Anomaly un point cin… heu 2 !

anomaly2(pres)

J’ai découvert Anomaly : Warzone Earth, le premier épisode, grâce aux Humble Bundle. Et quelques mois plus tard c’est à nouveau de cette manière que je découvre la suite sobrement intitulée Anomaly 2. Vu que j’avais bien aimé je me suis lancé à nouveau dans cette série en zappant volontairement l’extension « Korea » histoire de ne pas trop me lasser. Et heureusement.

En bref
Ca fait un peu fainéant de faire ça mais je suis obligé de vous renvoyer d’abord vers ma critique du premier opus si vous ne connaissez pas la série, car globalement le principe est exactement le même… C’est fait ? Alors on peut passer au décorticage des choses qui ont changées.

 

Ce que j’en retiens
Les unités possèdent deux modes de déploiement, chacune avec leurs caractéristiques. Par exemple votre première unité « The Hound » (ou « Le Chien » en FR, merci quoi…) en phase 1 est un char qui tire à distance, tandis qu’en phase 2 ça devient un mecha qui tire au corps à corps. C’est la principale innovation de cette suite d’ailleurs, et ça densifie énormément la gestion. En fait le succès d’une mission repose en grande partie sur la bonne utilisation de cette dualité donc il faut constamment ordonner vos troupes pour trouver les bonnes combinaisons.

anomaly2(1)Ces unités, une fois déployées en mode tank, tirent de gros abus à longue distance, mais uniquement en ligne droite donc elles deviennent inutiles au corps à corps d’où la nécessité de les remettre dans leur mode lance-missile.

 Les nouvelles unités sont intéressantes, notamment celle qui permet d’augmenter la puissance des pouvoirs de votre combinaison. On atteint encore un autre palier de stratégie car elles proposent toutes des effets bien distincts les uns des autres. Il y en a même certaines qui ont un temps de chauffe avant d’être 100% efficace, comme une gatling qui met un temps avant de tirer au maximum et le but est d’essayer de la maintenir la plus active possible pour ne pas perdre l’effet.
 Le jeu propose un challenge bien corsé si vous jouez en Hardcore ou même en Cauchemar. Moi qui avais bien maîtrisé le premier opus je me suis lancé direct dans ces modes de difficulté et j’ai passé pas mal de temps à recommencer aux checkpoints pour trouver l’avancement le plus optimal. Et je l’ai fait avec plaisir grâce à la satisfaction de trouver LA bonne stratégie. Jouez en mode normal si vous commencez le jeu et augmentez la difficulté au fil des missions si ça vous tente puisqu’on vous donne le choix à chaque niveau.
 Les objectifs de missions sont quand même plus variés que dans le premier Anomaly.

anomaly2(6)Pour vous donner un exemple concret, dans cette mission il faut se servir de la carte stratégique pour déployer un rayon sur des relais, mais ça peut aussi serveur à neutraliser les ennemis traversés.

 De même, il y a de nouveaux ennemis et des variantes des existants qui vous donneront du fil à retordre et qui change un peu la façon de jouer par rapport au premier épisode.

anomaly2(4)Comme ces lasers meurtriers qu’il faudra désactiver avant que vos troupes ne croisent leur rayon.

 Graphiquement c’est très propre. Bien sûr on ne peut pas zoomer mais ça a le mérite d’être détaillé tout en étant très fluide même sur une machine modeste.

anomaly2(2)Non vraiment il n’y a pas à se plaindre du moteur du jeu, même avec plein d’explosions ça ne bronche pas.

 

Mes déceptions
Par contre il y a très peu de variété dans les environnements. En gros toute la première partie du jeu se passe dans une ambiance enneigée et apocalyptique, puis on passe dans une autre sphère tropicale (et à nouveau la neige vers la fin du jeu). Et c’est tout. Ce n’est pas très grave mais ça peut être lassant.
 Ils ont remplacé le pouvoir n°4 du premier épisode : le missile. C’était très pratique pour se sortir de situations délicates, mais ici ils ont mis un pouvoir qui permet de concentrer les tirs de vos troupes sur une cible. On n’y gagne vraiment pas au change car j’ai l’impression que pour justifier ce changement vos unités tirent un peu sur n’importe quoi pour vous inciter à leur commander de se coordonner.

anomaly2(3)Autre nouveau pouvoir, un choc électrique qui désactive les tourelles indéfiniment jusqu’à ce que vous commenciez à tirer dessus. Essentiel pour gérer les grands groupes d’ennemis.

 Il n’y a « que » 14 missions et ça m’a pris 6 heures pour en faire le tour, en mode Hardcore (donc avec les échecs compris). C’est un poil plus court que le premier jeu et il aurait pu bénéficier de 3-4 missions supplémentaires. Pour compenser on nous offre un mode multijoueurs pour la première fois mais je vous avoue ne pas y avoir touché, il parait qu’il est pas mal mais de toutes façons personne n’y joue de nos jours donc considérez qu’il n’existe pas.
 Certaines nouvelles unités ne sont en réalité pas si utiles que ça (je pense au fournisseur de pouvoirs), contrairement à d’autres qui sont souvent indispensables.

anomaly2(5)L’unité faisant des boucliers est juste quasiment obligatoire.

 Comme le premier opus, ils sont restés sur le même trip du scénario type blockbuster américain : prévisible, bourré de clichés et au final bien creux. La fin est particulièrement ridicule et expédiée, SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : Lors de la dernière mission on vous donne le choix entre épargner les extra-terrestres restants pour s’en servir comme une source de chaleur, soit les exterminer complètement mais condamner la Terre à un hiver éternel. Déjà on ne nous parle jamais de cette problématique de tout le jeu, et en plus c’est présenté comme un choix débile. J’ai choisi d’épargner les ½ufs aliens et la conclusion est une image fixe avec un texte disant que l’Humanité sera les parents de ces nouveau-nés. Que ? Et la source de chaleur alors ? Ca n’a aucun sens.

anomaly2(7)Aucun rebondissement, c’est juste une campagne militaire pour reprendre la planète grâce à des moyens qui tombent du ciel alors que c’est la guerre depuis des décennies…

 

Conclusion
J’ai bien conscience que j’ai été très expéditif dans cette critique. C’est voulu, car le jeu aurait très bien pu s’appeler Anomaly 1.5 à vrai dire. Le concept reste le même, avec quelques petits ajouts qui l’approfondissent mais rien qui le fait passer à un niveau supérieur ou qui apporte assez de fraîcheur. Cela dit je ne peux pas cracher dans la soupe : je n’ai pas vu le temps passer en y jouant tant le concept reste prenant, mais c’est parce que j’ai laissé passer plusieurs mois après avoir terminé Anomaly premier du nom, le temps de le laisser reposer pour ne pas me lasser. Ca reste un bon jeu que je vous conseille, surtout si vous n’avez jamais joué au premier, mais par contre si ce n’est pas le cas cette suite est dispensable.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s