Octodad Dadliest Catch, idiot à tous les niveaux

octodad(titre)

« Mais quel stupide jeu ! », voilà la réaction que j’ai eue lorsque j’ai découvert ce jeu pour la première fois. Et crétin il l’est, il le revendique même ! L’histoire aurait pu s’arrêter là et je serais passé à autre chose mais il a fallu qu’il ait son petit succès critique pour qu’il se mettre à titille mon intérêt du bout de ses tentacules…

 

Comment faire plus crétin comme concept que celui d’Octodad ? En incarnant un poulpe déguisé en père de famille on se demande ce qui est passé par la tête des développeurs de ce petit jeu indé mis par chance en lumière lors de la présentation de la PS4. Car le concept est tout aussi idiot : effectuer des tâches de la vie quotidienne mais avec l’handicap d’être un octopodidé (ça vient de Wikipedia les gars !), c’est à dire de se déplacer comme votre pote bourré qui ne tient pas l’alcool et d’avoir toutes les peines du monde à agripper de simples objets. Le tout en tâchant de ne pas éveiller les soupçons des humains afin que l’identité de notre poulpe ne soit pas révélée.

octodad(2)Tout commence avec la scène du mariage qui donne le ton absurde d’entrée de jeu.

 

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

On nage en pleine ambiance absurde mais c’est l’une des forces de cet OVNI : face aux déplacements ridicules d’Octodad on se retrouve dans des situations grotesques où on casse tout ce qu’on trouve sans le vouloir vraiment et tout le monde trouve ça plus ou moins normal ! A vrai dire c’est d’ailleurs le seul vrai intérêt du jeu. Car le gameplay est, vous vous en doutez, atroce : les sticks contrôlent la position des « bras », et les gâchettes contrôlent les jambes. Ca paraît simple mais tout est fait pour que le moindre mouvement soit laborieux et imprécis pour forcer le joueur à faire des gaffes sans arrêt. C’est ainsi qu’il faut aborder le jeu : une expérience bien débile pour avoir un moment de fun. Hélas ça s’arrête là.

octodad(3)Sortir toutes les balles de la cabane du jardin sera la première tâche vraiment embarrassante.

octodad(5)L’humour et les clins d’œil sont légions.

 

Punching Ball à prévoir

Très vite le rire laisse place à la rage. Une fois qu’on a compris le concept et qu’on s’est bien amusé à faire n’importe quoi avec le décors, on se retrouve face à des objectifs parfois bien prise de tête. On vous demandera par exemple de déplacer des objets ou d’escalader des obstacles, des tâches simples mais qui amènent beaucoup de frustration car on finit par s’embrouiller dans les commandes et il est impossible d’être précis. Je pense par exemple à la scène finale où il faut marcher sur des planches très fines et où je suis tombé au moins une vingtaine de fois à cause des déplacements aléatoires. Un enfer, et ce n’est pas la caméra trop sauvage qui aidera à s’en sortir.

octodad(7)Avec du recul je pense que la pire scène était celle où il fallait escalader le gros poulpe décoratif pour rejoindre le fils. Une horreur, surtout au passage où il fallait rebondir pour passer dans un trou. Brrrrr…

octodad(6)Il y a quelques mini-jeux très sympathiques pour compenser, encore heureux.

 

Les plus courtes sont les meilleures

Et pourtant le jeu essaye de varier les « plaisirs » avec des situations toujours inédites. Par exemple, le passage dans le musée aquatique regorge de bonnes idées de gameplay comme un globe à manipuler, une roue de hamster, de petits jeux d’arcade, se déguiser pour éviter des gardes, ect… Mais si à chaque fois on s’enthousiasme du principe on finit encore et toujours par galérer au point où ça n’en est plus drôle. Octodad est donc un jeu à essayer à courtes doses, et d’ailleurs ce n’est pas la durée de vie qui me contredira puisque j’ai mis 1h30 pour en voir le bout. Ca confirme que ce jeu n’est qu’un concept amusant à expérimenter et c’est tout. Autant dire que si vous êtes tout de même tentés par le trip ne dépensez surtout pas plus de 2 ou 3 euros, je sais bien que ça fait radin mais il ne vaut clairement pas plus.

octodad(8)Un court passage imposera de jouer avec la lumière, pourquoi ne pas avoir mieux exploité ça ? Il y avait pourtant de l’idée !

octodad(10)Certains personnages sont capables de détecter qu’on est un poulpe… sauf si on s’habille comme eux !

octodad(4)

octodad(9)Il y a même quelques scènes plus scriptées pour donner un peu d’action au jeu. Quel dommage que ça n’ait pas été mieux exploité en en mettant beaucoup plus afin de soulager le joueur en le prenant un peu par la main de temps en temps.

 

Condamné à ne pas pouvoir faire mieux

J’en viendrais presque à dire que c’est dommage car il y a un vrai effort des créateurs de ce jeu. Bien que l’aventure soit courte il y a une vraie ambiance avec ces personnages tous un peu naïfs et idiots et cet univers décalé soutenu par un moteur graphique un peu cheap mais qui affiche un rendu faisant penser à un film Pixar. Et puis même si ça fait depuis Half Life 2 que c’est un standard il reste toujours plaisant de s’amuser avec la physique des objets qui contribue aux situations délicieusement débiles. Il y a même un mode Co-op où on peut définir le contrôle de chaque membre par tel ou tel joueur afin d’accentuer le côté fun, c’est d’ailleurs ce mode qui m’a poussé à me prendre le jeu et ça a fait mouche puisque j’ai eu de bons moments de fous rires avec ma copine. Et pour les masochistes il y a toujours le Steam Workshop sur PC pour récupérer une infinité de niveaux en plus… mais je me demande si ça intéressera vraiment quelqu’un.

octodad(11)L’histoire est gentillette avec ses personnages qui font penser à un film d’animation.

octodad(1)Voilà certainement l’option qui sauve le jeu qui désintérêt total. 

_

Mais non, je ne peux pas conseiller ce « jeu » car malgré la durée de vie ridicule j’en suis ressortis avec un gros « ENFIN ! » tant j’ai souffert sur la fin. A la limite il vaut mieux essayer une démo ou récupérer le jeu via un Humble Bundle ou PS+, mais ça ne mérite pas vraiment plus. Octodad est finalement une nouvelle preuve que le « buzz rigolo » peut faire bonne presse sans le mériter. Ce n’est pas une purge mais plutôt quelque chose de drôle à essayer une demi-heure, c’est tout.

_

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s