Gone Home, mais encore ?

gonehome(titre)

Je suis toujours un grand amateur de jeux indépendants qui proposent une expérience différente de ce dont on est habitués. C’est pourquoi j’ai craqué sur la récente promo de Gone Home, un jeu vanté dans les critiques comme étant très court mais avec une expérience narrative hors norme et prenante. Je n’allais pas tarder à découvrir qu’une fois de plus certains aiment en faire des caisses pour quelque chose de très subjectif…

En bref
Gone Home fait partie de ces jeux un peu polémiques comme Dear Esther puisqu’il n’y a pas vraiment de gameplay. On ne fait que marcher et cliquer sur des objets en écoutant l’histoire. On incarne ici une jeune femme qui rentre à la maison familiale après un voyage d’un an. Mais à son retour, la maison semble avoir été abandonnée précipitamment. Vous devrez alors l’explorer pour découvrir pas à pas ce qui s’est passé.

gonehome(1)C’est avec cette lettre mystérieuse de Sam, votre soeur, que vous êtes accueilli pour votre retour au bercail.

 

Ce que j »en retiens
 Une bonne ambiance visuelle et sonore. Ca se passe lors d’une soirée de tempête donc on a droit à tout un tas de bruits un peu inquiétant qui viennent peser sur le sentiment de solitude dans la maison.
 La narration pas à pas, en découvrant des situations simplement en découvrant des objets laissés en plan. On s’immisce dans la vie de cette famille en découvrant chacun d’entre eux, leur passé et leur caractère, simplement grâce à leurs affaires. C’est très intelligemment fait et très intimiste, donc il faut prendre le temps de s’immerger dans leur vie et tout observer/lire, sinon ce n’est pas la peine.
 Le fil rouge de l »histoire, conté par des extraits audio du journal intime de la soeur de votre personnage. C’est simple et efficace. Et j’ai bien aimé sa très jolie voix.
 Une progression intelligente puisque sans s’en rendre compte on est constamment pris par la main grâce à des objets bien placés.

gonehome(3) Pour progresser, il faut fouiller attentivement dans les affaires des personnages et découvrir ce qui s’est passé dans leur vie.

 Le thème abordé, qui fais un pas de plus vers de la maturité dans les scénarios de jeux vidéo. SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : L’histoire principale parle de l’homosexualité entre deux adolescentes, du début gênant de leur relation à la séparation inévitable en passant par le déni de leurs parents. C’est bien amené et traité avec une simplicité efficace.
 Ca se passe en 1995 et on retrouve énormément de clins d’oeil aux années 90. Si comme moi, vous êtes nés dans les années 80 ça vous parlera beaucoup.
 Quelle maison énorme pour seulement 4 personnes !

 

Mes déceptions
 La fin que j’ai trouvée décevante. SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : Un petit rebondissement pour faire une happy end, la soeur qui abandonne tout pour fuir avec son amoureuse qui ne rejoint finalement pas l’armée. C’est cliché et ça tombe à plat. Je me demande encore quel est l’intérêt finalement de ce récit avec une fin pareille…
 Une durée de vie scandaleuse. Je dis toujours qu’il vaut mieux un jeu court mais intense qu’un jeu long et chiant, mais là il y a de l’abus. On promet 2 heures de jeu mais perso ça m’aura pris 1h20… Sans presser ! Alors ok je n’ai pas observé tous les objets attentivement comme pourrait le faire un acharné, mais il ne faut pas exagérer. Je trouve ça d’autant plus dommageable qu’il est alors impossible de vraiment s’attacher aux vies des personnages.
 Comme ça a été dit dans le podcast « Silence, on joue », le jeu ne délivre pas ce qu’il promet. Le jeu nous mène en bateau en faisant croire qu’il va se passer quelque chose d’horrifique, avec les bruits et les textes sur la maison hantée, mais autant vous le dire tout de suite il ne se passe rien de tout ça.


gonehome(2)La maison fait plutôt penser à un grand manoir inquiétant à la Resident Evil. Du moins au début…

 

Conclusion
Je ne suis pas de ceux qui crachent sur les jeux où on ne fait que suivre une histoire, bien au contraire. Mais Gone Home ne m’a pas convaincu. C’est vrai que j’ai été un peu touché par l’histoire, mais la fin m’a complètement cassé l’expérience. Un trop gros défaut pour moi, que ne peut pas sauver la durée de vie très limitée. Ce jeu me rassure quand même quant à la maturité grandissante du média car c’est assez bien maîtrisé pour tout le reste. En définitive, je ne peux pas vous le conseiller ou le déconseiller formellement, car mon avis est très subjectif et d’autres personnes l’ont adoré, par contre je peux vous conseiller vivement d’attendre une vraie baisse de prix avant de sauter le pas, car 18€ c’est un peu beaucoup pour une expérience si brève.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s