Runner 2, le jeu qui fera de vous un meilleur gamer

runner2(pres)

Voilà encore un petit jeu très peu connu mais qui me faisait de l’oeil depuis sa sortie car le concept me plaisait beaucoup. C’est grâce à un nouvel Humble Bundle que je me suis lancé dans cette aventure qui a fait de moi un joueur plus efficace !

En bref
Il s’agit d’un jeu sur un plan 2D où le héros court sans s’arrêter et où il faut atteindre la fin du niveau en évitant tous les obstacles. C’est en apparence un jeu de plate-forme mais dans la pratique c’est davantage un jeu de rythme car les actions contribuent à accentuer la musique et on évite les dangers avec la cadence. C’est donc surtout un jeu où les réflexes priment.

 

Ce que j’en retiens
Un gameplay exigeant mais très plaisant à prendre en main car tout se fait avec précision et rapidité.
 Une difficulté très large qui permettra aux moins doués de quand même s’amuser en sélectionnant un mode facile, tandis que les pros des réflexes purs pourront s’y donner à coeur joie en mode hard et en tentant de faire des perfects à chaque stage. Je peux vous assurer que le challenge est au rendez-vous si vous vous lancez dans ce genre de défi !

runner2(3)Autant vous dire que j’ai eu un mal de chien à prendre des screenshots en pleine action. Ici par exemple c’est un passage extrêmement simple et pourtant au début vous risquez d’avoir du mal !

 Mais soyez rassurés, la difficulté est vraiment très progressive. Le jeu vous rajoute un nouvel élément de gameplay au fur et à mesure et vous laisse bien le temps d’assimiler chaque type d’obstacle avant de vous en balancer un autre.

runner2(2)Vos réflexes seront mis à rude épreuve plus loin dans le jeu quand il faudra faire face à tous les différentes obstacles cumulés depuis le début du jeu.

 Tout un aspect scoring très plaisant car il ne suffit pas de terminer un niveau, il faut aussi tenter de faire le plus gros score. Pour ça vous pouvez tenter de ne prendre aucun checkpoint pour gagner un gros bonus de points, prendre les passages les plus dangereux, bien frôler les obstacles et utiliser le plus souvent possible la touche « dance » qui vous rend vulnérables mais qui augmente vos points. Il y a de quoi faire plaisir aux perfectionnistes. Il y a même un mini-jeu de visée sur une cible à la fin de chaque perfect pour gratter quelques points bonus.

runner2(1)Plus vous avancez dans les mondes plus les centres des cibles seront difficiles à toucher.

 Bonne ambiance déjantée avec de petits films animés pour raconter l’histoire idiote, et les décors sont plus improbables les uns que les autres.

runner2(4)Il n’y a évidemment pas de scénario digne de ce nom, mais l’intérêt n’est pas là du tout.

 Les musiques sont très entraînantes et font partie intégrante du trip car comme je le disais nos mouvements contribuent à la mélodie.
 Enormément de niveaux et de choses à débloquer en trouvant des clés et des coffres. J’ai mis 6 heures pour terminer tous les niveaux des 5 mondes, dont 90% en mode very hard et environ 80% de niveaux parfaits. Je vous avoue qu’arrivé à ce stade j’ai eu ma dose et je n’ai pas eu envie de compléter ce qui manquait mais j’estime qu’il faut ajouter 2-3 heures pour s’amuser à récolter tous les secrets. Autant dire que les collectionneur de trophées/succès en auront pour leur argent.

runner2(7)Sans compter les stages rétros à compléter et qui sont encore plus hardcore car ont très peu de Continue.

 

Mes déceptions
Les combats contre les boss ne proposent pas vraiment de challenge en comparaison des simples stages. Si vous arrivez jusqu’à eux, vous êtes suffisamment rodés pour que ce soit une simple formalité avant de passer à la suite.

runner2(5)En plus d’être simples, ces passage ne proposent quasiment aucune rejouabilité car le scoring y est très limité.

 Bien que les musiques soient sympathiques, je regrette qu’elles soient vite répétitives. En effet il n’y a qu’un seul thème par monde, donc s’il y a 15 niveaux c’est 15 fois la même mélodie avec quelques variantes.
 Dans ce jeu on échoue énormément, et à force d’échouer on est agacés par les petits détails. Là où un Super Meat Boy vous fait recommencer instantanément, ce Runner 2 a la sale manie de vous déplacer vers le dernier checkpoint (ou début du stage), c’est con à dire mais à chaque fois regarder le personnage se faire déplacer vers l’arrière du stage et se taper un compte à rebours à chaque essai m’a agacé.
 Certains niveaux sont assez brouillons dans leurs décors. Il me vient directement en tête ces stages dans la forêt où en arrière-plan se déplace un géant en même temps que vous, ce qui est très perturbant et m’a fait rater pas mal d’obstacles.

runner2(6)Par exemple ici les étoiles brillent très fort ce qui crée une drôle de sensation avec la vitesse du jeu, tandis que le décors du fond est trop animé. Je pinaille mais quand on est dans un passage très chaud c’est le genre de détail qui peut faire rager.

 

Conclusion
Oui, ce jeu a fait de moi un meilleur gamer puisqu’il a affûté mes réflexes et ma rapidité. Vous connaissez la fameuse « Zone » ? Ce moment de joueur où votre corps va plus vite que votre esprit, où vous accomplissez un enchaînement d’actions incroyables sans même le réaliser complètement. Et bien ce jeu c’est ça. De nombreuses fois je me suis surpris à me dire « wow j’ai vraiment fait ça ? ». Il vous entraîne et vous motive à dépasser vos limites pour peu que vous ne soyez pas réticents à recommencer plusieurs fois le même passage. A la fin j’étais devenu une véritable machine et le jeu ne me semblait vraiment plus difficile, même en mode very hard. Si vous aimez ce genre de trip allez-y sans réfléchir et vous en retirerez énormément de plaisir et de satisfaction.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s