Mon Bilan 2014

Que le temps passe vite. Je n’ai vraiment pas vu passer cette année 2014 et pourtant il s’en est passé des choses. C’est pourquoi je tenais à faire un gros bilan de mon année de gamer dont la majorité d’entre vous n’en aura rien à faire mais qui est important pour moi, afin que je laisse une trace de ce que j’y ai vécu.

 _

Les jeux que j’ai terminés

Je n’en ai pas eu l’impression de prime abord, mais en mettant bout à bout tous les jeux que j’avais terminés cette année je me suis rendu compte que j’avais fait pas mal de chemin vidéoludique. Voyez plutôt :

_

– Jeux sortis en 2014 –

Final Fantasy XIII Lightning Returns
Out There
DanganRonpa
Toukiden
The Banner Saga
Infamous Second Son
Castlevania Lords of Shadow 2
Ether One
Cloudbuilt
The Walking Dead Season 2
Battleblock Theater
Tower Madness 2
A Story About My Uncle
Hatsune Miku Project Diva F
Octodad Dadliest Catch
Watch_Dogs
Luftrausers
Transistor
Space Run

+ DLC The Last of Us : Left Behind
+ DLC FTL Advanced Edition
+ DLC Batman Arkham Origins : Cold Cold Heart
+ DLC Castlevania Lords of Shadow 2 : Revelations
+ DLC Bioshock Infinite : Tombeau Sous-marin

_

– Jeux sortis avant 2014 –

State of Decay (2013)
Castlestorm (2013)
Metal Gear Rising (2013)
Plants vs Zombies 2 (2013)
Ridiculous Fishing (2013)
Lost Planet 3 (2013)
Valdis Story (2013)
Anomaly 2 (2013)
Muramasa Rebirth (2013)
Kingdom Rush Frontiers (2013)
Dragon’s Crown (2013)
Rayman Fiesta Run (2013)
Saints Row 4 (2013)
Metro Last Light (2013)
Call of Juarez Gunslinger (2013)
Assassin’s Creed Pirates (2013)
Badland (2013)
Monaco (2013)
XCOM – The Bureau (2013)
Assassin’s Creed 4 (2013)
Rayman Legends (2013)
DLC Quest (2012)
Borderlands 2 (2012)
The Darkness 2 (2012)
Shank 2 (2012)
Runner 2 (2012)
PixelJunk Shooter (2009)
PixelJunk Eden (2008)

+ DLC Batman Arkham City : Harley Quinn’s Revenge (2012)
+ DLC Bioshock 2 : Minerva’s Den (2010)

Soit 19 (2014) + 28 = 47 jeux, ainsi que 5 (2014) + 2 = 7 DLC

Ca ne veut rien dire en termes de temps de jeu mais j’ai encore surpassé mon record annuel de titres achevés qui était de 42 l’année dernière. Il faut dire que j’ai encore davantage laissé de côté les jeux en ligne, ce qui explique cette progression. Quoique, j’ai tout de même passé un nombre énorme d’heures sur Toukiden, ça compte aussi.

Cette liste confirme aussi que j’ai systématiquement du retard sur les sorties de l’année en cours puisque une fois de plus je joue davantage aux « vieux » jeux qu’aux récents. Ca s’explique simplement : c’est volontaire afin de bénéficier de fortes baisses de prix et ne jamais acheter au prix fort. Alors certes ça implique de rater à chaque fois la hype mais ça me permet d’acheter beaucoup de jeux sans forcément me ruiner. A priori il n’y a pas de raison que ça change et ainsi mon année 2015 devrait être remplie de jeux de 2014.

_

Les jeux online auxquels j’ai joué

Je trouve que c’est tout aussi important d’en parler vu qu’ils m’ont pompé tout de même pas mal de temps. Je suis pourtant dans une période de ma vie où je préfère une bonne aventure solo que me consacrer à un univers online mais j’aime garder une partie de mon temps consacré à ça pour ne pas perdre la main, notamment aux FPS, mais aussi et surtout partager des expériences multi en co-op avec mon petit groupe de joueurs.

_

Titanfall

Je me voyais y jouer tout au long de l’année, en témoigne mon plaidoyer pour le défendre face aux aigris une fois que le buzz était retombé, mais finalement j’ai lâché l’affaire peu de temps après cet article. Pourtant le jeu est toujours aussi excellent et jouissif mais au bout d’un moment, comme je le prédisais dans le test, l’absence d’outils communautaires ne motive pas à jouer davantage. J’ajoute à ça le gros foutage de gueule sur le patch PC pour le SLI qui j’ai attendu toute l’année et qui n’est venu que dans les derniers mois de celle-ci, je me suis résigné à ranger le jeu sans même profiter des DLC (ça m’apprendra à acheter un Season Pass dès la sortie).

Bref j’ai tout de même joué à Titanfall une bonne centaine d’heures et je m’y suis éclaté. J’attends sa suite avec grande impatience et je croise les doigts pour que son interface multijoueurs soit à la hauteur cette fois.

Battlefield 4

Après y avoir joué pendant 4 mois de façon intensive, j’avoue avoir perdu mon enthousiasme vers l’arrivée du second DLC. Pourtant j’étais bien parti, accompagné d’un groupe de joueurs sympathiques avec lequel je jouais chaque soir. Mais petit à petit ils se sont éparpillés sur d’autres jeux et j’ai perdu contact. C’est toujours plus ou moins le même schéma dans d’autres jeux que des MMORPG.

J’ai replongé quelques fois pour tester les nouveaux DLC (China Rising, Second Assault, Naval Strike, Dragon’s Teeth et Final Stand), et c’est finalement en fin d’année que j’ai repris un rythme convenable mais modéré, en ne jouant que pour le fun en FFA. Ca n’ira selon moi pas plus loin que ça, du moins jusqu’au prochain FPS multi.

Dans tous les cas les DLC sortis cette année sont de qualité et j’applaudis la bonne volonté des développeurs qui ont bien bossé pour améliorer le jeu. Face à tant d’efforts je ne peux que persévérer sur ce jeu et quand je m’y replonge je prends toujours autant mon pied. Aaaah, si j’avais plus de temps…

Planetary Annihilation

N’étant pas un grand fan des jeux de stratégie, je ne l’attendais pas spécialement et c’est un ami qui m’a littéralement poussé à l’achat de l’accès anticipé. Et il a bien fait car après plus de 50 heures de jeux sur la version finale j’ai vécu des batailles réellement épiques. Je n’y joue pas dans l’optique d’y devenir un joueur de haut niveau (d’ailleurs ça n’aurait aucun sens puisque là aussi il n’y a aucune plateforme communautaire) mais moi et mon pote sommes devenus de vraies machines à tuer. On préfère d’ailleurs y jouer en équipe dans des systèmes solaires bien fournis en planètes histoire que les parties débouchent toujours sur des retournements de situations improbables. C’est vraiment ça la force du jeu : des parties imprévisibles. J’ai rarement ressenti un tel degré de bravoure dans un jeu de stratégie, j’ai déjà plusieurs parties magistrales en tête.

Je ne sais par contre pas combien de temps nous allons encore y jouer au vu du manque de suivi de la part des développeurs qui tardent à ajouter du contenu crucial et à équilibrer certaines unités. Le jeu donne surtout une impression d’être mort-né, hélas… Il ne méritait pas d’être laissé dans cet état, quel gâchis.

Starbound

Voilà à la fois la meilleure surprise online de l’année, mais aussi la plus grande déception. J’y ai retrouvé un plaisir de la découverte aussi fort que celui que j’ai ressenti pour Minecraft. Quel émerveillement de découvrir toutes les planètes en compagnie de mes amis, de s’étonner de toutes les choses étranges et de construire mes abris. Sauf que voilà, le jeu était et est resté en Early Access (ces saloperies) toute l’année et n’a que très peu évolué. Du coup, en 50 heures de jeu on en a fait le tour et ça fait plusieurs mois que je n’y ai plus touché, lassé du concept. J’espère voir un jour débarquer la version finale qui métamorphose le jeu comme c’est plus ou moins annoncé, mais je doute que ce soit pour 2015 à ce rythme…

Borderlands 2

Cette année j’ai déterré le fameux Borderlands 2 qui traînait dans les méandres de mes jeux Steam, lâchement abandonné suite à un enchaînement de poisse à sa sortie. Voilà bien le jeu co-op que j’ai parcouru en mode casual mais qui m’a procuré beaucoup de plaisir avec mes amis. A mon avis on fera sûrement un tour sur sa suite l’année prochaine… quand les DLC seront offerts avec le jeu de base bien sûr !

Strike Vector

J’ai été extrêmement enthousiaste sur ce jeu à sa sortie. J’en avais même fait une critique très élogieuse et honnêtement je m’y voyais y jouer pendant des mois. Sauf qu’après une semaine le soufflé est retombé aussi vite qu’il avait gonflé. La faute à une gestion de l’inventaire assez frustrante (j’ai noté des déséquilibres dans les équipements) et au manque de joueurs, ce qui fait qu’on se retrouve bien souvent dans des parties vides ou qui ne se terminent pas. Ça me fait tout de même mal au cœur de l’avoir ainsi abandonné car ce jeu était bourré de bonnes intentions, il y a même eu des DLC totalement gratuits… Mais c’est comme ça, peut-être qu’avec une meilleure communauté le jeu aurait pu décoller, ce qui est paradoxal quand on y pense.

DayZ

GROSSE déception de l’année, j’avais finalement craqué face au buzz et j’avais entraîné un ami pour y jouer avec moi. Et bien je ne sais plus combien de temps j’y ai joué mais on s’y est bien ennuyé et ça nous a définitivement dégoûté des Early Access. Voilà 25€ jetés à la poubelle. On le relancera peut-être dans 4 ans, lorsqu’il sera terminé, mais en attendant c’est juste un jeu vide, bourré de bugs et chiant. J’avais pourtant espoir mais ce n’est pas avec les malheureux patch qui ont été appliqués cette année que le statut de ce jeu s’améliorera.

_

+ Sanctum 2 / Monaco / Dungeon Defenders : Trois jeux fort sympathiques en co-op, sauf peut-être Sanctum 2 qui s’est avéré moins bon que le premier.

_

Hélas toutes les bonnes choses ont une fin et il est probable que j’abandonne bientôt totalement les jeux online, sacrifiés sur l’autel du manque de temps pour jouer, ma situation allant énormément changer en 2015 et je ne souhaite vraiment pas abandonner les jeux solos qui restent beaucoup plus plaisants et enrichissants à parcourir que de la compétition sur le web. C’est ainsi, mais je vais encore en profiter tant que ça dure.

_

Mes « Jeuxmania Awards » !

C’est devenu la grande tradition : tous les sites de jeux établissent leurs classements pour élire les meilleurs jeux de l’année, que ce soit via les votes des lecteurs ou de la rédaction. Bien que ce soit l’overdose, c’est quelque chose que j’aime bien car ça me permet d’avoir un beau récapitulatif des bons jeux que j’aurais éventuellement ratés et de les rajouter à ma liste de jeux à faire pour l’année prochaine.

Cette année encore j’ai beaucoup apprécié le « show » de Gamekult qui sait entretenir le suspense et qui présente tout ça très bien en se basant sur les voix des lecteurs, procédé beaucoup plus intéressant. Par contre j’ai été cette fois extrêmement frustré des résultats car il ne correspondait quasiment pas à mes choix, avec un certain côté fanboy vis-à-vis de Nintendo qui était selon moi exagéré.

C’est pourquoi j’avais envie de faire MES Awards car c’est bien connu : ce sont nos propres goûts qui sont les meilleurs, n’en déplaise à certains de mes lecteurs :p ! Et comme j’aime beaucoup les classements de Gamekult, je vais me baser sur leurs catégories :

_

Machine de l’année

La PS Vita est clairement ma machine coup de cœur de l’année. Certes elle reste dans l’ombre mais contrairement à ce que les derniers abrutis prétendent il y a une avalanche de bons jeux sur cette machine et je peux la promener partout avec moi afin de pouvoir gagner du temps de jeu. Jamais je n’ai pris autant de plaisir sur une console portable et cette année a vraiment été l’orgie de jeux. Alors certes côté AAA c’est mort de chez mort mais côté indés et jeux jap il y a de quoi faire pour les années à venir et les annonces de sorties continuent de pleuvoir pour 2015.

_

Baffe graphique de l’année

Je n’ai pas joué à énormément de jeux « next-gen » cette année mais si je ne devais en retenir qu’un ce serait Infamous Second Son qui m’a rassuré quant au potentiel de la PS4. A noter que Watch_Dogs n’est pas loin derrière malgré les critiques à son égard. Bon je me doute qu’il y a mieux mais comme je m’en tiens à mes jeux terminés je préfère ne pas me prononcer, à mon avis c’est un autre jeu qui trônera ici lorsque je mettrai ce classement à jour en 2015 (je pense à The Vanishing of Ethan Carter).

_

BO de l’année

Alors là sans hésiter : Transistor ! J’avais considéré The Banner Saga mais à ce stade d’excellence ça devient une question de goût et je suis beaucoup plus sensible aux musiques de Transistor, surtout les thèmes chantés tous très réussis et plutôt nombreux. Un trip sonore qui fait entièrement partie de l’expérience mais si vraiment vous êtes assez fous pour ne pas vouloir jouer à cette merveille alors écoutez au moins la BO, ça vous fera du bien.

_

Rookie de l’année

J’ai beaucoup hésité pour cette catégorie qui récompense la nouvelle licence la plus percutante de l’année. J’ai d’abord pensé à Space Run, puis à Transistor bien sûr, mais si je réfléchis dans une optique de nouvelle série alors je choisis DanganRonpa qui m’a vraiment tapé dans l’œil avec son originalité et son scénario passionnant. Certes ce n’est pas le jeu le plus dynamique et il se rapproche dangereusement du Visual Novel mais il mérite cette mise en avant… même s’il est déjà sorti il y a bien longtemps au Japon.

_

Plaisir coupable de l’année

Aucun doute son mon choix : Hatsune Miku Project Diva F ! J’avais même sous-titré mon article de cette façon. C’est un jeu que je ne suis pas fier de montrer à mon entourage car il est très branché J-Pop et est enrobé « japoniaiserie » mais j’accroche énormément et je m’y adonne avec plaisir en cachette pour tenter de vaincre les scores les plus difficiles.

_

Déception de l’année

Avec beaucoup de recul je dénonce Planetary Annihilation. Et pourtant, comme j’en parlais plus haut, je ne l’attendais pas du tout, puis mon test de l’Early Access m’a beaucoup enthousiasmé car je pensais que les défauts allaient être corrigés mais au final le jeu est sorti tel quel avec beaucoup de problèmes de finition et a perdu le support de ses développeurs ce qui équivaut à une mise à mort pour un jeu qui mise sur la compétitivité. J’aurais pu parler des jeux que j’ai trouvé mauvais comme Octodad mais finalement il n’y a pas pire déception qu’un jeu qu’on apprécie un minimum mais qui pose trop de barrières pour l’adorer comme il se doit.

_

Editeur de l’année

Voici certainement mon choix le plus contradictoire car je vais décerner ce titre à Nintendo alors que je n’ai joué à aucun de leurs jeux. J’ai beau ne pas encore cautionner leurs consoles et attendre le bon moment, je dois reconnaître que leur politique est admirable et qu’ils délivrent des jeux d’excellente finition. Tout l’inverse des éditeurs d’AAA actuels avec leurs jeux buggés, leurs patchs à rallonge et leurs DLC dans tous les sens. J’avais initialement pensé à Ubi Soft car il a quand même fourni de belles surprises (Soldats Inconnus et Child of Light) et fait des efforts louables mais sa politique détestable avec les jeux PC sur Uplay et les mensonges à répétition (downgrade Watch_Dogs/AC Unity, ect) en font malgré tout un mauvais exemple. Aaaah je regrette l’Ubi Soft de l’époque Beyond Good & Evil…

_

Jeu de l’année (Top 5)

1. Transistor
2. Space Run
3. The Walking Dead Season 2
4. The Banner Saga
5. Final Fantasy XIII Lightning Returns

_

Voilà donc mes 5 élus de 2014. Mes articles parlent d’eux-mêmes ; ce sont 5 jeux qui m’ont fait vibrer tout au long de l’année et je n’ai pas honte de les mettre en avant malgré le fait que certains d’entre eux aient subis de vives critiques (j’ai vachement hésité à mettre Lightning Returns dans ce top mais rien à faire : malgré la hargne des joueurs envers la saga FF13 ce troisième opus était un vrai plaisir que j’ai dévoré). Tous les goûts sont dans la nature !

Bien sûr tout ceci ne tient compte que des jeux 2014 auxquels j’ai joué, ce qui explique peut-être l’absence de jeux encore meilleurs ! Pour pallier à ça, je vais désormais mettre à jour (si nécessaire) chaque année les classements des années antérieurs avec les jeux de ces années que j’aurai fini en retard.  Je peux d’ailleurs commencer puisque j’avais déclaré Tearaway comme mon jeu de l’année 2013… Hmmm et bien non, il le reste malgré tous les jeux de 2013 que j’ai terminé depuis lors. On verra si mon classement 2014 évoluera en 2015 !

_

Les jeux que j’attends le plus pour 2015

Niveau jeux solos je ne vais pas trop m’avancer car j’ai encore une liste de pas moins de 50 jeux actuels à acheter et surtout à jouer donc je ne m’excite pas sur ce qui arrive. Mais bon si vraiment je devais en nominer alors je dirais en premier lieu The Witcher 3 qui a le potentiel d’être le GOTY 2015 sans forcer. Sinon bien sûr le prochain Batman Arkham Knight qui pourra sérieusement aussi nous en mettre plein la gueule s’il parvient à un peu rafraîchir la formule qui commence à dater depuis Origins. L’air de rien, Final Fantasy XV commence sérieusement à m’enthousiasmer mais j’essaye de refreiner mes ardeurs car ça sent le report et aussi la déception. Et bien sûr Metal Gear Solid V qui s’annonce aussi gigantesque qu’intéressant. Côté PS4 j’attends The Order 1886 et Uncharted 4 qui seront les deux gros rollercoasters de l’année et qui en profiteront pour me mettre une claque visuelle. Bon il en reste plein mais leur date de sortie est trop incertaine

Que du gros AAA qui tache vous remarquerez, certes mais la vision sur les jeux plus modestes est très floue. Remarquez je ne demande qu’à être surpris car les petits jeux qui débarquent de nulle part sont souvent les plus appréciés. Puis 2015 sera peut-être l’année Nintendo pour ma part avec la New 3DS qui me permettra d’enfin mettre la main sur cette ludothèque, et la Wii U pour les bons jeux qu’elle proposera d’ici-là (Bayonetta 2, Xenoblade X, Zelda) . Ou alors 2016 ? 2017 ? On verra les prix et mon budget, je ne suis pas pressé. Hmm ? Quoi ? La Xbox One ? Elle a beau être bradée dans tous les sens, elle attendra une version plus compacte, un prix inférieur à 300€ et avec des exclus qui en valent le coup (Tomb Raider et Quantum Break ?).

Côté jeux en ligne je suis beaucoup plus impatient là par contre, ne serait-ce que du côté de Blizzard avec le prometteur Heroes of the Storm qui devrait me faire oublier la mauvaise expérience de LoL, et Overwatch qui a le potentiel de me faire oublier tous les autres FPS du marché en un claquement de doigts. Mais est-ce vraiment pour 2014 ? Pas sûr avec ce studio…

Et puis il y a Evolve. Mais je vois déjà venir le pétard mouillé à vrai dire. Le jeu en lui-même semble très intéressant mais il est clair qu’il sera trop compliqué pour le public qu’il vise et que les parties ne se dérouleront jamais de façon passionnante, à moins d’y jouer avec 4 autres potes mais pour ma part ce ne sera jamais faisable. Je sens un fameux buzz à sa sortie et de virulentes critiques quelques semaines plus tard, comme ce fût le cas pour Titanfall et Destiny cette année. On verra mais ce ne sera pas Day One pour moi, j’attendrai les VRAIES critiques des joueurs…

Enfin, je me mets à rêver de voir débarquer en 2015 mes deux messies online : j’ai nommé No Man’s Sky et Star Citizen. Le premier propose une telle promesse que je ne peux pas faire autrement que l’attendre impatiemment quitte à être déçu, tandis que le second offrira peut-être le MMO spatial dont j’ai toujours rêvé. Mais ça pue la sortie en 2016/2017/2018… Puis bon, comme je le disais il est probable que je finisse par abandonner les jeux online donc je ne les suivrai peut-être que de loin… C’est moche de vieillir et d’avoir des responsabilités qui pompent tout le temps libre -_- …

_

Mes temps forts 2014

Je termine enfin ce très long bilan par un récapitulatif des moments qui ont rythmé cette année de gaming, de façon chronologique :

_

– L’année où mon Smartphone est devenu une console

Ça avait déjà commencé en 2013 mais cette année aura été une vraie révélation sur le potentiel des jeux sur Smartphone, principalement grâce aux très généreux Humble Bundle sur Android qui m’ont permis de découvrir tout un tas d’excellents petits jeux. Certes ça n’équivaut pas l’expérience de jeux sur PS Vita mais un Smartphone est bien plus passe-partout pour jouer discrètement en public ou à des endroits peu recommandés, si vous voyez ce que je veux dire :-p … Entre Badland, Assassin’s Creed Pirates, Rayman Fiesta Run, Ridiculous Fishing, Tower Madness 2, Kingdom Rush Frontiers, Out There, ect… j’ai repris confiance dans le « Snack Gaming ». D’ailleurs au passage j’ai troqué mon vieux Galaxy S4 contre un Xperia Z3 Compact flambant neuf.

_

– Le scandale MGS Ground Zeroes

Vous l’aurez compris, la fameuse démo de MGS5 vendue au prix fort m’aura scandalisé. Je ne peux toujours pas juger le « jeu » pour ce qu’il est car j’ai refusé de l’acheter (et j’attends une baisse de prix sur les clés Steam maintenant qu’il est dispo sur PC) mais je trouve encore et toujours le procédé répugnant. Les naïfs prétendent que c’est un « beau geste » de la part de Kojima pour faire patienter les fans… Un geste en effet, mais pas un beau les gars. J’aurais préféré ne rien voir venir et gagner peut-être un mois sur la sortie de MGS5 mais avec ce prologue inclus dedans (car vendre du contenu séparé a demandé du temps de travail supplémentaire de la part des développeurs). Enfin bref ça va faire un an et j’ai résisté fièrement, au final j’aurai l’expérience complète sans avoir payé 30€ supplémentaires.

_

– L’achat de ma PS4

Je me suis longtemps foutu des consoles « Next-Gen » pour leurs caractéristiques techniques obsolètes dès leur sortie mais j’ai finalement craqué sur une PS4 à la moitié de l’année. Je me suis assez justifié sur cet achat mais avec du recul j’aurais peut-être dû attendre cette fin d’année pour bénéficier des bundles à prix attractifs. Je n’avais juste pas anticipé qu’elle serait bradée aussi vite vu la pénurie de début d’année. Je suis en tous cas content de mon choix et je ne l’échangerais pour rien au monde contre une Xbox One quand je vois les jeux à venir en 2015… Même si à terme j’aurai également le pavé de Microsoft chez moi.

_

– Le déménagement de Jeuxmania

Migrer mon blog de Gameblog vers WordPress m’aura bouffé de nombreuses heures de boulot mais ça en valait vraiment la peine. 6 mois plus tard je suis convaincu d’avoir fait le bon choix. Certes comme prévu je n’ai pas autant de vues qu’avant mais je me sens beaucoup moins sous pression et surtout je suis content de m’être détaché de Gameblog qui devient un site lamentable avec sa descente aux enfers de la médiocrité…

_

– Ma première tablette

J’ai été hésitant lors de l’achat de ma Shield Tablet mais j’ai été très vite séduit par ce petit bijou de technologie. J’en ai assez parlé dans mon test mais c’est vraiment un bel engin. Cela dit je dois avouer ne pas y avoir beaucoup joué car je suis surtout occupé sur mon Smartphone et la Vita en déplacement et pour le coup je me dis que j’aurais mieux fait d’attendre la Shield Tablet 2 car je n’ai pas encore besoin du Gamestream dans ma situation actuelle. Cela va changer dès l’année prochaine et ma Shield va être utilisée comme il se doit. Bref, un achat un peu trop impulsif mais qui se révèlera très utile bientôt.

_

– L’Oculus Rift à la Gamescom

C’était ma première visite d’un vrai grand salon de jeux vidéo et ça a donc été un temps fort remarquable de cette année. J’ai été un peu déçu une fois sur place vu les files d’attente mais tout ça a été largement compensé par ma toute première expérience avec l’Oculus Rift qui a réellement changé ma vision du futur. On n’oublie jamais sa première fois et là je peux vous dire que je garderai ce moment culte en mémoire jusqu’à la fin de mes jours !

_

– Mon défi Toukiden

Je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête mais j’avais pour une fois envie de bien torcher un gros jeu à 100%. Peut-être était-ce la vue de tous ces types qui font les malins en exposant leurs trophées Platine sur Twitter, je ne sais pas… Toujours est-il que je suis parvenu au bout de Toukiden alors que le challenge me semblait infaisable et j’ai eu à mon tour mon fier trophée Platine après plus de 200 heures de jeu. Enfin « fier », on se comprend…

_

– Le retard de la 4K

2014 était censé être l’année de la résolution 4K avec un nouveau PC gonflé à bloc mais j’ai rapidement dû déchanter en voyant les prix toujours abusifs des écrans de grande taille (je ne vois pas l’intérêt de passer en 4K sur un 28 pouces…) et surtout la faible évolution technologique sur les cartes graphiques récentes (GTX 970 et 980 de Nvidia, pendant qu’ATI reste silencieux) qui ne permettent toujours pas de jouer aux gros jeux actuels en 4K et en Ultra à 60 FPS sans dépenser des fortunes ; il faut deux 980 en duo pour avoir des résultats potables mais non seulement je refuse désormais le SLI et c’est aussi un mauvais pari sur l’avenir sur le top du top parvient à peine à convenir aux jeux actuels… Bref j’ai reporté ma « vraie Next-Gen » à fin 2015 en espérant que le marché évolue. En attendant j’ai remplacé ma vieillissante GTX 590 (qui s’est avéré être un catastrophe sur l’alpha d’Evolve) contre une GTX 970 pour tenir convenablement sur les jeux de 2015 en 1080p x 60 FPS, le minimum syndical.

_

– Le gros troll de FF7 HD

Ça n’a probablement échappé à personne mais Square-Enix a réussi à faire le troll le plus énorme de l’année avec sa fausse annonce du remake PS4 de FF7. Cette vidéo résume à elle seule le sentiment de tous les spectateurs ce soir-là. Encore aujourd’hui je ne sais pas si je dois considérer ça comme un coup de génie envers les emmerdeurs qui réclament un FF7 HD ou un vrai poing dans la gueule des fans mais en tout cas c’est un événement qui m’a marqué à jamais, surtout que j’en parlais encore quelques semaines auparavant

_

_

OUF, voilà qui termine cet article à rallonge. Il ne me reste pas grand-chose à dire si ce n’est de vous souhaiter tout de même une bonne année 2015 en espérant vous revoir aussi souvent que possible sur Jeuxmania 😀 !

Publicités

7 réponses à “Mon Bilan 2014

  1. Bon p’tit bilan, je reviendrais juste sur le paragraphe à propos de Ground Zeroes, car plusieurs choses me gênent :

    Bon, déjà, certes, ce prix est aberrant m’enfin, comme je le dis, ça se voit en jouant que Ground Zeroes est pensé dans chaque détails de son expérience et vu tout ce que je vois de The Phantom Pain, il n’en sera sans doute pas exactement de même avec le plat de résistance (malheureusement).
    Je ne sais franchement pas si GZ a vraiment été pensé à part – j’en doute sincèrement -, mais toujours est-il que l’expérience en soi ressemble beaucoup à un one-shot esseulé du reste, rien qu’en terme de cohérence et de mise en scène – tu comprendras peut-être mieux de quoi je parle en y jouant.

    Ensuite, j’ai un peu de mal avec la façon dont tu te présentes – « fièrement » – à la fin en disant que tu as résisté à l’achat. Tu as été révulsé par le format commercial du jeu, je peux le comprendre, mais pas besoin d’englober tous les acheteurs potentiels day-one and Co. du jeu sous le titre de « pigeon », chacun a ses raisons pour l’acheter et elles ne sont pas moins bonnes que les tiennes…

    J'aime

    • Tu as raison, je modifie mon article sur ce point car je me suis laissé aller trop loin dans mes propos en insultant.

      Toutefois je n’en démords pas que payer cette partie de jeu à 30€ c’était donner son accord pour démocratiser ce genre de pratique. Je suis particulièrement en colère contre les gens qui ont fait ça car c’est un nouveau pas vers une nouvelle dérive que je refuse de cautionner, l’industrie du jeu vidéo n’avait pas besoin de ça en plus de toutes les saloperies auxquelles on a déjà dit amen.

      Et tout ça étant dit sans aucune considération de l’expérience, à vrai dire ce n’est même pas le sujet : ça aurait pu être le meilleur « bout de jeu » du monde ou l’inverse le problème reste entier : c’est un bout de joué facturé la moitié d’un vrai jeu. Je ne suis pas d’accord et je ne le serai jamais.

      Ca m’empêchera pas d’y jouer car j’adore MGS, mais 5€ max (car j’admet que c’est quand même plus consistant qu’une bête démo).

      J'aime

      • Certes, ça reste un bout facturé, j’agree à 200%, mais honnêtement, j’ai l’impression d’avoir vraiment un jeu à part en termes de mécaniques et de mise en scène. Même si scénaristiquement, c’est un brin d’histoire.

        J'aime

      • Le problème, aussi, c’est que ça relances aussi un peu sur la question rapport durée de vie/prix. Parce que Gone Home a coûté une bonne vingtaine d’euros et pourtant, il se finit en à peine une poignée d’heures. Bien que, certes, ce soit une expérience complète scénaristiquement et mécaniquement, contrairement à MGS V, où le segment The Phantom Pain promet beaucoup plus de choses que Ground Zeroes…

        Aimé par 1 personne

  2. Admirable de trouver le temps de jouer à ce point
    quel est ton secret ? des clones dont tu partages la mémoire ? un don d’ubiquité ou simplement tu as gagné au loto et tu ne bosses pas ? O_o

    J'aime

    • Rien de tout ça je le crains, c’était simplement la belle vie de vivre encore chez mes parents, et aujourd’hui je sens grandement la différence et j’annonce que mon bilan 2015 sera ridicule en comparaison xD !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s