Remember Me, impossible de s’y perdre…

       rememberme(titre1)

Bon, après avoir vu la déferlante de tests de pisse-froids qui ont bien descendu le jeu, je me suis quand même convaincu de m’offrir Remember Me histoire de m’en faire ma propre opinion. Car entre le test de l’un qui dit que le scénario est vraiment bien, et l’autre qui dit que c’est une histoire pour attardés, ou encore les Français qui encensent le jeu parce que c’est français contrairement aux américains qui défoncent le jeu parce que c’est français, une fois de plus la presse vidéoludique est incapable de délivrer un avis objectif dans son ensemble… Donc pour la énième fois on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

 

rememberme(dessin1_p)La presse spécialisée a parlé.

En achetant Remember Me je ne cherchais pas un beat-them-all très profond. A vrai dire j’étais prêt à faire abstraction du gameplay tant qu’il n’était pas trop chiant. J’étais ainsi bien plus intéressé par le voyage graphique et surtout le scénario car les jeux de SF avec une histoire se font trop rares. Des fois ça fait du bien de juste se laisser porter par l’intrigue et de se laisser surprendre tout en n’étant pas aussi passif que devant un film. C’est ainsi que d’entrée de jeu j’ai été rassuré : la mise en scène est là, les décors sont très jolis car même si c’est cloisonné on s’en fout ça reste beau, et les combats sont sympathiques et je n’en demandais pas plus. Je me dois d’ailleurs de souligner le travail monstrueux qui a été réalisé sur les détails de chaque décors. Aucun couloir ne se ressemble et chacun fourmille de petites animations et détails extrêmement minutieux qui leur donnent véritablement vie. Prenez le temps de vous arrêter régulièrement pour constater le boulot réalisé et on comprend où est parti la majorité du temps de développement. Vous vous souvenez des jeux en 3D pré-calculée type Resident Evil de l’époque ? On est aujourd’hui au niveau du remake sur Game Cube mais en 3D temps réel cette fois, c’est dire. Vivement tout ça en open world.

rememberme(dessin3_p)

Par contre les séquences de plate-forme sont complètement inutiles car totalement guidées, scriptées au possible, et quasiment impossible à rater à cause de flèches qui vous indique partout où aller. Comme je l’ai dit, je le pardonne volontiers car je ne suis pas ici à la recherche d’un Tomb Raider (old school !), mais là c’est quand même 75% du gameplay, faut pas exagérer. Donc mis à part quelques énigmes originales pas trop difficiles, le jeu est quand même globalement peu passionnant il ne faut pas se mentir. Ce qui fait qu’une fois le jeu terminé je n’ai absolument pas eu envie de le refaire.

rememberme(dessin2_p)
Qui s’occupe de la soluce ?

Mais la vraie grosse déception du jeu pour ma part ce n’est pas ce level design pour demeurés mais clairement l’histoire. Comment est-ce possible d’être capable de pondre un univers si riche esthétiquement ayant le potentiel de donner lieu à de multiples péripéties profondes avec un background solide, pour finalement fournir une histoire bateau du début à la fin ? On a droit à de bons gros clichés comme la société méchante qui veut dominer le monde, la fille amnésique qui a peur de découvrir son passé, le rebelle héros un peu dark qui reste planqué mais qui a un plan pour sauver le monde, et les sidekicks complètement vides d’intérêt. Soyons clairs : les dialogues sont inutiles, les révélations se devinent des heures à l’avance, et le pire, le PIRE, c’est cette fin complètement neu-neu avec une bonne grosse morale bien grasse adressée à de petits adolescents en pleine crise. Rien que pour ça je suis extrêmement déçu de Remember Me. Pour un jeu qui a axé toute sa campagne marketing sur son scénario ça la fout franchement mal. C’est dans ces moments-là qu’on se dit que les marketeux nous prennent vraiment pour des abrutis et je suis persuadé que comme d’habitude ce sont eux qui ont bridé l’histoire pour en faire quelque chose qu’on peut comprendre en éteignant son cerveau. Et ce ne sont pas les bribes de journaux qui expliquent un peu le background du jeu qui viendront sauver ce triste constat.

Puis je suis désolé d’enfoncer le clou mais les fameuses séquences de memory remix ne sont vraiment pas aussi extraordinaires que les différents tests ont voulu nous le faire croire. Ok le concept est original et bien foutu, mais en pratique c’est extrêmement simple une fois qu’on a pigé le truc : systématiquement rembobiner la scène à son début et activer les événements un par un à partir de là et voir ce qui passe, ce qui ne tarde jamais. Vu qu’il n’y a qu’une seule issue scénaristique valable, on a vite fait le tour. Ces séquences auront au moins eu le mérite de casser un peu la routine même si 4 séquences en 8h de jeu, ça reste moyen-moyen.

 rememberme(dessin4_p)

Bref on va conclure car il n’y a pas grand-chose d’autre à dire : Remember Me est une jolie balade dans un Paris futuriste plutôt bien fichu, avec des combats sympas. En prime la bande son a été plus que surprenante ce qui accentue le côté agréable du voyage. Il ne faudra malheureusement absolument pas compter sur son scénario lamentable ni sur une quelconque notion d’exploration car plus étriqué que ça tu meurs.
Mais je suis difficile sur ce coup-là parce que dans le fond ce n’est pas un mauvais jeu, j’ai passé quelques bons moments et je ne me suis pas forcé pour en voir le bout, c’est juste un jeu dont je ne garderai pas de souvenir particulier sauf en regardant mes quelques screenshots. Pour un jeu nommé « Remember Me » c’est un comble.

 

Quelques screenshots persos :

 rememberme(4)
rememberme(1)
rememberme(3)
rememberme(2)

Les décors sont vraiment sublimes, le travail apporté à l’ensemble force le respect. Mais vous ne verrez tout ça que de loin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s