SHIELD Tablet, gadget de luxe ou futur du gamer ?

shieldtablet(titre)

Nous connaissons bien la société Nvidia pour sa gamme de carte graphiques qui équipent la majorité des PC de gamers. Mais soucieuse de se diversifier, elle a tenté l’année passée de s’attaquer au marché des consoles portables en sortant la SHIELD, une manette avec un écran intégré. Une approche accueillie plus ou moins froidement, surtout que cette chose n’est jamais sortie des USA. Qu’à cela ne tienne, cette fois on nous propose le même concept mais avec une tablette, et mondialement.

_

Le concept

« La tablette la plus puissante du marché », « Une tablette pour les gamers » … Autant de slogans qui n’expliquent pas clairement le principe de cet engin. On est ainsi face à une tablette de 8 pouces qui tourne sous Android et qui dispose d’une puce graphique Tegra K1, laquelle est effectivement au top technologique à l’heure actuelle.

On est alors en droit de se demander à quoi sert autant de puissance pour faire tourner de « bêtes » jeux Android conçus pour des Smartphones plus limités. Simple : la tablette a accès à un Store supplémentaire qui propose des jeux Android spécialement dédiés à la gamme SHIELD et qui sont généralement des jeux adaptés du monde du PC, bénéficiant ainsi grandement d’une telle surenchère technique.

Le second gros argument de cette tablette est de permettre du streaming de jeux depuis votre PC, à travers le réseau domestique (en wifi ou câble), ou carrément via internet loin de chez vous. La tablette est ainsi compatible avec pas mal de types de manettes ou de clavier/souris bluetooth pour que ce soit tout à faire confortable.

Alléchant sur le papier, non ? Certainement, mais nous allons voir que c’est plus compliqué dans la pratique.

_

Une alternative Android honnête

Avant d’entrer dans le vif du sujet on va s’intéresser à la tablette en elle-même. Comme je l’ai dit, il s’agit d’une véritable tablette Android qui tourne sur la toute dernière version du logiciel de Google : Kitkat 4.4.4. Premier bon point : il n’y a pas de surcouche pénible comme on peut en trouver sur les appareils Samsung et compagnie et il s’agit d’un vrai Android « Stock », donc on a accès à toutes les applications du Play Store et ses pairs. C’est vraiment une bonne chose car ça permet d’avoir un système propre, léger, fluide, tandis que c’est surtout la garantie d’avoir les prochaines mises à jour d’Android (dont Android L qui débarque à la fin de l’année) peu de temps après leur publication par Google. Certes Nvidia a quand même préinstallé quelques applications maisons pour exploiter le potentiel Gaming de la tablette mais c’est tout. Les vrais amateurs d’Android savent à quel point c’est une bénédiction.

shieldtablet(screen2)Pas de surprise sur l’interface, les habitués d’Android trouveront leurs marques instantanément.

L’objet en lui-même à un look plutôt agréable à l’œil avec des bords biseautés proches de ceux d’un iPhone 5 et supérieur. Ca reste une question de goût mais je suis moins amateur des deux grosses bandes de haut-parleurs des deux côtés de l’écran qui sont le prix à payer pour un son stéréo plus que correct, ce qui est un bon point surprenant et bienvenu.

shieldtablet(3)Nue, la SHIELD est plutôt jolie.

Globalement c’est un bel engin pour son prix. Je regrette quand même que l’écran ne soit pas plus étendu sur l’ensemble de la surface car on aurait pu atteindre les 9 pouces si les bordures avaient été mieux exploitées, mais soit : le poids n’est pas très élevé, c’est déjà ça, même si on se doute que c’est surtout lié aux matériaux qui ne comporte pas d’aluminium, un choix de design pour baisser les coûts de production, soit.

shieldtablet(2)Bon ce n’est pas une console portable mais c’est assez petit et léger pour être transportable avec très grande facilité.

Sur ce point donc, Nvidia ne nous a pas menti : c’est une tablette fonctionnelle. Si vous ne cherchez qu’une tablette pour surfer sur le web et regarder quelques films il est clair qu’une bonne vieille Nexus (entre autre) sera un peu plus ergonomique pour moins cher, en revanche si vous êtes gamer c’est un compromis très honnête entre une bonne tablette et une puissance graphique au top.

_

Un prix attirant… mais trompeur

300€ c’est cher et pas cher à la fois pour le produit qu’on a. Par contre attention, pour 300 boules vous ne recevez que la tablette, un stylet et un chargeur, point barre. C’est là où se situe l’arnaque : pour protéger votre précieux il faudra raquer 30€ pour une cover magnétique à la qualité basique (mais indispensable pour tenir la tablette droite), et la grosse feature qu’est le pad SHIELD bluetooth et spécialement adapté à l’interface (un pad Xbox 360 est également utilisable si vous en avez un mais est un poil moins efficace) est vendu 60€. Tout de suite on passe à 390€, ça calme.

shieldtablet(6)30€ pour une cover/support qui n’a rien d’exceptionnel, on se croirait sur un produit Apple…

A cela vous pouvez ajouter encore un peu de sous pour doter la tablette d’une carte micro SD car les 16 Go intégrés (dont une petite dizaine réellement dispo) font peu pour l’utilisation qu’on en fera.

A noter qu’un modèle spécial 4G devrait être très bientôt disponible et proposera une entrée pour une carte SIM apportant la LTE et 32 Go en interne. Bon, on passe direct à 380€ donc ça pue tout de même l’arnaque au vu du déploiement 4G actuel et son potentiel de streaming qui sera certainement peu exploité, mais si vous êtes amateurs…

Bref soyez avertis que si vous achetez la tablette pour pousser l’expérience gaming il faudra être prêt à y mettre le prix sur les accessoires (voir aussi plus bas). Un peu mesquin de la part de Nvidia…

_

Les jeux « SHIELD »

On s’attaque maintenant à ce qui nous intéresse vraiment : les jeux. Et on commence par le plus simple avec les jeux Android spécialement adaptés à la SHIELD. On trouvera une application qui permet d’accéder à la boutique spéciale, le Gameshub, où on trouve tous les jeux Android qui s’adaptent parfaitement à la tablette et à son pad. La plupart ne sont que des redites du Play Store mais au moins on est sûrs de ne pas se tromper lors de l’achat.

shieldtablet(screen8)Ils mettent bien l’accent sur l’usage du pad dans chaque fiche.

Je craignais qu’il n’y ait pas tellement de choix mais finalement la boutique est plutôt correctement fournie. M’enfin bon il faut être honnête, il n’y a rien de bien incroyable qui peut justifier l’achat de la tablette car la plupart des titres sont des jeux Android basiques ou des adaptations de vieux gros jeux PC comme Half Life 2, Portal ou Trine 2 (lesquels ne tournent que sur la SHIELD à propos).

shieldtablet(screen7)Franchement la plupart des titres ne font pas rêver.

D’ailleurs en évoquant Trine 2, celui-ci est préinstallé sur la tablette lors de l’achat (ce qui est gavant puisque ça pompe de l’espace même s’il ne nous intéresse pas) et j’ai donc pu le tester pour voir ce que la machine avait dans le ventre. Le résultat est sans appel : c’est magnifique et très impressionnant pour un appareil portable. Certes la version qui tourne sur mon PC est un peu plus fine mais c’est déjà incroyable et ça rassure sur l’efficacité de la puce graphique.

shieldtablet(screen6)Ca rend vraiment super bien en mouvement.

Bref, même si je me doute bien que cette boutique ne sera que très lentement approvisionnée en nouveautés vu qu’elle ne sert finalement que deux appareils SHIELD au succès mitigé, elle assure au moins un peu de contenu optimisé.

_

Les jeux Android

Il est clair que les jeux purement Android resteront la principale source d’approvisionnement. Il n’y a rien à en dire puisqu’ils sont bien sûr quasiment tous compatibles avec la SHIELD, même les jeux du Humble Bundle et tournent sans soucis. Vous êtes par ailleurs assurés de n’avoir aucun problème de fluidité avec les plus gourmands d’entre eux, et ce pour un bon moment.

shieldtablet(screen1)Bon, là il s’agit du portage Android de FF6 mais c’est pour signaler que vu que c’est justement Android ça veut aussi dire accès à tout un tas d’émulateurs… Avis aux amateurs 😉

J’attendais surtout de voir ce que tout ça allait donner avec un pad et je suis agréablement surpris. D’un côté on a les jeux qui détectent automatiquement qu’un pad est connecté et proposent d’eux-mêmes des contrôles adaptés (par exemple Rayman Jungle Run), tandis que tous les autres jeux purement tactiles peuvent être « mappés » pour que toutes les commandes soient traduites sur les touches du pad. On peut ainsi assigner le fait d’appuyer sur un point de l’écran à un bouton de son choix. On pouvait craindre qu’il faille s’embêter à tout configurer à chaque nouveau jeu mais la vraie bonne idée est qu’il y a un partage de configurations intégrés qui permet de récupérer les paramétrages de plein d’utilisateurs SHIELD, les noter et commenter afin que les meilleures se démarquent.

shieldtablet(screen3)Heureusement qu’il est possible de télécharger des configs déjà toutes faites parce qu’honnêtement le faire soi-même est bien pénible…

shieldtablet(screen4)shieldtablet(screen5) Merci aux quelques développeurs qui ont intégré un gameplay à la manette en natif même quand ce n’était franchement pas nécessaire comme ici avec Rayman.

Ca fonctionne quasiment à la perfection mais ça dépend surtout des jeux car si je n’ai eu aucun souci dans un jeu comme Badland, j’ai bien galéré sur FF6 version Android qui ne proposait aucune configuration bien réglée.

_

Le gros morceau : le « Gamestream »

[ Mise à jour de l’article au 25-11-2014 : J’ai finalement testé le Gamestream par moi-même, voir mon article à ce sujet ]

Bon, tout ça c’est bien joli mais qu’en est-il réellement du streaming des jeux PC sur la tablette ? Je vais être honnête avec vous : je ne l’ai pas testé. Ou plutôt, je n’ai pas pu. La raison est simple : je ne suis pas équipé pour. Mais j’y reviens dans le point suivant. J’ai toutefois acheté la tablette en connaissance de cause (ce sera une fonction que j’utiliserai dans quelques mois) mais je me suis suffisamment renseigné sur la question pour pouvoir vous en parler.

shieldtablet(screen9)Ca a l’air si simple vu comme ça !

Le principe est théoriquement simple : vous installez vos jeux sur vos PC, et via la fonction Gamestream ceux-ci s’affichent sur votre tablette. A vous le confort de pouvoir jouer à vos gros jeux PC dans un canapé devant la télé. Mais « confort » n’est pas le mot juste puisque avant d’arriver à ce résultat il faut réunir plusieurs conditions :

  • Avoir un PC équipé d’une carte graphique Nvidia
  • La carte doit être une GTX de la série 600 ou plus
  • Une grosse bande passante sur le réseau en interne (de préférence une borne Wifi 5 Ghz ou un câble Ethernet)

Visiblement, si on a tout ça le résultat est très convaincant et est de qualité. C’est d’autant plus efficace quand on connecte sa SHIELD sur une télé en HDMI pour passer en mode console qui fait basculer l’affichage en 1080p sur le grand écran. C’est fluide, c’est net, et ça ne lagge pas (d’après les vidéos que j’ai pu voir).

shieldtablet(screen10)Il y a un mode miroir mais celui-ci n’affiche pas du 1080p donc autant passer en mode Console.

Mieux, ça détecte votre PC facilement et l’interface propose de lancer des jeux déjà établis, mais il est aussi possible d’ajouter n’importe quelle application manuellement sans problème de compatibilité. Ca prend même en charge le pad Xbox 360 si on n’a pas la manette SHIELD.

shieldtablet(screen11)Il reste toutefois conseillé d’investir dans le pad officiel malgré son prix car il a quelques boutons avantageux et est plus facilement couplé à la tablette. Dommage qu’il soit moins ergonomique que la manette 360…

Autant dire que si vous êtes équipés pour tout ça, ce sera une feature très agréable et qui conviendra, je pense, aux gamers qui vivent en couple et qui ne peuvent pas forcément se permettre de s’isoler devant leur petit écran loin de leur conjoint(e). C’est tout simplement la promesse de la Wii U (ou de la PS4/Vita) mais avec des jeux à la pelle et une qualité graphique époustouflante.

Et tout comme je l’avais testé avec ma PS4 et Vita, le streaming est aussi possible via internet bien qu’il faille une solide connexion pour assurer du 1080p à 60 fps.

_

Le douloureux coût du streaming…

Je le disais, le prix de la tablette et sa manette n’est finalement pas si bon marché que ça. Mais si on veut en profiter à 100% il faudra mettre d’autant plus la main au portefeuille selon le matos dont vous disposez.

Si comme moi vous n’avez pas une G-Force GTX 600+ il va falloir mettre à jour sa bécane. Ce qui est plutôt rageant pour ma part puisque j’ai une… GTX 590… J’avais mis le paquet pour me l’offrir il y a un peu plus de 3 ans histoire d’être tranquille pendant un bon bout de temps, ce qui est le cas actuellement car à part peut-être Watch Dogs (et Titanfall qui ne gère pas le SLI…) aucun jeu n’est pour le moment capable de la mettre à genoux. Mais me voilà bien grugé alors que Nvidia annonce que c’est soi-disant matériellement impossible de faire du Gamestream sur des modèles inférieurs aux GTX 600 car il n’y a pas de possibilité de codage en H.264… Du bullshit selon moi puisque je suis déjà arrivé à streamer sur Twitch sans aucun problème. Si c’est une question de fluidité où de résolution ils auraient au moins pu proposer du downgrade, mais tout ça c’est du pur marketing. Bref ça dégoûte d’avoir investi dans le top du top à l’époque.

Ensuite il faut compter des faux frais causés par l’achat un câble mini HDMI vers HDMI car bien entendu rien n’est livré dans la boîte pour connecter la tablette à une télé… Comptez aussi l’investissement dans un adaptateur « Micro USB OTG » car ces tablettes ont en majorité la sale habitude de ne pas proposer de port USB, puis aussi un adaptateur « USB Ethernet » car ce que Nvidia ne nous dit pas c’est que pour que le Gamestream transmette du 1080p 60 FPS via internet, du simple Wifi ne suffit pas (il limitera en 720p 30 FPS) donc un câble est requis mais bien sûr il n’y a pas de port Ethernet. J’ajouterais également un multiplicateur de ports USB si vous voulez brancher plusieurs manettes filaires pour jouer à plusieurs.

shieldtablet(5)Ce petit câble sera un indispensable, par ici les 20€.

Bref, ayez bien conscience du budget à investir ou non selon votre envie. On arrive bien loin des 300€ de base si vous comptez exploiter à fond la tablette…

_

Mon immense déception : pas de multijoueur sur Gamestream

[ Mise à jour de l’article au 20-02-2015 : Le patch récent de la tablette permet désormais de gérer plusieurs manettes aussi bien sur les jeux Android que via le Gamestream ! Testé et approuvé par mes soins, la compatibilité est totale et instantanée, même avec des manettes filaires (donc pas besoin d’acheter 4 manettes Nvidia) et ça peut aller jusqu’à 4 joueurs. A vous les joies du multijoueurs en local via streaming !]

(Je n’efface toutefois pas ce que j’avais écris ci-dessous lors de la publication de l’article car il aura fallu près de 6 mois à Nvidia pour nous proposer ça, ce qui reste dommageable pour les gens comme moi qui ont acheté Day One…)

J’ai eu beaucoup de mal à confirmer l’information mais c’est désormais vérifié : il est impossible d’utiliser plusieurs manettes lorsqu’on est en mode Gamestream. Ouch. Sachant que c’est l’une des raisons qui m’ont poussé à acheter cette tablette ça la fout mal. En effet je suis un grand amateur de soirées jeux multi en local sur PC (il y a un tel catalogue que c’est devenu pour moi bien plus convivial qu’une console) mais devoir à chaque fois déplacer le PC dans le salon avec tous les câbles est extrêmement pénible. Je voyais avec cette tablette enfin la possibilité de faire tout ça simplement et rapidement, mais finalement il n’en sera rien…

Je trouve ça limite honteux mais il est toujours possible de voir débarquer une mise à jour dans le futur pour intégrer cette fonction qui me semble essentielle. En attendant si on se sent l’âme d’un bricoleur on peut s’amuser à streamer les manettes sans fil directement sur le PC mais honnêtement vu la portée et le côté ridicule de la chose il vaut mieux finalement continuer à déplacer son PC, c’est encore le moins prise de tête.

De plus, outre la possible mise à jour future de Nvidia, on peut placer nos espoirs dans Steam qui sera « très bientôt » capable de streamer vers des appareils Android sans devoir passer par le Gamestream, ce qui devrait permettre une meilleure gestion des manettes. Il y a aussi le logiciel Limelight qui permet le stream PC vers Android qui tirera peut-être son épingle du jeu prochainement (car actuellement il ne fait que simuler le Gamestream, exclusif aux SHIELD, sur n’importe quel appareil Android). Je reste donc déçu mais optimiste pour l’avenir.

En guise de consolation il est heureusement possible de jouer à plusieurs aux jeux Android mais il n’y a pas énormément de choix pour du multi en local.

shieldtablet(4)Donc seuls les jeux Android permettent pour le moment de jouer à plusieurs.Testé et approuvé sur Trine 2, la tablette a reconnu 3 manettes Xbox 360 PC filaires et il était possible de jouer à 3.

_

Quelques précisions supplémentaires en vrac

  • Avec une telle puissance graphique je craignais un risque de chauffe trop élevé mais étrangement ça reste très acceptable, même quand la tablette est fortement sollicitée ce n’est pas pire qu’un Smartphone.
  • En revanche la batterie, elle, en prend un sacré coup dès qu’on utilise réellement la puissance de l’engin. Si on a une autonomie dans la moyenne des tablettes de cette taille, en jeu c’est hélas aussi misérable que ce à quoi on pouvait s’attendre : il ne faut pas espérer plus de 3 heures de jeux avant de tomber à sec. Pour un appareil portable qui se veut résolument axé gaming ça la fout mal.
  • Je trouve qu’une telle tablette aurait mérité un écran supérieur à 8 pouces. C’est un peu petit lorsqu’on s’éloigne un peu pour y jouer à la manette sans la brancher à une télé.
  • Un stylet est livré avec la machine pour pouvoir utiliser des applications d’écriture manuelle, mais surtout un programme de dessin inédit plutôt impressionnant dans son style graphique. Il y a de quoi réaliser des œuvres très jolies, mais bon il faudra énormément s’entraîner car dessiner sur un écran est loin d’être simple même s’il n’y a quasiment pas de latence entre les mouvements.

shieldtablet(1)L’interface du logiciel est simple mais efficace, tandis que le stylet est suffisamment gros pour tenir agréablement dans la main.

  • Comme sur la majorité des tablettes, l’appareil photo est de piètre qualité avec 5 pauvres mégapixels à l’arrière comme à l’avant. Acceptable pour du Skype par exemple, à oublier pour faire de vraies photos.
  • L’intégration de Twitch dans l’OS est plutôt réussie et, comme sur les consoles Next-Gen, un simple clic permet de streamer son écran et sa « webcam » très facilement. Sauf en mode Gamestream bien entendu…

_

Conclusion

La SHIELD Tablet n’est fondamentalement pas une arnaque mais elle s’adresse à une tranche très spécifique de joueurs. Trop spécifique. Son véritable problème est de tourner sous Android et de ce fait fortement limiter le choix des jeux à moins d’être équipé pour du streaming depuis son PC, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde. Il  y a certes de vraies perles sur cet OS et une  volonté honnête d’apporter du contenu adapté à la puissance de l’appareil, mais je trouve que le potentiel aurait pu être tellement énorme si la tablette tournait sous Windows 8.

Car grâce à Windows, on aurait pu ainsi installer Steam & co pour jouer à la grande majorité du catalogue PC dans des conditions graphiques très confortables. Un peu comme la Surface Pro 2 de Microsoft qui fonctionne à merveille avec de vrais jeux PC relativement récents (testé et approuvé) bien qu’elle ait pourtant une puce graphique inférieure à la SHIELD. Microsoft ne communique absolument pas sur cette possibilité pour sa tablette alors qu’elle est bien plus pertinente pour un joueur que ce que propose Nvidia. Sauf que voilà, elle coûte plus de 1000€ (quand on prend un bon modèle), soit plus du triple de la Shield. Un investissement peut-être abusif mais pas forcément dénué de sens selon vos besoins, mais bon ça reste le prix de la meilleure carte graphique du marché et ça, en tant que Gamer ça fait réfléchir…

A titre personnel, n’ayant jamais eu de tablette je me suis lancé dans le but de faire d’une pierre deux coups : un bonne machine Android et de quoi jouer de façon plus agréable que sur mon Smartphone, le tout pour un prix que j’ai jugé acceptable. Je suis certes un peu déçu par le Gamestream qui est franchement très contraignant mais je sais que d’ici une bonne année c’est une fonction qui pourrait devenir très utile quand j’aurai une nouvelle bécane et que les possibilités de stream auront été améliorées.

Soyez donc bien conscients des possibilités, de vos envies et de votre budget avant de craquer pour la SHIELD ou une autre tablette (ou rien du tout). D’ailleurs si vous compter acheter un appareil portable dans le seul but de jouer, tournez-vous plutôt vers une PS Vita nettement plus intéressante. Je doute en revanche que Nvidia parvienne à en vendre beaucoup car peu de joueurs y trouveront leur compte, mais il y a bel et bien une clientèle pour ce produit et celle-ci devrait s’agrandir au fil du temps car la technologie est prometteuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s