InFamous First Light, toujours plus puissant

infamousfirstlight(titre)

Quand on parle de 2014 sur PS4, les joueurs oublient bien souvent inFamous Second Son qui est pourtant LA grosse exclu PS4 de l’année dernière. Plusieurs mois après l’avoir fini (voir ma critique si ce n’est pas déjà fait), je n’en démords pas : c’était un très bon jeu et une belle vitrine technologique à la fois. C’est donc avec enthousiasme que je me suis lancé dans son gros DLC : First Light.

_

Pour ce nouveau bout d’histoire, on dit au revoir à l’insolent Delsin pour jouer Fetch, l’ex-junkie rebelle qu’on croisait déjà dans le jeu principal et qui possède les pouvoirs de néons. L’action se situe avant les événements de Second Son, alors que notre héroïne est prisonnière dans le centre d’entraînement de la D.U.P. Entre deux sessions de tests, elle raconte les événements tragiques qui l’ont conduite à déchaîner ses pouvoirs, à Seattle, sous forme de flashback.

inFAMOUS™ First Light_20150106200445On retrouve une partie du scénario racontée sous forme de Comics. Ceux qui ont joué à Second Son sauront déjà où tout ça mènera.

inFAMOUS™ First Light_20150103203642

inFAMOUS™ First Light_20150105201638

inFAMOUS™ First Light_20150106195333Même en ce début 2015, le moteur du jeu reste toujours aussi magnifique.

inFAMOUS™ First Light_20150106203606

inFAMOUS™ First Light_20150104104630D’ailleurs le travail sur les visages est à ce jour le plus bluffant que j’ai pu voir. Certaines expressions sont parfois ratées mais dans l’ensemble c’est plus vrai que nature.

 _

Du DLC classique

DLC oblige, il ne faut pas s’attendre à de grands changements. On retrouve sans surprise le même terrain de jeu sans aucun ajout particulier. Je râlais sur ce point récemment dans ma critique de Tales of Xillia 2 mais dans ce cas-ci ça ne me dérange pas tellement vu le prix peu élevé de ce contenu additionnel. C’est plutôt l’occasion de nous servir quelques missions principales plus ou moins intéressantes mais jamais surprenantes, placer quelques bricoles bonus à ramasser sur la carte et une petite poignée de quêtes annexes. Parallèlement à ça les séances d’entraînement dans la prison sont composées de 3 grandes arènes de combat où il s’agit dans un premier temps de découvrir les pouvoirs de Fetch, puis y faire du scoring. Grosso-modo, en un peu moins de 5 heures le contenu aura été torché. Mais ce n’est pas tout…

inFAMOUS™ First Light_20150106214319Dommage que l’aire de jeu ait été divisée par deux en rendant la seconde partie de la carte non accessible, rien ne justifiait ça… A moins que ce soit la flemme de rajouter des objectifs supplémentaires.

inFAMOUS™ First Light_20150106200857Le bestiaire est identique au jeu principal, pas de surprises de ce côté-là non plus.

inFAMOUS™ First Light_20150106204309Mais surprise, le dernier segment du jeu se déroule dans un environnement enneigé inédit et plutôt joli.

inFAMOUS™ First Light_20150105204208Rien de neuf côté objectifs annexes, si ce n’est cette destruction de drones en piratant leur caméra.

inFAMOUS™ First Light_20150105202043Argh, les développeurs ont eu la mauvaise idée de reprendre le système de tag de Second Son, mais appliqué aux dessins lasers, ce qui n’est pas plus intéressant pour autant.

 

Se spécialiser est toujours plus efficace

Pour être franc j’étais déçu d’incarner ce personnage car ça signifiait ne plus posséder plusieurs types de pouvoirs, particularité qui faisait tout le sel du jeu précédent. Heureusement j’ai rapidement changé mon opinion à son sujet car non seulement le pouvoir des néons est le plus classe mais aussi et surtout elle maîtrise beaucoup mieux ses capacités que Delsin qui les imitait. J’ai ainsi ressenti un sentiment de puissance beaucoup plus fort qu’auparavant grâce à quelques éléments de gameplay inédits. A commencer par les cercles de néons qui permettent de multiplier la vitesse de déplacement par 2 quand on passe à travers. Vu qu’ils sont un peu partout on peut dire que Fetch n’a rien à envier à Sonic. Elle est également plus performante au corps à corps grâce à des charges de coups mortels, et ses missiles téléguidés sont meurtriers. Elle dispose aussi d’un véritable sonar qui lui permet de localiser ses ennemis et c’est vraiment très pratique pour déloger les adversaires. Enfin bref, si le gameplay est le même, les petits ajouts de ce DLC le rendent encore plus jouissif qu’avant.

inFAMOUS™ First Light_20150103202930Se déplacer aussi vite que l’éclair reste un sentiment jouissif, en particulier avec Fetch qui peut doubler sa vitesse avec les anneaux d’énergie.

inFAMOUS™ First Light_20150106195809Les attaques au corps à corps sont devenues plus rapides et dynamiques. Sans parler de l’efficacité.

inFAMOUS™ First Light_20150106200247Fetch joue quelques fois les snipers en défendant une position et en balançant des rayons lasers surchargés.

inFAMOUS™ First Light_20150106214119Le pouvoir du sonar est vraiment très pratique.

inFAMOUS™ First Light_20150106202154Le plus efficace des pouvoirs restera la stase et le tir au ralenti sur les points faibles.

inFAMOUS™ First Light_20150106231153Le pouvoir ultime est aussi magnifique visuellement qu’efficace. Et en arène on le sort très régulièrement.

 _

Dépasser ses limites

Et heureusement que jouer Fetch est finalement beaucoup plus gratifiant que Delsin car le contenu peut être potentiellement deux fois plus gros si on s’attarde sur les challenges et défis à compléter dans les arènes qui sont du pur scoring à coups de combos et de vagues d’ennemis qui débarquent de plus en plus intensivement (il faut soit juste survivre, soit protéger des cibles). D’habitude je ne suis pas un grand fan de ce genre de contenu mais pour une fois je me suis laissé prendre au jeu car j’ai adoré le gameplay et c’était l’occasion de déchaîner toutes ses capacités. D’ailleurs son arbre de compétences est très fourni et il faudra de nombreux points pour tout débloquer. Bref, si j’ai mis 4-5 heures à boucler l’intrigue, j’ai passé facilement le double à terminer toutes les épreuves.

inFAMOUS™ First Light_20150105201121Il y a une tonne de défis à compléter. C’est bien simple, au début du jeu des tas de fenêtres de complétion spamment l’écran.

inFAMOUS™ First Light_20150106224309Les défis sauvetage en arène sont les plus compliqués car il faut survivre et protéger jusqu’à 5 cibles à la fois.

inFAMOUS™ First Light_20150106220924Pour info, Delsin est jouable dans le mode arène si on possède le jeu original. Mais après avoir joué avec Fetch, je n’ai plus vraiment eu envie de l’incarner…

_

Plus qu’un simple DLC, ce First Light a des airs d’add-on à l’ancienne. Si le pan scénaristique ne sert qu’à approfondir le personnage de Fetch sans nous apprendre quoi que ce soit de neuf, c’est plutôt au niveau du gameplay que le plaisir est accentué. C’est pourquoi il est plus que conseillé pour tous ceux qui ont aimé Second Son, et obligatoire pour les amateurs de scoring parmi ceux-ci. Vu qu’il est offert dans la sélection PS+ de ce mois de janvier c’est aussi une bonne introduction au jeu complet donc laissez-vous tenter. J’espère maintenant un vrai nouvel épisode.

_

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur ma PS4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s