DayZ : premier jour d’un survivant

dayz(titre)

Me voilà lancé dans le jeu. Après avoir rapidement créé un avatar aux personnalisations très limitées, je me lance au hasard sur un serveur moyennement rempli en compagnie d’un ami qui est là pour m’expliquer un peu le fonctionnement. Ca y est, c’est parti : je débarque sur une plage avec rien autour de moi. Première difficulté : me repérer pour rejoindre mon pote. Le jeu ne fournit pas de carte de la zone donc il faut un peu tricher via une carte sur le web si on veut se retrouver, mais c’est loin d’être évident car il faut comprendre où on se situe vu qu’on apparaît aléatoirement.

dayz(1)

Après quinze minutes à courir dans une direction fixe, je tombe enfin sur des bâtiments. Avec un peu de mal j’arrive à me localiser sur la carte et à donner ma position à mon pote.

dayz(2)

Celui-ci est par chance dans la ville voisine et me dit de ne pas bouger car il me rejoint. Pendant ce temps je fouille les lieux pour trouver de l’eau, la soif commençant à se faire sentir. Je trouve alors du soda qu’il me conseille de stocker, et un extincteur, objet inutile mais quand on ne trouve rien on se console comme on peut. En sortant d’un bâtiment, j’aperçois une silhouette au loin qui court vers moi. Je dis :

– « Ah tu es arrivé ! Je te vois, je suis au bout de la route. »
– « Heu non, je suis encore à mi-chemin »
– « Ah bon ? Mais pourtant… OH MERDE, C’EST UN ZOMBIE ! »

Je me mis alors à le tabasser avec mon extincteur de fortune. Il lui fallut de nombreux coups avant de tomber, et celui-ci m’avait bien blessé.

dayz(3)

– « Je l’ai eu mais je saigne maintenant ! »
– « Il te faut des bandages sinon tu vas mourir. »
– « Mais je n’en ai pas ! »
– « Déchire ton T-Shirt pour t’en faire ! »
– « Tu déconnes, ça va sûrement p… ah bah oui, ça marche, lol… »

Et me voilà sauvé, mais un court temps seulement car désormais un autre mal me guète : la faim. Mon camarade me rejoint enfin et propose de nous rendre dans la grande ville la plus proche pour bien s’équiper : Elektrozavod.

dayz(4)

Ce n’est qu’après quinze autres minutes que nous atteignons ce nouveau lieu et que nous nous mettons à piller les lieux, me hâtant car ma faim se fait insistante.

dayz(5) dayz(7)

Il aura fallu fouiller plusieurs maisons pour trouver autre chose que des fruits pourris : une boîte de sardines, véritable Saint Graal. Nous nous la sommes partagée mais cela n’avait pas vraiment calmé ma faim.

dayz(6)

L’exploration continua dans cette ville abandonnée et, par chance, sans zombies. C’est alors que je fis une découverte :

– « Hey, j’ai trouvé une boîte de conserve avec des haricots… mais je n’arrive pas à l’ouvrir. »
– « C’est normal, il faut un outil comme un tournevis… Dommage car j’en ai une aussi. »

C’est alors qu’un second ami nous rejoint en ville, avec une surprise :

dayz(8)

 « Yo les gars, vous vous en sortez ? Si vous voulez j’ai une hache pour vos conserves là. »

Je répliquai :

– « Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire avec ça ? »
– « Tenez donnez-moi vos boîtes vous allez voir. »

Et le voilà qui nous rendait nos biens. La logique de ce monde ne cessait de m’interpeler, mais pourquoi pas après tout.

Après quoi, mon premier compagnon eut une idée :

– « Bon les gars, j’ai un plan. On n’est pas très loin de la base militaire, il y a blindé de stuff là-bas, on devrait y aller ! »

Inquiet, je lui répondis :

– « On ne risque pas de faire de mauvaise rencontre ? »
– « Ne t’inquiètes pas, j’ai trouvé un revolver chargé, et puis avec la hache de l’autre là on aura de quoi se défendre. »

Il n’en fallut pas plus pour me convaincre. Nous voilà ainsi en route vers le camp militaire, avec une course de vingt minutes au programme. Sur place, l’un des deux compères suggéra de passer par un trou dans la clôture pour rester discret. Ni une ni deux nous nous faufilions ainsi dans les arbustes, abaissés.

dayz(9)

Quand soudain, écran noir. Une mention s’affiche alors à l’écran : «You are unconscious ». Je venais d’être tué. Mais par quoi ? A terre, je criais alors à mes amis :

– « Merde je me suis fait tuer, faites gaffe ! »
– « D’où ? Par quoi ? »
– « J’en ai aucune idée, je n’ai rien entendu ! »
– « Ca doit être un… »

Et là j’entendais une balle se loger dans la tête de mon second camarade.

– « Bordel je suis mort aussi, fais gaffe c’est un sniper, fous le camp ! »

Trop tard, voilà que le dernier d’entre nous finit par tomber, sans comprendre d’où venaient les tirs.

– « Bon bah… Tout ça pour ça quoi. »
– « Ouais, ça fait partie du jeu… »
– « Il y a vraiment des mecs qui s’amusent à rester planqués des heures pour abattre les débutants qui s’aventurent hors des zones de départ ? »
– « Bah ouais, c’est leur kif »
– « Bon… Très bien… On retourne jouer à Battlefield 4 ? »
– « On te suit. »

Et c’est ainsi que se conclu ma sinistre aventure de deux heures.

 

THE END

 

Voilà, donc comme vous l’aurez compris j’ai craqué sous la pression de mes potes et j’ai acheté le soi-disant génial DayZ en version stand alone. Un jeu qui est d’ailleurs encore en version alpha, et j’ai essayé de retranscrire dans cette petite histoire les quelques problèmes que j’y ai rencontrés : très peu de zombies, combats mous, problèmes de sons dans les tirs, ect…

En revanche je dois signaler l’une des grosses avancées de cette version : l’inventaire. Ce n’est pas encore super ergonomique mais j’avais joué brièvement au mod DayZ d’Arma 2 l’année passée et j’avais vite arrêté à cause de sa gestion des objets complètement débile et incompréhensible. L’autre grosse avancée est le moteur du jeu puisque c’est beaucoup plus beau même si c’est incomparable avec un Battlefield.

Bref j’ai acheté cette alpha en connaissance de cause et globalement je reconnais que le jeu a un énorme potentiel. Ceci dit j’attends encore de gros patch avant de vraiment m’y investir :

1°) Il manque un système qui incite les gens à ne pas systématiquement se tuer les uns les autres. Actuellement à part pour être sympa il n’y a aucune raison qu’un type armé vous épargne ; aucune pénalité et du matos gratuit. Et vu que personne n’est sympa online, ça vous donne une idée de l’ambiance.
2°) Des zombies, plus de zombies ! Actuellement il y en a trop peu et ils ne sont pas inquiétants une fois qu’on est armés. De ce fait un jeu de survie où la principale menace n’en est pas une, ça fait du jeu un simple deathmatch.
3°) J’attends avec impatience l’implémentation des véhicules et surtout de la possibilité d’établir des campements. Ca donnerait un but au jeu, une raison de jouer en groupe et ça donnerait lieu à des scénarios géniaux comme des guerres de clans, ect…

Donc pour le moment je me contente d’apprendre la carte, comprendre les mécanismes, ect… Je considère que c’est une sorte de démo. Je reparlerai très en détail du jeu une fois qu’il sera vraiment sorti (au moins en Beta) et que j’aurai des dizaines d’heures d’expérience. Vivement que les développeurs finissent leur jeu en tout cas, mais je ne doute pas que le million d’exemplaire qu’ils ont vendu en quelques semaines devrait les motiver à bouger leur derrière.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s