FFXIII Lightning Returns, plus facile qu’il en à l’air

lightningreturns(titre)

« Eh beh, je n’arrive pas à croire qu’ils aient osé nous pondre une troisième partie pour cet épisode de m… »
… Hey je t’arrête tout de suite, je sais que c’est très à la mode de cracher sur FFXIII mais même si j’admets que ce n’est pas le meilleur de la série moi j’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer ainsi que sa suite. J’ai le droit non ? Bref. Du coup j’ai acheté ce troisième volet car je voulais savoir ce qui se passait après les événements du XIII-2 et sa fin qui m’avait laissé sur le cul. Mais je dois avouer que je n’étais pas super chaud de me lancer dans cette nouvelle aventure.

« Ah, parce que tu avais enfin compris que c’était nul ? »
… Bon t’as fini de faire ton troll ? Non c’est pas du tout ça gros malin, c’est plutôt qu’ils nous proposent cette fois un système de jeu très différent des précédents, qui s’éloigne vachement des standards de la série. En effet, cette fois le temps s’écoule dans le jeu et on n’a que 13 jours pour le terminer. Une minute du jeu équivaut ainsi à 3-4 secondes réelles, et si on n’est pas parvenu à le terminer à temps c’est le Game Over pur et simple…

 

« Ca me rappelle Majora’s Mask ton histoire là, que c’est original… »
Oui c’est vrai, à la différence qu’ici on ne peut pas remonter dans le temps donc un échec est un échec. Ca fout pas mal la pression mais très vite j’ai joué le jeu et ça instaure une véritable ambiance de fin du monde. Car l’histoire se situe 500 ans après les événements de FFXIII-2, et là je vais spoiler attention, [SPOILER – Mettez le texte en surbrillance] où Serah et Noel ont échoué à contrecarrer les plans de Caius et ça a relâché le chaos du monde invisible dans le monde des vivants, une force impossible à contrer, laissant ainsi les héros impuissants et Serah morte sous le poids de ses visions de prophétesse. Depuis ce jour, le monde a lentement mais sûrement sombré et le temps a été perturbé de sorte que les Hommes ne vieillissent plus et ne peuvent plus se reproduire, mais continuent de mourir de maladie ou d’accidents. La planète n’offre depuis lors presque plus de terrain habitable et c’est là que le reste de l’Humanité a survécu des siècles en attendant que le chaos engloutisse tout.

lightningreturns(3)C’est l’occasion de retrouver quelques têtes connues qui elles aussi ont été affectée par l’immortalité.

 

« Pas très joyeux tout ça… »
Tu peux le dire, l’ambiance générale de cet épisode est clairement morose et offre une perspective intéressante sur l’immortalité et la fin annoncée d’une civilisation. J’ai été très étonné de la maturité avec laquelle le jeu abordait ces thèmes même s’il ne faut pas rêver : on reste quand même baignés dans un petit côté niais propre aux J-RPG qui faut accepter. Mais bref, on incarne ainsi Lightning qui revient de sa longue absence de FFXIII-2 et qui a été tirée de son long sommeil par le dieu Bhunivelze. Ce dernier construit un nouveau monde et veut que sa championne sauve un maximum d’âmes en 13 jours pour l’habiter et repartir de zéro. Et te voilà parti pour enchaîner des quêtes auprès des habitants à l’issues desquelles tu récolteras à chaque fois l’âme des concernés. C’est à la fin de chaque jour que le jeu totalisera ta progression et si tu atteins le quota on t’accorde le droit d’approcher un peu plus du 13ème jour.

lightningreturns(2)Une journée se termine à 6h00 et vous êtes automatiquement transporté à votre base pour faire le compte de vos âmes.

 

« Des quêtes… dans des couloirs ? »
Ahah, je vois que tu es en forme aujourd’hui… Et bien non, figure-toi que cette fois on est face à un monde ouvert à l’opposé totale de FFXIII. Enfin, plutôt 4 petits mondes ouverts en fait, car le monde est séparé en 4 zones. Mais après un petit donjon qui fait guise de tutorial, libre à toi de te baladez dans n’importe quelle zone et de gérer ton emploi du temps en faisant les quêtes comme tu le veux. Bien sûr il y a tout de même un fil rouge avec 5 chapitres qui constituent l’histoire principale du jeu et qui sont obligatoires pour voir la fin, mais tu peux les faire quand tu veux et commencer par celui que tu souhaites.

lightningreturns(11)Le train vous permettra de passer d’une zone à l’autre en échange d’un peu de temps. C’est ça ou vous téléporter contre de précieux points divins, peu conseillé donc.

 

« Intéressant, mais j’imagine que tu es quand même obligé de rester dans des zones avec de faibles montres. »
Eh non, ils ont fait ça de façon intelligente à vrai dire. Tu peux te balader partout et tomber sur des monstres tuables même avec ton équipement de base. En revanche il y a pas mal de monstres très costauds qui peuvent apparaître aussi et c’est à toi de les éviter, puisque ta décision d’engager le combat ou non. De plus, les quêtes sont classées par difficulté donc tu peux commencer par les plus simples histoire de booster tes statistiques. Car dans cet opus tu ne gagnes pas d’expérience. Les combats ne rapportent que des gils et des objets pour les quêtes, ainsi que des capacités. Ce sont les quêtes et les chapitres de l’histoire qui offrent des augmentations de statistiques (attaque, magie, HP, ect…). Donc en plus de les faire pour les âmes, il est primordial de les accomplir pour évoluer et pouvoir ainsi faire les quêtes les plus compliquées et tuer les gros monstres qui rapportent un maximum de loots, en particulier ceux qui sont des dans des zones de chaos et qui sont bien plus forts que leurs homologues normaux.

lightningreturns(12)Il y a aussi des monstres dans les villes qui représentent une zone à part entière.

 

« Tu ne progresses que de cette façon ? »
Non, tu dois aussi récolter du matos de plus en plus puissant. De meilleures armes, de meilleurs boucliers, des anneaux et accessoires, mais surtout des tenues ! Car oui, comme FFX-2…

lightningreturns(6)Lightning pourra enfiler des dizaines de tenues différentes au style et capacités propres.

 

« … Oh merde, pas cet épisode moisi… »
… moisi peut-être mais pas pour son système de combat mon grand ! Lightning Returns s’inspire fortement de ce système de changement de tenue en plein combat pour changer ses capacités, et le magnifie de façon extrêmement jouissive, dynamique et stratégique. Tu peux équiper 3 configurations d’équipements : 3 armes, 3 boucliers, 3 tenues (+ les accessoires). Et tu peux passer de l’un à l’autre instantanément en plein combat sans pénalité et à volonté. Chaque tenue et armes/boucliers ayant une multitude de caractéristiques bien distinctes, et je pèse mes mots vu le nombre de bonus possibles, on peut se constituer une panoplie d’ensembles très personnalisés. Et ce n’est pas tout, car chaque tenue permet d’équiper 4 attaques un peu comme les matérias de FFVII, une par touche droite de la manette, lesquelles deviennent ainsi des touches d’action.

lightningreturns(13)Vous constituer des équipements optimaux deviendra vite votre obsession.

 

« Donc en fait c’est devenu un action-RPG ? »
On peut presque dire ça oui. Tu peux te balader sur la zone de combat et tu peux marteler les touches pour attaquer dans le but d’interrompre l’ennemi ou le mettre en état de « Choc » comme les deux précédents épisodes. D’ailleurs on retrouve les mêmes bases du système de combat avec les attaques magiques qui augmentent la progression du Choc, puis les attaques physiques qui sont très efficaces quand l’ennemi est choqué. Tu ne seras pas dépaysé si tu as fait les anciens FFXIII, à l’exception près qu’il faut être maintenant beaucoup plus réactif car les ennemis sont costauds et frappent très fort. C’est pour ça qu’on trouve maintenant des capacités de « Garde » qu’il est fortement conseillé d’équiper pour bloquer les assauts, et si tu réussis à bloquer pile au moment où le coup ennemi est porté tu feras un contre puissant qui boostera l’état de choc ennemi en réduisant un maximum tes dégâts. Autant dire qu’il sera primordial de bien maîtriser ça pour survivre car il n’y a pas de magie de soin et tu ne récupères pas ta vie à la fin d’un combat. Tu disposes uniquement de quelques objets de soin en nombre limités et à prix élevé en début de jeu, et si tu veux guérir en économisant tes potions il faudra passer soit par un hôtel qui consomme du temps, ou payer pour manger.

lightningreturns(5)Apprendre à contrer au bon moment vous sera vital.

 

« Ok, donc je spam les attaques et la garde au bon moment, ça ne doit pas être si difficile. »
Ouais enfin j’ai dit PRESQUE un Action-RPG… Tu as quand même des barres ATB, soit des barres d’action qui se vident plus ou moins vite selon l’attaque utilisée, et qui se rechargent très lentement, sauf quand tu passes sur un autre ensemble d’équipement ! Et c’est là qu’est toute la stratégie des combats : utiliser intelligemment ses tenues pour qu’elles soient optimisées pour tels types d’actions mais faire en sorte qu’elles ne soient jamais indisponibles en cas de besoin. On passera donc son temps à changer de l’un à l’autre constamment et c’est très amusant car ça évite les temps morts. Avec ça, Lightning dispose de pouvoirs divins qui offrent quelques capacités spéciales comme bloquer le temps pendant quelques secondes pour pouvoir bastonner l’ennemi (utile juste après un état de choc) en échange de points qu’il faut recharger en gagnant des combats.

lightningreturns(10)L’interface de combat est très claire et il est aisé de passer d’un style à l’autre en un seul clic.

 

« Tiens au fait, tu ne joues plus qu’un personnage ? »
Oui, uniquement Lightning qui est parfois accompagnée mais ça reste anecdotique.

 

« Ok c’est un jeu cool pour ses combats, mais encore ? »
Et bien je peux te dire que c’est un jeu très généreux en contenu, c’est déjà pas mal. Les 4 zones sont assez bien faites et regorgent de passages à explorer avec tout un tas de monstres différents à affronter. Les quêtes annexes sont également nombreuses (66 au total) et il y a énormément de sous-quêtes à faire par région. Puis tu peux aussi t’amuser à tuer tous les monstres du jeu car n’importe lequel existe en nombre limité et une fois la lignée éteinte une version Omega de la famille apparaît et lâche de gros bonus une fois tué. Autant dire qu’exterminer les gros mobs rapporte vraiment gros. Je ne sais pas te dire combien d’heures j’y ai passé pour mon premier run mais à vue de nez je dirais 25 heures et je ne les ai pas vues passées. Mais…

lightningreturns(8)Les gros monstres sont dispersés un peu partout dans les zones et les tuer sera impossible au début, mais si vous parvenez à éliminer leur espèce (souvent en en tuant 30 normaux) puis leur Oméga vous obtiendrez d’énormes récompenses dont des orbes pour faire évoluer vos compétences.

 

« Mais ? »
En fait c’est vraiment où jeu qui nous force à nous organiser car il y a pas mal d’aller-retour à faire et et ça ne plaira clairement pas à tout le monde. La contrainte du temps qui passe oblige à optimiser ses actions pour ne pas gaspiller des journées. Ce qui m’a particulièrement agacé c’est que le jeu a tendance à imposer des horaires pour accéder à certaines zones ou faire certaines quêtes. Par exemple la forêt des Terres Sauvages est à moitié fermée en journée et impossible d’atteindre un village pour y faire les quêtes en dehors de la nuit. Pire, certaines quêtes imposent des heures exactes et si vous les loupez vous êtes bons pour attendre la journée suivante…

 

« Pfff il m’a l’air trop compliqué ton jeu, ça me donne pas envie… »
Je comprends ton sentiment, j’ai eu le même en lisant certains tests de la presse spécialisée qui disaient clairement que le jeu était trop difficile et qu’il était impossible de le terminer une première fois. Et bien laisses moi te dire que ce sont de grosses conneries… Je suis très loin d’avoir l’étoffe d’un speed runner et pourtant je suis arrivé au jour 8 en n’ayant plus rien à faire ! Si tu ne glandes pas en regardant les décors pendant des heures, normalement tu arrives FACILEMENT à faire suffisamment pour arriver à la fin du jeu et être assez puissant pour tuer le boss final. Car tu n’es pas obligé de tout faire, si tu finis les chapitres principaux et que tu fais une quarantaine de quêtes annexes c’est suffisant ! Après tu peux un peu farmer à ton aise pour optimiser ton matos avant le jour final et l’affaire est pliée. Et j’ai joué en mode Normal contrairement à ce qu’on me conseillait… Ne t’inquiètes pas, le jeu est vraiment très accessible et il y a plein d’astuces pour progresser à l’aise sans avoir besoin d’une soluce, sans parler du temps qui est stoppé durant les combats donc tu peux combattre à l’aise.

 

« Mais pourtant les professionnels ont dit que c’était impossible ! »
Bah écoute je ne veux pas dénoncer mais c’est clairement l’avis de ceux qui n’ont pas essayé de finir le jeu… Regarde, moi je n’ai utilisé aucun guide et j’avais fini 62 quêtes sur les 66 puis après avoir farmé les gros mobs (que tu peux faire indéfiniment vu qu’ils donnent 2 points divins et que bloquer le temps consomme 1 point…) j’ai eu la flemme et j’ai zappé les derniers jours via les hôtels pour aller directement à la fin et j’ai littéralement torché le boss final… En fait je n’ai fait qu’un seul run et je pouvais faire tout le jeu sans souci, sauf le boss caché ultime qui nécessite de refaire le jeu avec tout ce qu’on a accumulé, et les Chocobogres en mode Chaos que je n’ai pas pu tuer. J’ai simplement été organisé.

lightningreturns(7)L’idéal est de vous faire un petit planning des quêtes à activer selon le moment de la journée. Ca aurait pu être intégré au jeu ceci dit mais soit.

 

« C’est vrai que vu ton skill ça doit être jouable pour moi ! Ca va peut-être me motiver à rebrancher ma vieille PS3… »
Ah c’est vrai que tu es déjà passé à la Next Gen toi… Dans ce cas je te préviens : le jeu est moins beau que FFXIII. En fait ils ont utilisé le même moteur graphique mais il n’était clairement pas fait pour un monde ouvert. Attention je ne dis pas que c’est dégueulasse, mais c’est assez moyen et il y a certaines textures ou modèles 3D qui sont grotesques (le chien…). Comme d’hab les NPC sont peu travaillés, en revanche le travail sur les personnages principaux est admirable. Le visage de Lightning par exemple est très bien foutu et c’est un plaisir de la voir déambuler. Et puis détail que j’apprécie : les scènes narratives ne sont pas pré-calculées donc on peut admirer le boulot en sachant que ça tourne en temps réel. Du coup l’ensemble est très acceptable, par contre ça rame méchamment par moment. C’est surtout horrible aux Terres Sauvages où le jeu souffre pour afficher la végétation et les grands espaces. Mais bon, au moins les chargements sont très courts lors des combats, c’est l’essentiel.

lightningreturns(1)Lightning est très bien modélisée et animée, en plus d’avoir son petit charme.

lightningreturns(9)Donc là le décors n’a rien d’incroyable mais les FPS sont très bas.

 

« Bon bah c’est un bon jeu donc ? Globalement t’as l’air d’avoir apprécié. »
Oui j’ai passé un très bon moment et pour moi c’est le meilleur de la trilogie. J’ai juste une grosse déception sur l’histoire… Si les thèmes abordés sont originaux et que certains personnages m’ont tapé dans l’oeil (Lumina, petite peste agaçante mais formidable troll qui casse complètement le délire borné de Lightning et compagnie), j’ai par exemple trouvé la plupart des quêtes annexes sans intérêt scénaristique. Mais ce qui me gêne le plus sont les rebondissements abracadabrants qui surviennent trop souvent. C’est typique « oh la situation est désespérée mais tadaaaa la force de ma volonté va tout régler ! ». Et que dire de cette fin complètement fumée ? Bouche-toi les oreilles… [SPOILER – Mettez le texte en surbrillance] Donc quand tu butes le DIEU (déjà rien que ça c’est limite), s’ensuit un combat « wtf » dans l’espace mélangeant sans gêne Dragon Ball et Asura’s Wrath pour finalement que tout le monde soit heureux et qu’on déboule finalement dans le nouveau monde qui est en fait… NOTRE TERRE, tadaaa ! Je me fais peut-être trop vieux pour ces conneries mais c’est trop demandé d’avoir de la cohérence ? Fantasy ok mais il y a des limites sinon on peut créer n’importe quelle histoire et régler tous les soucis d’un claquement de doigts…

lightningreturns(4)Lumina est contre toute attente mon personnage favori dans cette aventure tant elle se fout de la gueule des réflexions parfois stupidement naïves de Lightning.

 

« Houlà je vois que tu m’avais réservé le meilleur pour la fin… »
Il fallait que ça sorte car j’ai vraiment eu un très bon avis sur l’histoire jusqu’à son dénouement. Je sais pas, peut-être que d’autres aimeront… En tout cas ça n’empêche pas que c’est un excellent jeu qui mérite qu’on lui laisse sa chance sans le préjuger à coup de « bouuuuhhh FF13 c’est naze parce qu’ils l’ont dit sur les forums ! ». Après je ne vais pas te parler des arnaques aux DLC désormais habituels et des fonctions de connectivités inutiles, je vais juste te conseiller de l’acheter si tu as fait les deux précédents FFXIII et si non quand même éventuellement te lancer sur ce Lightning Returns car l’histoire peut être résumée facilement et le concept est unique. La boucle est bouclée.

 

 

Source des screenshots : Encore et toujours, l’absence de moyen de capture d’écran sur PS3 m’a obligé à piocher des images « officielles » histoire de meubler. Patience, la next-gen et ses boutons Share n’est plus très loin …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s