The Swapper, car un seul ne suffit pas

theswapper(pres)

Ce jeu très mystérieux est déjà considéré comme l’un des meilleurs jeux de l’année par beaucoup de joueurs. Je ne pouvais décemment pas passer à côté de cette petite perle indépendante donc j’ai enfilé ma tenue de cosmonaute et je me suis lancé.

En bref
Il s’agit d’un jeu en 2.5D, vue de côté comme un bon vieux Abe’s Oddysee. D’ailleurs les bases du jeu sont plus ou moins identiques puisqu’il s’agit de passer de tableaux en tableaux en résolvant les énigmes pour faire avancer l’histoire. On se retrouve largués sur une planète inconnue, visiblement non habitée, sans aucune explication. On découvre alors une station spatiale abandonnée qui semble avoir servis à faire des expériences ayant créées votre gadget que vous ramasserez peu de temps après : le Swapper. Cet engin vous permet de créer des clones, jusque 4, n’importe où sur l’écran. Ceux-ci répètent vos mouvements à l’identique donc il faut jouer avec ça, mais aussi et surtout vous pouvez transférer votre conscience d’un corps à l’autre. Il s’agit ainsi d’un jeu essentiellement basé sur des énigmes exploitant ces deux capacités.

      theswapper(1)Tout commence dans ce lieu abandonné…

Ce que j’en retiens
 Le Swapper ! Il rend les déplacements plaisants et rapides, d’autant plus qu’il y a un ralenti du temps lorsqu’on crée un clone permettant ainsi de jouer avec la gravité, du style en se laissant tomber de haut et en créant un clone juste avant de s’écraser pour s’y projeter et ne pas mourir.

theswapper(2)La façon de créer les clones est on ne peut plus simple.

 Les énigmes sont par ailleurs vraiment bien fichues. Elles sont parfois bien tordues mais ne sont jamais insurmontables une fois qu’on a bien compris toutes les possibilités du gameplay.

theswapper(6)theswapper(5)Le jeu vous complique la tâche en ajoutant des lumières bleues et rouges qui affectent votre Swapper ; l’une empêche la création de clone, tandis que l’autre empêche le transfert d’âme. Il y a alors tout un puzzle pour contourner ces obstacles.

 L’ambiance très maîtrisée. Explorer cette planète et la station spatiale a quelque chose de fascinant et de lugubre à la fois. Les sons inquiétants, les musiques discrètes, les décors à la fois chaotique et avec un très joli cachet, tout ça contribue à rendre cette escapade unique.

theswapper(4)Il y a un peu de variété dans les décors, le tout reste très cohérent dans son ensemble.

 La carte des déplacements est à la fois simple et pratique. De plus il y a pas mal de téléporteurs pour s’y déplacer rapidement. C’est vraiment le genre de chose qui peut me briser le plaisir de jeu si c’est mal fait (du genre Fez) mais là c’est très efficace.

theswapper(3)Même si ça ne sert finalement pas à grand-chose car on n’est pas face à un Metroid-like, les téléporteurs sont assez utiles pour éviter les longs déplacements, et il y en a un peu partout.

 Il y a une véritable histoire derrière ce périple, et elle se dévoile subtilement à condition que l’on se creuse un peu les méninges et qu’on lise attentivement les messages d’information. D’ailleurs la fin est très confuse, SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : j’ai moi-même encore quelques questions après l’avoir vue, comme comment est-ce possible qu’un clone de la scientifique, soit le personnage qu’on incarne, arrive à avoir une conscience propre alors qu’on se clone durant tout le jeu. A part ça, j’ai trouvé le concept d’une forme de vie aux modes de pensées dans une autre dimension que la nôtre vraiment très intéressant et bien pensé.

theswapper(7)On nous invite de temps à temps à se balader dans l’espace pour pouvoir continuer. Les sons et la gestion des déplacements par petites propulsions est assez bien fichu.

Mes déceptions
 Même si ça contribue à l’ambiance que je considère très réussie, je trouve que le jeu abuse un peu trop des effets de flou sur les décors. Ca m’a parfois gêné.
 Il y a 10 achievements à débloquer (en tout) en trouvant 10 salles secrètes. Hors à moins que j’aie raté quelque chose il n’y a aucun moyen de les trouver autrement qu’en consultant une soluce… Je trouve ça très déplaisant car ce sont vraiment des passages secrets placés à des endroits très tordus sans le moindre indice, hors le jeu semble considérer qu’on doit les trouver vu les informations scénaristiques qu’elles renferment… C’est le genre de truc qui m’énerve.
 Quand même très court, même en galérant sur quelques puzzles j’ai mis environ 3h30 pour en voir le bout. C’est un peu limite même si on a fait le tour du concept, une petite heure supplémentaire avec un nouvel élément de gameplay n’aurait pas été de trop.

 

Conclusion
C’était une courte aventure, mais une excellente ! J’ai été immédiatement intrigué par l’histoire et j’ai apprécié les énigmes du jeu très intelligemment bien pensées. Ceci dit il ne se passe pas grand-chose dans le jeu, il y a surtout des rapports de mission à lire, et très peu de dialogues. Autant dire que si vous n’aimez pas les puzzles (avec un soupçon de gameplay de plate-forme) je ne peux pas vraiment vous le conseiller, mais si au contraire vous aimez pour creuser raisonnablement et calmement les méninges avec un scénario intéressant en toile de fond ce jeu est fait pour vous.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s