Monument Valley, émerveillement éphémère

monumentvalley(titre)

Alors comme ça, le nouvel Ico/Shadow of the Colossus/Flower/Journey serait sur iOS et Android si j’en crois la presse ? Les temps ont changés… Mais ne nous laissons pas emporter par les préjugés sur les gameplay tactiles, analysons plutôt ce que ce Monument Valley, véritable ode à ce style de jeu poétique, a à nous offrir. Et il va falloir aller vite, car le plaisir ne sera que de courte durée.

_

Le but du jeu est très simple : atteindre le bout d’un niveau construit en 3D et en vue inclinée. Pour ce faire, on déplace notre petite héroïne en touchant simplement l’endroit où on veut qu’elle aille et elle s’exécute automatiquement. Basique ? Pas du tout, car son chemin sera constamment barré par des obstacles et il faudra lui créer des chemins en déplaçant quelques éléments du décors. Jusqu’ici je sens que ça ne vous fait toujours pas rêver, alors sachez que tous ces blocs amovibles jouent sur la perspective 3D pour créer différents chemins selon leur position. Trêve de bavardage, voici le tout premier exemple du jeu pour bien comprendre le principe :

monumentvalley(1)Comment passer ?

monumentvalley(2)En pivotant l’angle droit et la perspective fera le reste !

_

Quand le jeu vient au joueur

Le principe n’est pas original car déjà vu et démocratisé dans Fez, mais il fonctionne en toute simplicité et est surtout très ingénieux. Mais attention, contrairement à Fez ce jeu n’est en aucun cas à prendre comme un défi où il faut se creuser les méninges. Ici on est plutôt dans un trip zen, paisible, avec des petites musiques agréables ainsi que de petits sons tout mignons, et où on s’amuse davantage à découvrir les trouvailles de gameplay qu’à s’arracher les cheveux en les résolvant. Ainsi, chaque niveau est un petit bijou de level design qui se laisse explorer avec facilité et qui s’offre littéralement au joueur.

monumentvalley(3)L’ambiance du jeu est totalement zen. Détendez-vous et lancez votre partie pour vous laisser porter par cette balade.

monumentvalley(11)Le jeu s’amuse à tromper nos sens et invite non seulement à pivoter le décors, mais aussi à faire tourner l’héroïne sur certaines case pour lui faire marcher sur les murs.

monumentvalley(8)Le level design est exceptionnel et propose d’excellentes idées comme ici avec cette boîte à musique qui se déplie dans plusieurs sens.

_

Simple mais beau

Il faut d’ailleurs signaler que pour un jeu « mobile » (mieux vaut n’y jouer que sur tablette pour ne pas ruiner l’immersion) le soin apporté sur l’aspect graphique est assez remarquable. Oh bien sûr rien de techniquement incroyable mais c’est propre, coloré, varié et ça joue admirablement bien sur les formes géométriques pour former des tableaux très jolis, voire même des animations réussies (par exemple l’eau constituée de triangles qui bougent). Je me permet surtout d’insister sur le fait que l’aspect sonore est très important et je vous conseille d’y jouer avec un casque pour en profiter pleinement.

monumentvalley(5)Quoiqu’il arrive, c’est une réussite artistique indéniable qui prouve qu’il ne faut pas du gros pixel qui tache pour faire quelque chose de simple et de beau (n’est-ce pas Fez ?).

monumentvalley(9)Le jeu est graphiquement « simple » mais ça rend très bien à l’écran.

_

Ce fût court mais bref

Voilà enfin un magnifique exemple de ce qu’on attend d’un jeu tactile : pas forcément d’esbroufe graphique mais quelque chose d’original et adapté au support tactile. Par contre je comprends bien que pour 2-3€ sans micro-paiements il ne faut pas s’attendre à un tel niveau de qualité avec un contenu énorme, mais tout de même : une heure de jeu pour terminer les 10 niveaux, vous êtes sérieux ? La facilité des énigmes et le déroulement très court de chaque chapitre fait qu’on sort du jeu aussi vite qu’on y est entré et vu l’intensité de l’expérience ça laisse un énorme sentiment de frustration.

monumentvalley(4)Les oiseaux sont les « ennemis » qui vous bloque le chemin. Il faut alors essayer de les éviter ou les déplacer si possible.

monumentvalley(6)Il y a même un peu de coopération avec un autre « personnage » qui fera une brève apparition.

_

C’était pas passé loin

Je sais bien qu’en ces temps de débats houleux sur la durée de vie d’un jeu c’est une question délicate mais j’ai eu l’impression d’avoir à peine pu effleurer le concept que le jeu était déjà fini. D’un côté on est ainsi sûrs de ne pas avoir un jeu répétitif mais il ne faut tout de même pas exagérer. Depuis la sortie du titre, il y a eu un DLC, Forgotten Shores, qui ajoute 8 niveaux supplémentaires d’une durée totale d’une heure pour 2€. Je trouve que tout travail mérite salaire et que pinailler pour 2€ est ridicule, mais pour le geste les développeurs auraient pu l’offrir gratuitement et s’affranchir du seul gros défaut de leur jeu afin d’en faire une vraie pépite parfaite.

monumentvalley(7)Accrochez-vous car les chapitres vont défiler extrêmement vite.

_

Point de larmes ou de frissons

Toutefois, même si j’ai trouvé le jeu réussi en dehors de sa longévité, je suis obligé de nuancer les louanges qu’on lui a faites car je me refuse à le comparer à l’excellence d’un Journey qui reste pour moi la référence des jeux à vocation poétique/artistique avec un fossé d’avance sur la puissance émotionnelle. Pourtant Monument Valley propose lui aussi une petite histoire très énigmatiques, et qui se contente de quelques lignes de texte qui ne nous éclaire pas énormément sur la situation pour aboutir sur une fin que je n’ai personnellement pas vraiment comprise mais ça n’a pas d’importance. Ce jeu est tous cas artistiquement très réussi mais il ne vous fera pas vivre de voyage marquant, attention donc à ne pas placer vos attentes trop haut et vous ne serez pas déçus.

monumentvalley(10)Des dialogues énigmatiques viennent ponctuer la progression. Si quelqu’un a compris leur sens je suis curieux de lire votre interprétation dans les commentaires !

_

Et c’est tout ce que j’ai à dire sur ce jeu. Quand le résultat est si bon il n’y a pas besoin d’en débattre des heures : ne faites pas les radins et allez claquer vos quelques pièces pour vivre une heure de jeu fort agréable, car à la limite on se fout de la durée de vie pour ce prix et cette expérience qui sort des sentiers battus. Mon conseil : vu que ça ne dure qu’une heure, essayez d’y jouer d’une seule traite pour ne pas casser le peu d’immersion dans laquelle vous aurez l’occasion de vous plonger.

_

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur ma SHIELD Tablet

Publicités

Une réponse à “Monument Valley, émerveillement éphémère

  1. La fin du niveau avec le totem m’a fait verser une larme 😦
    Sinon effectivement très beau jeu, difficile de faire un réel reproche sur la durée de vie vu le soin apporté à tout le reste.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s