Strike Vector = Wipeout + Quake

strikevector(pres)

A l’heure des Call of Duty, Battlefield ou autres Arma, le monde des jeux de tirs en ligne s’est vachement ramolli au fil des années. Si vous en avez marre des gameplay mous du genou et que vous regrettez la grande époque des Doom, Quake ou encore Unreal, ce nouveau Strike Vector vous est destiné.

En bref
Strike Vector est un jeu exclusivement multijoueurs (c’est fou le nombre de tests de la presse qui ne clarifient pas ça dès le départ…) à mi-chemin entre un TPS et un FPS. Si vous avez lu ma critique sur Strike Suit Zero, ce jeu fonctionne environ de la même façon. Vous êtes aux commandes d’un vaisseau qui possède deux modes de déplacement : un mode de stationnement et un mode vol rapide. Les deux vous permettent de tirer mais il est plus difficile de viser en mode vol, en contrepartie le mode stationnement est très statique et fait de vous une proie facile. Tout le piment est d’alterner constamment entre vol et stationnement pour aligner vos cibles ou échapper à d’autres.

 

Ce que j’en retiens
Ce gameplay, mes amis, ce gameplay ! Pour vous donner une idée du dynamisme du jeu, imaginez que l’accélération et le freinage du mode vol sont instantanés et vous pouvez passer entre les deux modes à volonté. Vous pouvez ainsi prendre des virages à 180° en un instant en repartant aussi sec, ou vous planquer en 1 seconde derrière un mur. En plus, vous pouvez effectuer des « barrel rolls » dans les deux modes afin d’esquiver des tirs ou des missiles à la dernière seconde. Tout ça fait que le maniement se fait à pleine vitesse et l’action est toujours présente. Il faudra évidemment un peu de temps avant de bien maîtriser son vaisseau mais la courbe d’apprentissage fait partie du fun et vous serez étonnés des pirouettes que vous pourrez faire après ça.

strikevector(1)Je ne vous cache pas qu’il est difficile au début de bien se repérer dans l’espace mais je dois dire que le radar est très bien foutu et vous avez des aides au repérage pour savoir où se situent les ennemis dans vos environs.

 Les maps sont à la fois suffisamment vastes et bien foutues. On passe souvent de combats en plein air à des passages beaucoup plus étroits qui nécessitent des compétences de pilotage au top pour éviter de se vautrer. Il y a plein de petits passages étriqués que les pros pourront prendre pour échapper aux poursuivants ou au contraire rattraper une proie, et chaque maps dispose d’objets qui réapparaissent fréquemment pour se réparer ou raccourcir le temps de réutilisation de son pouvoir spécial. Il y en a 8 en tout et d’autres viendront rapidement.

strikevector(6)Les thèmes graphiques sont variés et de ce fait certaines maps sont plus techniques que d’autres car plus étroites.

 Tout s’enchaîne rapidement : on lance sa partie très facilement, la connexion aux serveurs est quasi-instantanée, le chargement du niveau est presque inexistant, et après avoir validé son matos on est plongé en pleine action. C’est le jeu idéal pour faire une partie rapide sans devoir attendre 5 minutes que tout soit prêt, ça m’a vraiment changé de Battlefield 4…
 Un vaste choix d’armes et de pouvoirs spéciaux, sans pour autant être compliqué. Votre vaisseau peut équiper deux armes et vous pouvez choisir deux fois la même ou en mixer deux. Il y a types 8 armes différentes et il y en a pour tous les goûts : de la mitraillette faiblarde mais illimitée au lance-roquette puissant mais lent, en passant par le fusil plasma très puissant mais demandant une grande précision. C’est à vous de trouver votre style de jeu, puis il faut coupler ça avec un pouvoir à choisir là aussi dans une vaste sélection (boucliers, propulseurs, champ magnétique, ect… 8 en tout également) mais ceux-ci on un temps de réutilisation donc ils servent de joker à utiliser au bon moment. Et il y a même une spécialisation latente à choisir, comme avoir plus de santé ou être plus furtif sur les détecteurs, ect…
 Toutes les armes et attaques spéciales dont je vous parle ci-dessus sont disponibles dès le départ pour tout le monde. Il n’est pas question de commencer à faire de l’XP pour débloquer l’arme que tous les PGM utilisent ou débloquer des éléments de gameplay manquants. Il y a bien un système de niveaux et de rangs mais c’est purement décoratif. Tout le monde est sur le même pied d’égalité.
 Mieux encore, il n’y a AUCUNE micro-transaction et AUCUN DLC payant ! Les développeurs clament haut et fort que tous les prochains ajouts de contenus seront totalement gratuits. Oui, oui, je sais que c’est difficile à croire mais c’est bien réel : un jeu COMPLET, pas cher et gratuit sur le long terme en 2014, qui l’eut crû ?
 Une panoplie de modes de jeu peu originale mais bien fournie.

strikevector(3)On trouve bien sûr les modes deathmatch classiques mais aussi des modes un peu plus actuels comme de la domination (capture de zones).

 Pouvoir colorier chaque partie de son vaisseau pour le rendre visuellement unique. Bon ce n’est pas le genre de feature qui m’intéresse mais ça fait toujours plaisir… et surtout ça aussi c’est gratuit.
 J’aime le fait que tout crash de son vaisseau soit pénalisé par des points négatifs. Ca ajoute de la difficulté mais ça motive à ne pas jouer au bourrin, et vu comme les points sont difficiles à gratter autant vous dire que vous allez rager en cas de collision, mais c’est ça qui est bon !

strikevector(4)Il y a vraiment des pans entiers des cartes où c’est du pur pilotage et le jeu ne vous pardonnera pas d’erreur de man½uvre !

 Les serveurs ne lagent pas et sont relativement stables ; un développeur indépendant qui donne une leçon à un gros éditeur comme EA, succulent.

 

Mes déceptions
Pas possible de booster un peu les graphismes via le menu du jeu, on ne peut choisir que la résolution, rien de plus…
 Je trouve que la vue à la troisième personne rend la vue à la première personne un peu désuète. Le jeu vous donne le choix mais placer la caméra derrière son vaisseau permet d’avoir une vue d’ensemble beaucoup plus vaste tout en gardant la précision. C’est dommage car voir dans le cockpit offre beaucoup plus de sensations. J’aurais aimé un compromis TPS pour le mode stationnement et FPS pour le mode en vol. Mais ça n’engage que moi…
 Je n’aime pas le fait qu’on réapparaisse avec 100 unités d’armure et qu’il soit possible de monter à 150 avec les objets sur le terrain. Je trouve que ça force à d’abord fouiller la zone pour se charger à bloc avant de foncer dans le tas, ce qui freine un peu le rythme effréné. J’aurais préféré que la limite reste 100 et basta.

strikevector(5)Il faudra connaître les lieux où on peut trouver les bonus de réparation pour gonfler son armure avant de partir au casse-pipe.

 Ca manque un peu d‘ambiance sonore. Attendre son vaisseau accélérer pourra devenir lassant à la longue et il n’y a aucun fond sonore. C’est typiquement le genre de jeu pour lequel il vous faudra une bande son concoctée par vos soins en arrière-plan. M’enfin bon, je suis peut-être trop habitué à l’excellence sonore des jeux Battlefield.

strikevector(2)Par contre je vous rassure, même si le jeu n’est pas un étalon graphique à l’écran ça pète bien comme il faut.

 Histoire de pinailler, je trouve que c’est un peu vide au niveau de l’aspect des joueurs amis. C’est une chose de vouloir revenir à du gameplay à l’ancienne, s’en est une autre de ne pas proposer des outils considérés comme acquis de nos jours, comme de la gestion de clans par exemple. C’est con à dire mais c’est à cause de ce genre de détail qui risque de ne pas impliquer le joueur sur le long terme. En gros on joue principalement dans son coin et ok on peut rejoindre un pote sur un serveur via le menu Steam mais il n’y a rien qui vous incite à jouer avec votre pote sur la map.

 

Conclusion
Ha, le monde des jeux vidéo est vraiment fantastique. Un jour comme les autres vous voyez débarquer un excellent jeu que vous n’attendiez absolument pas et dont vous n’aviez jamais entendu parlé. Et puis, surpris par les critiques enthousiastes du web, vous l’achetez et vous y passez des heures sans vous en rendre compte. C’est typiquement la petite perle qui met la nique à tous les gros mastodontes multijoueurs sans forcer. Frustrant au début, de plus en plus jouissif en l’apprivoisant, Strike Vector est un petit bijou « ultra-speed » destiné avant tout aux joueurs qui veulent retrouver de vieilles sensations mixées à un principe très original dans un jeu online. Et vu le respect des développeurs pour les joueurs je suis franchement très heureux de leur avoir donné mes 18 euros sur un coup de tête. J’espère juste que la communauté du jeu survivra au fil des mois car on n’est pas face au même public massif qu’un Call Of… mais c’est peut-être pas plus mal… Franchement si vous êtes un vrai gamer n’attendez pas une promo et venez soutenir ce jeu dès maintenant, il le mérite.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s