Bioshock 2 Minerva’s Den, retour en eaux troubles

bioshock2dlc(titre)

« Quoi, encore un test de DLC ?! »
Oui, et comme pour celui de Batman Arkham City j’ai découvert que j’avais reçu gratuitement celui de Bioshock 2 lorsqu’il a été déplacé sur Steam suite à la mort de Games For Windows Live. Puisque j’en avais entendu beaucoup de bien à l’époque de sa sortie je me suis dis que j’allais me replonger une nouvelle fois dans Rapture avant d’attaquer les DLC de Bioshock Infinite dès qu’ils seront soldés.

« Pfff à quoi tu perds ton temps, en plus Bioshock 2 c’est bien connu que c’est nul… »
Bien au contraire, tu devrais cesser de te fier aux opinions blasées que tu peux trouver sur le web, j’expliquais il y a plus de 2 ans en quoi cette suite est tout aussi intéressante que l’excellent premier épisode. Au lieu de râler tu ferais mieux d’y jouer car il est toujours aussi bon aujourd’hui et tu le trouveras pour trois fois rien. Et tant que tu y es, essaye d’avoir ce DLC dans le lot car il part sur les mêmes bases et enrichit l’histoire.

 

« Ah, c’est un DLC solo alors ? »
Oui, ils ont eu le bon goût de se concentrer sur la campagne plutôt que sur le mode multijoueurs déserté depuis la sortie du jeu il y a des années… Donc dans ce chapitre supplémentaire tu contrôles un nouveau Big Daddy nommé Sigma et tu es envoyé dans l’Antre de Minerve, une partie de Rapture dédiée au développement d’un ordinateur central intelligent.

bioshock2dlc(5)Bienvenue dans une nouvelle partie de Rapture. Ok le style visuel ne change pas tellement de ce qu’on avait déjà visité mais le côté vieil ordinateur et technologie d’époque est bien foutu.

 

« Oh je vois déjà venir l’intelligence artificielle qui se rebelle et tue tout le monde… »
Ahah, j’ai cru ça aussi mais en fait pas du tout, figures-toi que le contexte est tout autre. On découvre la lutte qui s’est déroulée entre deux nouveaux personnages pour le contrôle de cet ordinateur, et même sur l’intervention d’Andrew Ryan du premier opus, pour arriver à une révélation finale intéressante et émouvante. Non vraiment, si ce n’est pas l’histoire du siècle ce DLC tient au moins ses promesses sur le plan scénaristique en délivrant intelligemment un nouveau morceau du background de Rapture. Bien sûr il vaut mieux avoir d’abord terminé Bioshock 2 même si ce pan du récit est indépendant.

bioshock2dlc(4)L’ambiance est en tous cas au rendez-vous.

 

« Ouais ok mais est-ce que je serai motivé de me farcir ce DLC après le jeu de base qui est quand même fort répétitif ? »
Je ne vais pas te mentir : il y a des chances. Ca aurait pu être greffé au jeu qu’on n’aurait pas vu la différence. Bon il y a quand même quelques ajouts mais ils sont peu nombreux. On retrouve ainsi exactement le même armement mais avec une arme supplémentaire : le rayon laser, décliné lui aussi en plusieurs munitions. Plutôt efficace, mais pas franchement indispensable au vu de la bonne variété d’armes déjà dispos. A cela s’ajoute un nouveau plasmide : le trou noir. Celui-ci crée une singularité qui absorbe les ennemis, les fais tournoyer quelques secondes et les éjecte avec des dégâts. Je l’ai trouvé plus utile que les plasmides de base.

bioshock2dlc(3)Le rayon laser est pratique pour ceux qui ne visent pas très bien, mais les munitions partent vite.

bioshock2dlc(6)L’effet visuel du vortex n’est pas extra mais ça a le mérite d’être efficace.

 

« Tout ça pour quoi ? »
Pour défoncer les nouveaux ennemis introduits spécialement pour ce DLC. J’ai noté un ennemi basique qui a la sale manie de se déplacer au plafond, un gros ennemi qui est agressif au corps à corps, et un nouveau type de Big Daddy plus offensif encore que les précédents. Ca varie un peu les rencontres, surtout qu’on retrouve les redoutables Big Sisters qui débarquent quand on sauve ou récolte les petites s½urs (le choix moral est toujours présent, avec cadeaux à la clé, comme le jeu de base quoi).

bioshock2dlc(2)Le look des nouveaux Big Daddy est sympathique.

 

« Bon bah ça me semble être pas mal pour un DLC, mais vient la question épineuse de la durée de vie. T’en as eu pour ton argent ? »
Oui forcément puisque je l’ai eu gratuitement ! Plus sérieusement, j’ai clôturé tout ça proprement en environ 3 heures. C’est assez linéaire donc il n’y a pas moyen de faire beaucoup plus bien qu’il y ait pas mal de salles annexes à explorer et que parfois le jeu nous laisse chercher la suite. Les énigmes ne sont vraiment pas compliquées donc tu ne seras pas bloqué non plus. Bon, 3 heures ça reste honnête et plus aurait été gavant je pense, surtout quand tu viens de terminer le jeu normal. Par contre en parlant de normal réfléchis-y à deux fois avant de tenter le mode difficile car les nouveaux ennemis sont loin d’être tendres…

bioshock2dlc(1)Le piratage sera essentiel pour se faire aider par les machines volantes.

Source des screenshots : Bon, j’avais mitraillé ma touche de screenshots durant toute ma partie mais étrangement Fraps n’a capturé que des écrans noirs… Et bien sûr je m’en suis rendu compte à la toute fin du DLC… Donc vu que c’est un jeu qui a une rejouabilité médiocre j’ai eu la flemme de m’y relancer et j’ai pris les images du wiki. Sorry !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s