God of War Ascension, classique mais toujours excellent

gowascension(titre)

Moi God of War j’adore. C’est la même formule depuis le premier épisode mais à chaque fois ça fait mouche : de l’action, une mise en scène incroyable, des graphismes qui en mettent plein la vue, un gameplay simple mais efficace, un peu d’énigmes pour varier, et une histoire moins bête qu’elle n’y parait. Sur PS3, j’avais vraiment énormément aimé GoW 3, mais bizarrement ce GoW Ascension ne m’avait pas emballé plus que ça à son annonce ; il faut dire que les preview de nos amis journalistes n’étaient vraiment pas enthousiasmantes et les premiers tests ont confirmé ça. Même les ventes ont été décevantes. Un mauvais GoW ? Du coup j’ai attendu que le jeu soit à bas prix pour m’en faire ma propre opinion, et je constate après l’avoir terminé que tout ce que nos grands reporters ont fait est de cracher dans la soupe.

 

L’histoire se passe avant celle de GoW 1, avec Kratos qui cherche à se défaire de son serment envers Arès. Hors le dieu de la guerre n’aime pas les traîtres et condamne Kratos à la tortures physique et surtout mentale via les trois Furies qui l’emprisonnent dans tout un tas d’illusions sur son passé. On suit donc ce bon vieux Kratos dans une quête pour se libérer de ses illusions et se souvenir de la dure réalité qui le mènera à son parcours de vengeance contre Arès puis contre les Dieux.

Cet épisode met l’accent sur le côté tragique de sa quête de vengeance mais le fait assez maladroitement je trouve. On prend le contrôle du perso dans une situation dont on ne sait rien, puis on a droit à un flash back, puis on revient dans le présent, puis à nouveau flash back, ect jusqu’à se retrouver devant le boss final. Ce que je reproche c’est que les flash back représentent 75% du jeu et on en connaît déjà l’aboutissement puisqu’on nous le montre à chaque fois via le présent. Du coup ça empêche de vraiment se sentir impliqué, on est assez distants face au cheminement morcelé. De plus, il n’y a aucun élément neuf dans ce scénario : on avait déjà bien fait le tour de l’histoire de Kratos au travers des 5 épisodes précédents, et ce GoW Ascension n’apporte aucune véritable pierre à l’édifice.

gowascension(6)gowascension(2)Du God of War classique : des combats violents à la pelle (avec des ennemis pour la plupart déjà vus), et des énigmes ni trop complexes ni trop faciles pour temporiser un peu entre deux bastons. Le cocktail est toujours aussi efficace.

Mais au-delà de ce premier aspect négatif j’ai été rassuré par la qualité globale du jeu. La mise en scène n’a rien à envier à GoW 3 qui faisait pourtant déjà très fort. Certes la scène d’introduction est un petit cran en dessous du précédent opus mais en contrepartie le jeu a un peu plus de temps forts tout au long de l’aventure, tandis que le boss final se vaut et en met plein la vue.
Pour soutenir cette mise en scène grandiose on a droit à un moteur graphique qui assure encore pour une PS3 vieillissante. C’est beau, c’est propre, c’est fluide, et ça donne lieu à des scènes gigantesques avec des perspectives vertigineuses. C’est là aussi au moins aussi réussi que sur GoW 3. La bande-son n’est pas en reste avec des musiques épiques qui servent parfaitement l’action. Rien à dire de plus, sur sa plastique GoW Ascension est digne d’un grand GoW.

gowascension(5)gowascension(4)Graphiquement on est dans le haut du panier sur PS3. Entre les boss gigantesques (et encore, sur l’image il est assez petit mais c’est pour ne pas vous spoiler) et les prises de vues impressionnantes, on en prend plein les mirettes.

Quant au contenu il ne faut pas s’attendre à une révolution. Le gameplay est identique à tous les précédents épisodes, avec les mêmes combos. J’ai tout de même noté quelques petites nouveautés comme les classiques lames du chaos désormais séparées en 4 éléments. Le jeu ne vous oblige jamais à en utiliser un en particulier mais vous pouvez passer d’un élément à l’autre en plein combo pour varier un peu les effets. Cela permet entre autre de booster la seconde innovation : une barre de furie qui se remplit à chaque coup mais qui se vide quand on se fait toucher. Une fois la barre remplie elle débloque des combos plus efficace et permet une attaque spéciale selon l’élément des lames. Enfin, on trouve quelques nouveaux pouvoirs qui servent principalement aux énigmes mais aussi aux combats : de quoi manipuler certains environnements en réparant ce qui a été détruit, ou créer un clone pour émuler une sorte de mode coopératif dans certaines énigmes. Pour le reste, à part des mises à mort un peu plus interactive où on doit esquiver des coups ennemis avant de l’achever, c’est du pur GoW.

gowascension(3)Le pouvoir qui permet de dégrader ou réparer un environnement donne lieu à des énigmes plutôt bien trouvées. Visuellement en tout cas c’est assez réussi.

gowascension(1)On trouvera aussi quelques séquences de glissade où il faudra éviter des obstacles. Rien de révolutionnaire mais ça permet d’accentuer le côté dynamique de la mise en scène car ça arrive souvent lors de grosses bastons.

Je ne vais pas m’éterniser : GoW Ascension est un excellent GoW. Certainement pas le meilleur, certes, mais il vaut la peine d’être fait car il y a eu un très bon travail réalisé pour réussir une fois de plus à faire mouche : on en prend plein la gueule du début à la fin. Maintenant, j’aimerais un GoW 4 avec de vraies nouveautés ou une nouvelle licence car il est clair que cet épisode n’est pas passé loin du titre d’épisode de trop. A noter que le jeu propose un mode multijoueurs qui consiste à des bastons de 2 à 4 joueurs en arène avec tout un tas de subtilités mais franchement ça ne m’a pas du tout intéressé car ce n’est pas pour ça que je joue à un GoW. J’aurais d’ailleurs préféré qu’ils utilisent le budget online pour allonger un peu la durée de vie du mode solo car 7h de jeu pour boucler l’aventure une première fois c’est quand même un peu limite, on avait été habitués à plus. En bref, je recommande cet épisode à tous les fans, mais je dirigerais plutôt les nouveaux vers les épisodes 1, 2 et 3 pour commencer.

 

 

 

Source des screenshots : Les screenshots sont tirés d’un peu partout sur le web car la méthode de capture d’écran sur PS3 est pénible donc je n’en ai pas fais moi-même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s