PixelJunk Eden, le plateformer zen

pixeljunkeden(titre)

Aaah les soldes Steam, ce moment où vous ouvrez la page et que vous voyez un petit jeu inconnu littéralement donné pour une bouchée de pain, puis vous regardez la description et vous vous dites : « Hey, ça a l’air pas mal ce truc », et vous le prenez sans regarder de critiques car après tout à ce prix on ne prend aucun risque. C’est comme ça que j’ai découvert PixelJunk Eden.

En bref
Il s’agit d’un jeu de plateformes 2D à l’ambiance visuelle et musicale très zen. Le but du jeu est de collecter des objets spéciaux dans chaque niveau. Apparemment facile, sauf que ces objets sont en lévitation et que vous êtes cloués au sol. Pour les atteindre le principe est de détruire des globules flottant dans les airs pour libérer de l’énergie qui remplira des graines faisant ainsi pousser des plantes pour pouvoir vous y agripper et entamer votre ascension. Mais gare aux faux pas car votre ennemie principale est la gravité ; chaque saut mal calculé vous fera retomber tout en bas. Il y a alors tout un challenge pour détruire les globules de façon la plus optimale (faire des combos donnera plus d’énergie) tout en veillant à ne pas tomber et le tout avec la pression de votre barre de vie qui se consume petit à petit et qu’il faut constamment remplir avec d’autres types de globules, sous peine d’échec vous forçant à recommencer au niveau zéro.

pixeljunkeden(5)Faire pousser les plantes sera primordial pour pouvoir continuer à grimper. Plus la graine est grosse, plus la plante sera haute.

 

Ce que j’en retiens
Un style visuel particulier car très simpliste mais pourtant fin et très artistique. J’ai trouvé le côté « couleurs très lumineuses qui contrastent avec des fonds différents » assez réussi.

pixeljunkeden(4)pixeljunkeden(1)Certains tableaux sont vraiment bien foutus, et chaque niveau a son thème graphique propre.

 La courbe de progression de la difficulté est bien faite. Le jeu est simple au début et ajoute des éléments plus complexes au fur et à mesure, comme l’apparition d’ennemis de différents types, de nouveaux mouvements, des mécanismes plus complexes comme des propulseurs ou des ouvertures à activer, ect… Les derniers stages sont ainsi plutôt ardus et tiennent en haleine.

pixeljunkeden(2)Par exemple, ici il faudra apprendre à jouer avec les téléporteurs qui, comme un Portal, vous feront garder votre momentum à la sortie donc il faut réfléchir à l’angle d’approche.

 Le gameplay est très « lunaire » car on flotte dans l’espace la plupart du temps mais il est en réalité beaucoup plus profond qu’il n’en a l’air. Il faut apprendre à bien jauger ses sauts, à bien se propulser avec la corde, et à bien récolter les « globules » en leur tombant dessus le plus souvent possible pour maximiser les gains. Au plus on approche des derniers niveaux, au plus tout ça devient riche car il faudra de plus en plus fouiller pour trouver les moyens de s’accrocher ou se faire propulser pour atteindre les objectifs les plus élevés.

pixeljunkeden(7)Un niveau en particulier utilisera des globules spéciaux pour accentuer le flottement dans l’espace.

 Chaque stage a sa spécificité, surtout les derniers. Par exemple le niveau où la gravité est inversée continuellement est vraiment bien foutu et original.

pixeljunkeden(3)On vous fera dériver dans tous les sens dans ce level au style graphique proche de Matrix.

 Pouvoir revenir sur ses pas en cas de fausse man½uvre est une vraie bénédiction dans certaines situations. Ce n’est pas gratuit car ça coûte environ 20% de la barre de vie mais c’est fort pratique quand on foire un saut et qu’on retombe tout en bas.
 10 niveaux à visiter 5 fois chacun, puis un monde alternatif avec 5 niveaux supplémentaires. La durée de vie est donc assez conséquente pour ce type de jeu puisqu’il m’a fallu environ 7 heures pour obtenir les 75 objectifs. Et si vous avez des amis qui jouent au même jeu, vous pouvez vous amuser à faire du scoring par la suite car le jeu est beaucoup plus complexe qu’il n’en a l’air.

 

Mes déceptions
 Les premières musiques m’ont rendu curieux car c’est un style électro-zen qu’on entend rarement dans un jeu, mais certains morceaux m’ont vraiment m’ont tapé sur les nerfs à en m’en donner mal de crâne.
 Le menu de sélection des niveaux est en fait un niveau lui-même où on doit escalader les plantes de plus en plus haut pour atteindre les stages finaux. Amusant… les premières fois ! Chaque fois qu’on relance le jeu on doit tout remonter, c’est juste une perte de temps dont on se serait bien passé.
 Malgré le fait que les derniers stages ont le mérite de proposer une variante de gameplay chacun, il faut avouer qu’on arrive rapidement aux limites du concept. Je pense que le jeu aurait gagné à imposer moins de fois le retour aux niveaux déjà faits et au lieu de ça proposer plus de variations de gameplay.
 Parfois le chemin à suivre est vraiment très vague. Il faudra acquérir une logique de progression car même si les niveaux sont ouverts en réalité il n’y a que très peu de passages pour réussir à grimper, il faut juste comprendre que toutes les graines à faire pousser ne sont pas forcément en ligne droite vers l’objectif et que si on est bloqués il faut chercher sur les côtés de l’écran.

pixeljunkeden(6)On trouve même des puzzles assez prise de tête comme ici où il faut dégager le chemin avec de petits leviers.

 

Conclusion
Une très bonne surprise qu’est ce petit jeu. Je dois avouer qu’au début je n’accrochais pas beaucoup, le concept me semblait très brouillon et le gameplay pas très intéressant. Mais une fois que j’ai bien compris qu’on peut localiser les objectifs en tournant avec la corde que j’ai assimilé la logique de progression et que le gameplay s’est étoffé, j’ai eu du mal à décrocher et je me suis fait tous les niveaux à 100% d’une traite. Il faut vraiment rentrer dedans pour apprécier car au final c’est un très bon jeu de plateforme au concept original qui est bien plus pointilleux qu’il n’en a l’air. A essayer, surtout vu son prix, et laissez-lui une chance en faisant quelques niveaux minimum.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s