Voilà pourquoi je hais Uplay

On peut cracher autant qu’on veut sur la politique de blockbusters et AAA d’UBi Soft, il faut au moins leur reconnaître qu’ils font des efforts pour fournir un minimum de qualité. Personnellement même si ce ne sont pas mes préférés j’aime la majorité de leurs jeux. Par contre je déteste leur politique de DRM via leur propre version de Steam : « Uplay ». Sur consoles ce n’est qu’une surcouche pas trop gênante, en revanche sur PC c’est carrément le gestionnaire de jeux et autant dire que c’est un fiasco.

_

« Mais pourquoi ça te gêne, c’est pareil que Steam et tu ne dis rien sur ce dernier ! », m’a-t-on déjà souvent répliqué après avoir lu mes trolls à ce sujet. Et en théorie c’est vrai, si j’accepte un logiciel DRM pourquoi n’en accepterais-je pas un autre ? La réponse est très simple : Steam arrive à faire passer la pilule en jouant bien son rôle, Uplay non. Alors voici en détail les raisons.

_

La dispersion de la bibliothèque

Il était déjà difficile d’accepter le fait qu’on n’aurait plus de jeux en boîte sur PC. En tant que vieux joueur cette évolution logique m’a fait mal au cœur mais c’était indispensable (voir mon article sur la dématérialisation). Un sentiment plus ou moins apaisé lorsqu’on peut avoir accès à toute sa bibliothèque de jeux en ouvrant un simple programme, en l’occurrence Steam. Hors on observe une tendance inquiétante pour certains jeux qui sont vendus prioritairement sur d’autres plateformes, forçant à jongler entre plusieurs logiciels. Et pour ça, Uplay est coupable autant que Origin d’Electronic Arts, Battle.net de Blizzard. Sauf que si je râle surtout sur Uplay c’est que les jeux Ubi Soft sont beaucoup plus nombreux et il s’agit surtout de jeux solos, tandis que pour les deux autres ce sont surtout des jeux multijoueurs, donc sans attachement et éphémères.

Mais vous me direz que contrairement à Origin et Battle.net les jeux Uplay sont aussi tous dispos sur Steam. Ce qui m’amène à mon point suivant.

pourquoijehaisuplay(dessin1)

_

Le DRM du DRM

Acheter ses jeux Ubi Soft sur Steam c’est très bien, sauf qu’en fait on ne fait qu’y acheter une licence qui renvoie vers… Uplay ! Donc quand vous êtes sur Steam et vous lancez votre Assassin’s Creed par exemple, vous êtes redirigés vers Uplay qui prend en charge la suite : liste d’amis, jeu en ligne, classements et bien sûr… contrôle de la véracité de votre jeu ! Donc pour jouer à un jeu Ubi Soft, vous avez deux programmes qui tournent en arrière-plan… Ridicule. Et le pire c’est qu’il vaut pourtant mieux acheter votre jeu sur Steam car au moins c’est là que votre jeu s’installera et se mettra à jour, car si vous l’achetez sur Uplay vous êtes partis pour la galère…

Pire, dans certains cas les deux programmes se mettent à se faire concurrence en se sabotant leur Overlay (la surcouche qui permet de consulter ses amis en plein jeu, ect).

pourquoijehaisuplay(dessin2)

_

Installation douloureuse

L’une des forces de Steam qui a convaincu pas mal de monde d’accepter cette nouvelle consommation de jeux, c’est qu’il offre une facilité d’installation et de mise à jour des jeux qu’on achète. Aucune prise de tête, c’est simple comme un clic. Sur Uplay par contre, c’est simple comme… plein de clics ! Au lieu de nous offrir une installation transparente qui tourne en arrière-plan sans ennuyer le joueur, Uplay installe ses jeux de façon totalement archaïque via une interface qui s’occupe de télécharger une archive et qui, seulement après, lance l’installation comme si vous aviez mis un bon vieux CD dans votre lecteur… Ensuite vous êtes partis pour la galère avec la clé-CD qu’il faut encoder et il reste à croiser les doigts pour que ça passe.

Bon ok, j’exagère. Mais on y perd clairement en confort d’installation et Uplay semble être surtout du bricolage il faut l’avouer. Le pire étant les mises à jour qui ne s’effectuent que lorsqu’on veut lancer son jeu, au contraire de Steam qui là aussi mets à jour vos jeux installés de façon transparente quand vous ne jouez pas. Bonjour la perte de temps surprise au lancement d’un jeu…

pourquoijehaisuplay(dessin3)

_

Qualité du réseau médiocre

Comme je vous en parlais dans mon article sur Trials Evolution, j’ai remarqué que la qualité des serveurs Uplay est plus que douteuse. Non seulement il y a de gros soucis de panne serveur qui surviennent de temps à autre, ce qui est très rare sur Steam, mais en plus il y a de fameux problèmes de connexion entre joueurs. Je fais une généralité basée sur trois expériences (Trials, Far Cry 3 et AC Revelations) mais je constate sur le web que nombreux se plaignent du réseau Uplay sur plein d’autres jeux. Rien à faire, la qualité du réseau de Uplay est de mauvaise qualité.

_

Une communauté fractionnée

Il est toujours très agréable de garder un œil sur les activités de ses amis. Voir leurs progrès, à quoi ils jouent, ce qu’ils achètent, leurs scores, ect… Tout ça est un plus qui permet d’améliorer son expérience communautaire et il faut dire que c’est très bien fait sur Steam avec un tas de forums, des groupes avec annonces, du partage de screenshots, ect…

Et voilà donc Uplay qui a un train de retard considérable sur son aspect communautaire et que de toutes façons personne n’utilise. De ce fait, jouer à un jeu Ubi Soft signifie être coupé de ses amis et jouer seul dans son coin. A quoi bon persévérer sur un Trials si de toutes façons personne ne verra vos scores ? Comment rallier vos potes à jouer au même jeu que vous s’ils ne vous voient jamais y jouer ?

pourquoijehaisuplay(dessin4)

_

Qui peut le plus peut le moins

Steam est la plateforme la plus ancienne sur PC, et donc forcément la plus complète. Entre la gestion et le partage des screenshots, les succès, le streaming entre PC sur réseau, le Steam Workshop et sa source infinie de contenu, les sauvegardes sur le Cloud, le partage familial des jeux, le mode Big Picture pour jouer sur la télé, ect… il y a de quoi faire. On peut certes critiquer le design fort sobre et pas encore très dynamique mais pour un DRM on est quand même bien servis.

Il va sans dire que Uplay est à des années lumières de tout ce que propose Steam. Je n’arrive pas à comprendre comme Ubi Soft ose imposer un tel service quand on voit à quel point il est pauvre. Son seul point positif sont les petits goodies à échanger contre des points de succès pour certains jeux, mais à part ça vraiment je ne vois pas l’intérêt.

pourquoijehaisuplay(dessin6)

_

Le club des rapiats

On connaît tous les soldes Steam qui sont très nombreuses tout au long de l’année. Par contre personne n’en a entendu parler sur Uplay. C’est bien simple, il n’y en a quasiment pas. Et quand il y en a c’est sur de très vieux jeux ou des jeux Ubi Soft au prix très peu diminué. Bon, ils font au moins l’effort de baisser le prix de leurs jeux sur Steam lors des soldes, mais c’est tellement lamentable que ça ne vaut jamais le coup (rappelez-vous des -10% sur Watch Dogs, wow !).

Rien d’étonnant quand on voit les tarifs qui restent beaucoup trop élevés pour les jeux Ubi Soft, même des mois après leur sortie. Comment voulez-vous dès lors fidéliser les joueurs s’ils achètent tous les jeux ailleurs ? Sans parler du manque affligeant de jeux gratuits ou free-to-play pour les plus jeunes.

pourquoijehaisuplay(dessin5)

_

Tout ça mit bout à bout fait que je crache volontiers sur Uplay. Si Ubi Soft veut absolument garder cette plate-forme, qu’ils l’intègrent directement dans leurs jeux et non autour. Mais je suppose que ce ne serait pas assez rentable car cette plateforme est avant tout une boutique en ligne sur laquelle ils font des marges pharamineuses, en particulier sur leurs propres titres. Steam aussi mais au moins eux tentent de proposer autre chose à côté.

Qu’on se le dise, jouer aux productions Ubi Soft sur PC est juste une plaie. Uplaie. Entre ça et l’optimisation désastreuse de ceux-ci, autant dire qu’il vaut mieux y jouer sur consoles où ce maudit logiciel n’intervient que dans les menus. C’est désormais ce que je ferai systématiquement avec leurs jeux quitte à jouer à des versions inférieures techniquement.

Et entre nous, vu qu’ils campent sur leurs tarifs de vente élevés sur consoles, je passerai en plus par le marché de l’occasion parce que sérieusement un Assassin’s Creed 4 PS4 ou One à 55€ en neuf quasiment un an après sa sortie c’est du grand n’importe quoi.

_

Bref, j’aime beaucoup les jeux Ubi Soft quoi qu’on en dise, mais je déteste la politique de cet éditeur. Mon plus grand espoir est de voir un jour « Ubi Soft abandonne Uplay sur PC ! » dans l’actualité… Microsoft l’a déjà fait avec Games For Windows Live, on peut rêver non ?

_

BONUS :

Cette vidéo explique aussi très bien d’autres problèmes causés par Uplay. A déguster.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s