BF4 Naval Strike, enfin un DLC qui se mouille

bf4_navalstrike(titre)

Après l’extension China Rising encourageante mais avec des maps finalement peu convaincantes sur le long terme, et un Second Assault bien cheap, voilà enfin du neuf pour les joueurs de Battlefield 4. Alors, est-ce que vos abonnements Premium vont enfin être justifiés avec ce nouveau DLC maritime intitulé Naval Strike ?

Peu de surprises quant au contenu de ce pack puisque comme d’habitude ça consiste en 4 nouvelles cartes, une poignée de nouvelles armes à débloquer via des défis rajoutés pour l’occasion, un véhicule inédit et un nouveau mode de jeu. Avant de m’attaquer aux maps en elles-mêmes, j’aimerais discuter de cette nouvelle manière de jouer qui est pour moi le gros point fort de du DLC : le mode « Assaut Porte-Avion » (Carrier Assaut). C’est un mode inspiré du mode Titan de BF2142 et c’est en fait un mix très astucieux entre de la Conquête et du Rush. En gros, chaque équipe a son porte-avion et dans un premier temps l’objectif est de capturer des zones comme en Conquête afin de diriger automatiquement des lance-missiles vers le bateau ennemi. A chaque coup reçu, celui-ci perdra un pourcentage de vie jusqu’à finalement devenir vulnérable à un assaut de l’équipe adverse.

bf4_navalstrike(2)Les missiles partant automatiquement et sans interruption vers l’ennemi jusqu’à ce qu’il reprenne le point.

A partir de ce moment c’est similaire au mode Rush car l’équipe qui a endommagé le porte-avion adverse doit s’infiltrer à l’intérieur (soit par la mer soit par les airs puisqu’un point de respawn apparaît alors juste au-dessus de l’objectif) et faire exploser successivement deux points. La subtilité c’est que pendant cette phase les lance-missiles des points de Conquête sont toujours actifs et continuent de tirer sur les bateaux donc il faut tout de même continuer de s’en occuper car la partie peut être gagnée soit en détruisant les deux points du bateau ennemi soit lorsque ce dernier atteint les 0%. C’est vraiment très intéressant à jouer car ça nécessite un équilibre des forces, aussi bien en attaque qu’en défense car tout se complique lorsque votre propre porte-avion devient lui aussi vulnérable.

bf4_navalstrike(6)Vous pouvez choisir de respawn en parachute juste au-dessus du bateau ennemi dès qu’il est vulnérable.

On peut ainsi voir des retournements de situation totalement inattendus et c’est ce qui rend ces parties passionnantes et totalement adaptée à 64 joueurs. Je reste personnellement frustré que la scène eSport Battlefield se confine à du 5 vs 5 ou 6 vs 6 en Domination car je rêverais de voir des batailles de 32 vs 32 entre équipes cohérentes avec stratégies, surtout dans ce mode de jeu Carrier Assault qui rendrait les affrontements palpitants même pour un simple spectateur. Mais bon, il faudra que je me contente du FFA et dans les faits je dois avouer que les parties se remportent sur un coup de chance car j’ai déjà vu mon équipe totalement dominer l’adversaire et tout de même perdre parce qu’un petit groupe avait rush les deux points à exploser et personne chez nous avait pensé à rester en défense.

 

Et pour supporter ce nouveau mode, il fallait des maps à la hauteur. Alors voyons ce que ça donne :

– « Brise-Lames » (Wave Breaker)
Il s’agit d’une grosse île centrale qui abrite trois points de capture et qui est entourée de 4 îlots. La particularité est que l’île principale est en fait une sorte de montagne creuse qui abrite une base avec un gros sous-marin, lequel peut être explosé grâce au Levolution pour encore plus de bordel à l’intérieur. L’action se passe donc sur plusieurs points car si l’intérieur est propice aux affrontements au sol, les îlots donnent plutôt lieu à des bastons entre bateaux.

bf4_navalstrike(9)Faire exploser le sous-marin est amusant mais ça ne sert pas à grand chose.

D’ailleurs c’est la fête du tir au pigeon quand on se retrouve malencontreusement seul sur un des îlots : soit les snipers s’amusent à vous canarder depuis la montagne du centre, soit les bateaux déversent leurs canons en tournant autour de vous. Donc à moins d’être une bande d’ingénieurs, vous passerez la plupart du temps à l’intérieur.

bf4_navalstrike(1)Regardez tout cet espace dégagé vous rendant bien vulnérables.

L’avantage de cette map c’est que les confrontations dans la montagne ne donnent pas lieu à des échanges de tirs de couloirs à couloirs comme on peut le voir sur Operation Locker ou Operation Metro. Il y a énormément de passages possibles et la salle centrale est très grande donc ça ne vire pas à une grande fête de campeurs décérébrés et de lance-grenades bourrins.

bf4_navalstrike(8)La salle principale donne lieu à des échanges de tirs dans tous les sens, impossible de camper.

C’est globalement une bonne map mais qui peut être frustrante si l’ennemi contrôle l’île centrale et la tient fermement. On se retrouve alors obligés d’attaquer les îlots et ce n’est pas une mince affaire sans véhicules. Heureusement il y a quand même moyen de s’infiltrer d’îles en îles car il y a énormément de roches et récifs pour rester à couvert.

bf4_navalstrike(7)De petits passages permettent de rester à couvert même à pieds.

Ce n’est pas ma map préférée du lot mais elle a le mérite d’être originale et assez travaillée pour offrir une expérience à part.

bf4_navalstrike(10)C’est peut-être légèrement dommage qu’il n’y ait que deux entrées dans la montagne.

 

– « Opération Mortier » (Operation Mortar)
Cette map-ci est composée d’énormément de petites îles dispersées, avec une un peu plus grande qui abrite un fort en hauteur. C’est d’ailleurs ça qui la caractérise car on y trouve des canons d’époque qui peuvent être utilisés pour tirer un énorme boulet (surtout sur les bateaux) mais qui nécessitent un temps de rechargement très long. Pour les attendre il faudra soit escalader la pente, soit passer par les grottes qui creusent tout le tronc de la falaise.

bf4_navalstrike(13)Quelques salles et couloirs en intérieur mais il est peu intéressant d’y combattre.

bf4_navalstrike(14)bf4_navalstrike(15)Tout en haut vous aurez une très bonne vue de ce qui se passe. Indispensable pour bien utiliser les canons.

Côté décors il y a beaucoup de petites maisons locales au bord de l’eau mais qui volent facilement en éclat aux moindres tirs. La vue en hauteur est assez bluffante car on peut voir l’ensemble de la zone et constater l’avancement ennemi. Il ne me semble pas avoir vu de Levolution autre que la météo qui évolue lentement, passant d’un temps sombre à un temps clair.

bf4_navalstrike(12)On se croirait en club de vacances.

C’est une map intéressante également et qui force à beaucoup jouer avec le relief sans pour autant que ce soit trop simple de sniper. Par exemple, la pente qui permet de rejoindre le fort en hauteur est parsemée de sillages qui permettent une ascension en restant couvert.

 

– « Iles Perdues » (Lost Islands)
C’est la map la plus facile à retenir du lot puisqu’il y a là aussi toute une série d’îles éparpillées mais au centre il y a une grande carcasse d’avion écrasé. C’est à peu près la seule caractéristique de cette carte mais elle est assez bien fichue dans la répartition des terres et de la flotte, ce qui permet d’utiliser des petits véhicules pour aller d’île en île.

bf4_navalstrike(4)Il y a beaucoup d’espace pour les bateaux.

Il faut savoir que l’avion au centre est entouré exclusivement d’eau donc toute approche est compliquée et propice aux tirs de snipers sur les îles environnantes ou carrément depuis le lieu du crash. Ceux qui aiment camper seront donc ravis.

bf4_navalstrike(3)bf4_navalstrike(21)Il est difficile d’atteindre la carcasse mais facile de s’y planquer.

Pour le reste, difficile d’en dire plus car elle est en réalité basique, mais ça n’empêche pas qu’elle reste agréable à jouer, surtout avec les décors paradisiaques à la végétation luxuriante.

 

– « Frappe à Nansha » (Nansha Strike)
J’aime appeler cette map « la carte du recyclage » car c’est très amusant de voir comment les développeurs reprennent pas mal de morceaux de la map d’origine Paracel Storm et viennent les coller ici, comme par exemple les plages avec les rebords, ou les tranchées. Rien de grave mais c’est flagrant.

bf4_navalstrike(18)Non, non, vous n’êtes pas dans Paracel Storm !

Mais bon à part ça c’est une map très plaisante car elle est très bien fournie en une multitude de lieux variés. L’intérieur de la carte joue sur la topographie ainsi que de grandes maisons pour se mettre à l’abri. Il y a même des grottes qui font office de raccourcis. L’extérieur de la map reprend par contre le principe des îles séparées, sauf qu’ici on y trouve des infrastructures qui font penser à des ports avec de grands bâtiments à plusieurs étages. L’idée est bonne mais dans les faits ces buildings restent souvent vides donc il s’y passe en général peu d’action : c’est surtout une bataille de bateaux une fois de plus.

bf4_navalstrike(16)bf4_navalstrike(17)En dehors des maisons, il y a peu d’abris sur cette map donc avancez prudemment.

bf4_navalstrike(19)Les grottes sont très jolies mais il ne faut pas y rester très longtemps sous peine de risquer de se faire prendre en sandwich.

J’ai trouvé cette map moins amusante que les autres car l’intérieur des terres n’est pas assez étendu à cause des îles extérieures qui sont à mon sens trop grandes et trop difficiles d’accès à cause de la large étendue d’eau qui les séparent du reste. Résultat : tout le monde se tire la bourre dans le centre et ça vire trop souvent à la boucherie avec plein de véhicules dans tous les sens.

bf4_navalstrike(20)Vous ne verrez jamais grand monde dans les ports environnants.

 

 

 

Concernant le côté visuel, il faut bien avouer que c’est de l’excellent travail. Les maps sont grandes mais ont quand même le luxe d’afficher des détails à foison, en particulier beaucoup de végétation animée par le vent. Les couleurs sont vives, le jeu de lumière est sublime, et il y a beaucoup d’éléments destructibles. Bref on a là 4 cartes à ciel ouvert de très bonne qualité graphique et qui tournent à merveille.

bf4_navalstrike(5)Je ne tourne pas en Ultra mais plutôt un hybride High/Ultra pour maintenir les 60 fps en 1080p et c’est juste sublime, encore plus en pleine action.

Par contre une fois de plus je regrette la quasi-absence du fameux concept « Levolution » dont on nous vantait les mérites lors de la promotion du jeu. Autant se faire une raison, on peut désormais faire une croix dessus car à part l’explosion du sous-marin et quelques éléments de météo il n’y a rien dans ce nouveau pack de maps qui met ce principe en avant.

Et comment ne pas parler des nouveaux véhicules qui ont été mis en avant lors des trailers : les Hovercraft, de grosses bouées avec un gros ventilateur à l’arrière. Ces moyens de locomotion inédits sont vraiment très funs à utiliser car vous pouvez aller aussi bien sur l’eau que sur terre, le tout avec une vitesse d’accélération étonnante. Ils n’apportent pas spécialement d’avantage offensif mais pour se déplacer rapidement c’est vraiment l’idéal et ça renvoi les agaçants Jet-skis au placard.

bf4_navalstrike(11)On se sent invicible en hovercraft car on peut quasiment aller partout, mais croyez-moi : vous ne l’êtes pas !

Bref, le bilan est plutôt positif pour ce DLC qui enterre sans souci les deux précédents. Je m’y amuse grandement et j’y retrouve le vrai esprit Battlefield grâce au mode Carrier Assault qui rend les combats variés et palpitants. Par contre non, ça ne justifie toujours pas le prix de 15¤ mais ça donne enfin une bonne raison d’investir dans le pass Premium qui se trouve sur le web à moins de 30¤ à l’heure où j’écris ces lignes. Il reste à espérer que les deux derniers DLC soient au moins aussi bons que Naval Strike et je pourrai pardonner à Dice l’arnaque de Second Assault…

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s