Strike Suit Zero, baston dans l’espace !

strikesuitzero(titre)

Je n’avais jamais entendu parler de ce jeu avant sa sortie et pourtant c’est l’un des quelques projets kickstarters qui sont arrivés à leur terme. C’est alors qu’en voyant les premiers avis j’ai été très vite séduit par la patte graphique très particulière du jeu, mais malheureusement ces mêmes avis annonçaient un jeu moyen donc comme d’habitude j’ai attendu les premières promos avant de faire le pas. Et heureusement que j’ai quand même tenté le coup.

En bref
Strike Suit Zero est un jeu de shoot 3D avec ambiance space opera. Il est composé de plusieurs missions scénarisées découpées en plusieurs objectifs. Je suis personnellement peu habitué à ce type de jeu mais ça m’a fortement fait penser à un Ace Combat (pré-reboot) dans l’espace, ce qui vous résume pas mal le côté mise en scène et le côté arcade dans les commandes. Vous contrôlez un petit vaisseau de combat et devrez affronter des flottes ennemies en compagnie des IA alliées. Escortes, neutralisation de points stratégique, défense de gros vaisseaux, interception de torpilles, attaques éclairs, voilà le programme de ce shoot qui a une petite particularité : en plus du gameplay classique de shooter 3D, vous pouvez passer en « mode Strike » qui vous transforme en robot beaucoup moins mobile mais à la puissance de feu décuplée. Ce mode n’est disponible qu’en remplissant une barre de « flux » en tuant des ennemis ou en subissant des dégâts.

Ce que j’en retiens
 Un style graphique très stylisé, chaque tir ou déplacement d’un vaisseau laisse une traînée lumineuse assez jolie. Le style du Strike Suit me fait fortement et agréablement penser à Zone of the Enders.

   strikesuitzero(1) Admirez les superbes paysages !

 Une bonne ambiance lors des combats : ça tire de partout, les vaisseaux s’envoient de gros tirs, les chasseurs ne se lâchent pas, et les musiques sont bien adaptées à l’action. Les fans de space opera seront comblés en voyant les batailles à grande échelle.

strikesuitzero(4)Ca blaste de partout, c’est vraiment la guerre.

 L’alternance entre la maniabilité classique et le mode Strike qui permet des affrontements nerveux où il faut bien gérer les attaques ennemies en utilisant bien les esquives et le bouclier du vaisseau.

strikesuitzero(5)Le mode Strike permet un déferlement de puissance mais pendant une courte durée. seulement

 Une vraie sensation de puissance grâce à la bande son efficace à chaque impact et les attaques souvent spectaculaires lorsqu’on vise plusieurs cibles.
 Une histoire banale mais contrairement à ce qu’on peut lire dans les critiques elle est tout à fait potable, personnellement j’ai trouvé qu’elle collait bien au propos et donnait une motivation suffisante pour se sentir impliqué dans les batailles.
 Une difficulté relativement haute, et particulièrement pimentée si on tente de relever les défis de chaque mission pour débloquer des caractéristiques.
 On ne s’ennuie pas grâce aux situations corsées et aux objectifs variés. La mission finale tranche d’ailleurs particulièrement avec le reste du jeu, ce qui n’est pas un mal.

strikesuitzero(3)Il y a un effort de variété dans les objectifs, comme ici où on vous impose de jouer un bombardier pour varier le gameplay.

Mes déceptions
 Peu de variété dans le choix des armes, il y en a plusieurs mais la plupart ne sont que des variantes plus ou moins puissantes et lentes.
 Les missions où on ne contrôle pas le Strike Suit mais de simples vaisseaux, qui ne possèdent donc pas le mode Strike.

strikesuitzero(2)Le début du jeu est un peu poussif sans le mode Strike, soyez patient !

 Un gameplay ayant le cul entre deux chaises car la maniabilité est bien meilleure à la manette tandis que la visée est faite pour être jouée à la souris. Alors soit vous jouez au pad et vous utilisez les missiles à lock automatique à outrance sur les cibles mobiles, soit vous jouez au clavier/souris et vous aurez un peu plus de mal à pourchasser vos ennemis.
 Difficulté parfois injuste car possibilités mal indiquées. Un des exemples qui me vient en tête est lorsqu’il faut descendre un gros vaisseau ennemi. On nous indique simplement de le détruire alors forcément on l’attaque mais en subissant la puissance de feu ennemie de plein fouet ce qui entame très rapidement nos boucliers. Ce qu’il faut deviner est qu’en fait un de nos vaisseaux alliés tire des torpilles et que nous on doit détruire les tourelles de défense du vaisseau ennemi pour que les torpilles puissent passer, faisant énormément plus de dégâts que nos attaques. Ca parait logique mais quand on affronte une flotte ennemie à du 1 contre 3 c’est très confus.

 

Conclusion
Strike Suit Zero est un bon shoot, je n’en attendais pas grand-chose mais j’ai été finalement agréablement surpris. Cela dit je ne peux pas le conseiller les yeux fermés à tout le monde, il faut clairement être amateur de grands combats spatiaux immersifs pour faire abstraction de quelques errances de gameplay ou de la difficulté parfois un peu étrange. Il ne faut pas non plus s’attendre à un scénario profond mais juste un prétexte suffisant pour se plonger dans cet univers. Le contenu est d’ailleurs convenable pour le prix du jeu puisque les 13 missions vous prendront environ 8 heures de jeu en mode normal et vous pourrez y passer encore plus de temps en difficulté supérieure ou en remplissant tous les défis. Bref il y a de quoi faire si vous remplissez les conditions ci-dessus. Personnellement je suis conquis et je compte m’attaque à Strike Suit Infinity prochainement.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s