombreux. Pour moi quand on claque 20 à 60 € dans un jeu j’estime que ce doit être un acte réfléchi et que le minimum c’est d’en profiter dans son intégralité. Si on ne le termine pas c’est tout simplement qu’on ne s’y amuse pas au final. A l’heure d’internet et des multiples sources d’informations, c’est dur à croire que tant de gens se retrouvent face à un produit qu’ils ont payé sans savoir s’ils allaient l’apprécier. J’entends déjà les concernés dire qu’ils stoppent car un jeu est souvent répétitif, mais est-ce bien vrai ? Quand on voit que les développeurs tentent dans la majorité des cas de renouveler le gameplay au fur et à mesure de leurs jeux (et une fois de plus je précise que je parle des bons jeux), je me demande vraiment ce qu’en attendent les joueurs.

finirjeux(dessin2)

L’un de mes amis est directement concerné par cette statistique, mais je n’aurais jamais pensé que son cas est en fait le cas de la majorité des joueurs. Ca fait des années que je le vois acheter plein de jeux, souvent au prix fort, et ceux qu’il a terminés se comptent sur les doigts d’une main. Véridique. Son cas est peut-être une autre explication de ce phénomène. Un jeu fait parler de lui ? Il l’achètera. Mais ne le finira jamais. En général il y jouera 2-3 heures puis le laissera traîner à tout jamais. Il fait de même à presque chaque nouvelle console. J’ai peur d’imaginer combien de temps il a réellement passé sur sa Vita ou sa Wii U, et pas de blagues sur leurs faibles catalogues car il a beaucoup de jeux qu’il n’a même pas commencés, comme Uncharted ou Gravity Rush qu’il n’a même pas retiré de leurs boîtes… Quand je lui pose la question, il me dit qu’il jouera à tout ça « plus tard » « dans un temps mort ». Avec tout ce qu’il a accumulé jusqu’à aujourd’hui, il en a pour 5 ans de « temps morts », mais ça ne l’empêche pourtant pas de déjà prévoir ses thunes pour une PS4.

finirjeux(dessin3)

Alors pourquoi ? Ma théorie : le buzz généralisé. Les éditeurs ont ce pouvoir de créer de l’envie à travers les médias, à coups de trailers explosifs, d’images alléchantes ou de tests prometteurs. On l’a vu avec GTA 5, le buzz a gonflé mois après mois de sorte que tout le monde en parlait. On se sent alors pris dans la vague et on fonce acheter sans vraiment se demander si c’est un jeu qui nous plaira. Et l’exemple est ici parfait puisque le jeu est soigné jusqu’à sa dernière mission mais je suis sûr que peu de personnes l’auront un jour terminé. Moi pote lui-même y a joué 2 heures à tout casser et là ça fait déjà 2 semaines qu’il n’y a plus touché. Tout ça est typiquement le phénomène des cours de récrés lorsqu’on était petits : vos petits camarades avaient le nouveau jouet à la mode ? Il vous le fallait aussi ! Je généralise vulgairement, ok, mais l’idée est là.

finirjeux(dessin4)

Mais bon je critique, je critique, pourtant je suis bien obligé de remercier ces 90% de joueurs, ainsi que mon pote d’ailleurs. C’est grâce à ceux qui achètent que l’industrie survit car jeu fini ou pas, l’argent est de toute façon déjà donné. Comme le dit si bien la rédaction de Gameblog, acheter un jeu est un acte militant. Et puis après tout, ils font ce qu’ils veulent de leurs sous et il y a pire comme gaspillage, tant que ça les rend heureux. Mais je trouve ça bien dommage de ne jamais terminer ses jeux alors qu’il arrive régulièrement qu’un jeu ait un tout autre visage dans sa dernière partie, ou que le gameplay y atteint son potentiel maximum.

Publicités

2 réponses à “L’art de finir ses jeux

  1. Oh une citation de la team Gameblog c’est mignon 😉
    J’ai eu une période comme ça où je me faisais happé par la hype (pas mal celle la) et j’enchainais les préco de Collector sans pour autant profiter du jeu soit à sa sortie soit EVER
    Mais now je me fais un plaisir d’attendre Soldes et autres bons plans et me fait un devoir de terminer chaque titre (MAIS sans pour autant les rincer/platiner/successophiler)

    J'aime

    • Exactement pareil et je m’en porte bien mieux. Là par exemple avec les soldes steam de cet été logiquement j’aurai du stock pour 1 an, sans compter les quelques rares jeux day one que je prends tout de même… Style The Witcher 3, je n’ai pas pu attendre vu la qualité du jeu !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s