Zelda Majora’s Mask, pour les plus endurants

zelda_mm3ds(titre)

Voici le vilain petit canard de la série Zelda, l’épisode qui a osé innover après le culte Ocarina of Time et qui a divisé la base de fans en deux : ceux qui adorent, et ceux qui détestent. Etant sorti à une époque où le monde des consoles était déjà passé à autre chose avec la Dreamcast et la PS2, cet second épisode Nintendo 64 a été massivement ignoré et ce remake 3DS lui donne enfin une seconde chance, ainsi qu’à moi pour que je puisse enfin le découvrir et choisir mon camp.

_

Je pense que la plupart d’entre vous sait déjà de quoi il en retourne tant ce Majora’s Mask a déchaîné les passions et les débats sans fin, si bien que même si on n’y a jamais joué on connait déjà quasiment tout le principe. Je savais ainsi que le jeu était une perpétuelle course contre le temps puisqu’il s’étale sur 3 jours au bout desquels le monde parallèle où se retrouve piégé Link subit le crash d’une lune géante et maléfique, réduisant tout à néant. 3 jours, pas assez pour trouver une solution au problème du coup on dispose des pouvoirs de l’ocarina pour remonter le temps à volonté ainsi que le ralentir ou l’accélérer. Si je n’ai jamais été tenté de rattraper mon retard avec ce jeu jusqu’ici c’est que je craignais vraiment ce principe de toujours se sentir oppressé par le timing mais aussi et surtout par le fait que chaque retour à zéro supprime tout ce qu’on a accomplis et tout ce qu’on a récolté. Je me voyais déjà être obligé de recommencer les donjons, les quêtes annexes, la récolte de rubis, le matos typique pour progresser, ect… un vrai cauchemar !

zelda_mm3ds(5)La lune maléfique est aussi horrible que terrifiante, et elle nous fixe constamment.

_

L’almanach de Link

Mais j’ai pris mon courage à deux mains et me suis enfin décidé de me frotter à cette légende du jeu vidéo, ce qui m’a permis de découvrir que la vérité est toute autre. Il est vrai qu’au tout début du jeu on nous force à arriver au bout des 3 jours et de constater la déchéance qui nous tombe dessus mais en remontant le temps on commence à comprendre à quelle sauce le jeu va nous manger et ce n’est finalement pas si pénible. Il faut ainsi savoir que même si ça n’en a pas l’air le jeu repose sur le même principe de progression qu’un Zelda classique, à savoir qu’on a seulement l’impression d’avoir accès à tout mais qu’il faut collecter des gadgets (arc, bombes, ect…) pour pouvoir débloquer la plupart des chemins. La subtilité est que ces éléments ne sont pas tout le temps disponibles : il faut utiliser la ligne du temps pour les acquérir au bon moment ou en déclenchant des réactions en chaîne qui permettront de les avoir dans le futur. Compte-tenu de cette analyse nécessaire, le jeu n’est pas aussi vaste qu’un Ocarina of Time puisqu’il n’y a qu’une grande ville et « seulement » 4 donjons. Bien assez toutefois pour garantir une durée de vie conséquente.

zelda_mm3ds(7)Comme dans Ocarina, il y a une large plaine à parcourir et avec Epona, un peu plus tard dans le jeu.

_

De l’art d’être ponctuel

On passera ainsi beaucoup moins de temps dans les donjons qu’à l’accoutumée, mais plutôt à tout fouiller pour accomplir tout un cas de quêtes annexes afin de débloquer petit à petit les zones. Mais à quoi bon me direz-vous ? En réalité on ne perd pas tout lorsqu’on revient au premier jour ; on garde les objets-clés ainsi que les gros gadgets, et même si les donjons sont remis à zéro un système ingénieux permet de se téléporter à nouveau au boss d’une zone sans devoir tout refaire. De même, la plupart des quêtes sont pensées pour n’être faites qu’une seule fois malgré le reset puisqu’il y a tout une série de raccourcis. Il y a d’ailleurs une banque pour stocker ses rubis grâce à une pirouette scénaristique, et on garde toutes nos cartes ainsi que les checkpoint de téléportation sur toute la région. Alors oui on revient à zéro à chaque fois mais il y a une réelle progression, le jeu n’est pas si cruel même s’il faut tout de même apprendre à gérer son temps car atteindre la fin du compte à rebours en plein donjon sera pénalisant puisque pas achevé. Le but ultime étant de terminer les 4 donjons pour obtenir les âmes des gardiens et arrêter le masque de Majora.

zelda_mm3ds(4)Chaque habitant de la seule et unique ville est lié de près ou de loin à une quête annexe. La plupart nécessiteront des masques spéciaux pour pouvoir terminer la petite histoire qui leur est dédiée.

_

Sssssplendide !

A ce propos, les masques sont à la base même du gameplay puisqu’en porter un transformera Link en l’espèce représentée, lui octroyant des pouvoirs spéciaux qui lui permettront de résoudre des énigmes ou de débloquer les passages auparavant bloqués. Bien plus que les traditionnels gadgets, c’est surtout eux qui seront vos principaux atouts et il y en a 24 dont une grande partie facultative (tous les posséder débloquera la vraie fin) aux effets différents des masques principaux puisqu’il ne s’agit plus de métamorphose mais de déclenchements d’événements pour plusieurs quêtes. Jongler avec ces masques permet de donner un vent de fraîcheur à la progression typique d’un Zelda, en particulier dans les donjons où il faut constamment changer de forme. Il s’agit donc toujours de la structure classique mais différente de ce qu’on a connu.

zelda_mm3ds(6)

zelda_mm3ds(2)

Exemple des bénéfices des masques : être en Goron permet de fracasser certains types de matériaux et d’attaquer en boule à la manière de Sonic, tandis qu’en Mojo on peut planer quelques instants.

_

A acheter en bundle Xanax

Entre son originalité et ses très bonnes idées, Majora’s Mask avait tout pour plaire. « Avait » tout pour plaire… Car je dois avouer avoir décidé de laisser tomber le jeu en cours de route, après tout juste 10 heures de jeu et 2 donjons terminés. Le fait est que j’ai été rapidement agacé par la tendance du jeu à laisser le joueur dans la confusion la plus totale lorsqu’il s’agit d’atteindre la grosse zone suivante. Je vous parlais de quêtes annexes nécessaires pour débloquer des gadgets pour atteindre la suite, et bien sachez que rien ne vous indiquera lesquelles accomplir et bien souvent ce seront les plus insignifiantes qui sont en fait obligatoires. Pourtant je suis amateur de jeux en monde ouverts où on peut se laisser perdre pour découvrir plein de choses, mais dans ce Zelda il y a pas le temps de s’amuser à tout explorer méticuleusement. J’ai trouvé ça extrêmement frustrant d’avoir l’œil constamment rivé sur la barre du temps avec tout le stress que ça engendre, ce qui a eu le don de m’énerver en ne comprenant pas où il fallait aller.

zelda_mm3ds(8)

Les combats sont un peu plus ardus que d’habitude dans cet épisode.

_

Apprendre à se démerder

Tout ça ne m’empêche pas de trouver le jeu très bien conçu et au concept génial (que j’ai adoré découvrir dans Lightning Returns, ce qui prouve bien que ce n’est pas ça le problème). Et qu’on ne vienne pas me parler d’une ambiance « sombre » néfaste car certes le propos est plus cynique que d’habitude avec cette fin du monde qui pend au nez de tous les habitants, et il y a cette musique qui devient de plus en plus angoissante au fil des jours, mais tout reste fidèle à l’univers Zelda en un poil plus loufoque que d’habitude. Mais voilà, peut-être que je suis devenu un joueur gâté depuis l’époque de la sortie du jeu mais je ne trouve pas du tout amusant de me retrouver complètement perdu avec une punition qui tombe tous les 3 jours de jeu. Du coup je ne suis ni dans le camp des fans, ni dans le camp des haters, mais dans celui qui déplore que le plaisir de jeu soit gâché par un manque d’indications.

zelda_mm3ds(3)L’épée et le bouclier de Link pourront évoluer… si vous faites les quêtes annexes le permettant.

_

Du neuf avec du vieux

Et pourtant cette version 3DS a bénéficié de quelques améliorations qui apportent du confort comparé à la version très austère sur N64. On a ainsi un journal qui se met à jour automatiquement et un emploi du temps détaillé par personnage rencontré afin de ne plus galérer. Mais ce qui est le plus important est que c’est un véritable remake graphique car le fossé entre les deux versions est assez remarquable. Oh bien sûr on n’est pas au niveau des productions les plus ambitieuses de cette petite 3DS mais justice est enfin rendue à l’univers du jeu qui se veut bien plus propre, plus beau, plus détaillé, et avec une distance d’affichage enfin convenable. Pour y avoir joué sur New 3DS avec la 3D constamment activée, je n’ai d’ailleurs pas remarqué les fameux ralentissements qu’on nous annonçait dans les critiques. Quoiqu’il en soit je pensais avoir affaire à un portage fainéant et opportuniste mais on a là un vrai remake travaillé comme on aimerait en voir plus souvent. Tout juste puis-je me plaindre de l’interface tactile qui laisse à désirer quand on doit jongler entre plusieurs objets car il n’y a que 4 slots, peu pratique si on compte les masques…

zelda_mm3ds(9)Le journal accessible à tout instant est vraiment très pratique et est plutôt clair.

zelda_mm3ds(1)Graphiquement ça passe pour le support. Bien sûr ça aliase un maximum mais si vous êtes joueur 3DS régulier il n’y a rien de choquant. Je reste surtout étonné de l’animation de Link qui bénéficie d’un grand soin.

_

A mon grand regret je ne prévois pas de venir à bout de l’aventure que j’ai trouvé excellente de prime abord mais qui m’a refroidit petit à petit. J’ai toutefois fourni une justification totalement subjective et ça n’enlève en rien les qualités de cet épisode injustement controversé et que je recommande malgré tout, même aux nouveaux joueurs car cette réédition 3DS est excellente. Sachez juste dans quoi vous vous lancez avant de franchir le pas et vous ne serez pas déçus de ce Zelda qui a de quoi être le plus original de toute la saga.

_

Source des screenshots : Puisque faire des screenshots est trop pénible sur 3DS, j’ai été récupérer des images au hasard sur le web, et en partie sur jv.com.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s