Saints Row The Third, plaisir inattendu !

saintsrow3(titre)

Ca fait de longs mois que Saints Row 3 traîne dans ma bibliothèque Steam suite au fameux bundle THQ qui m’a donné une multitude de jeux quasiment gratuitement. Mais je ne m’étais jamais motivé pour le faire car il était décrit comme un sous-GTA avec un humour graveleux de bas étage. Mais c’est la sortie prochaine du 4ème épisode et ses avis positifs qui m’ont convaincus de lui donner une chance et si d’habitude je me lasse rapidement des open world autant vous le dire tout de suite : je l’ai dévoré !

En bref
Il s’agit donc d’un jeu à monde ouvert exactement comme GTA. Même concept, même déroulement. C’est donc encore un clone comme il en existe des dizaines. Mais la particularité de la série est qu’il n’a aucune limite dans le délire d’autodérision et de parodie de tout et n’importe quoi. Et je pèse mes mots : ce jeu est un concentré de grand n’importe quoi qui se moque de tout et qui va dans tous les extrêmes. Il faut vraiment entamer SR3 avec un esprit léger et dans une optique de partir dans un trip « too much », tantôt avec de subtiles pointes d’ironie, tantôt avec de l’humour bien gras. Il y en a pour tous les goûts, sauf pour ceux qui veulent un jeu sérieux.

       saintsrow3(1)L’introduction donne déjà le ton : sauter d’avions en avions pour finalement faire une chute libre à travers tous les débris qui ça a provoqué ? Facile dans Saints Row.

Ce que j’en retiens
 Je suis bon client de l’humour délirant donc j’ai vraiment bien aimé l’expérience. On m’avait présenté le jeu comme de mauvais goût avec des sextoys comme armes, mais en fait ce n’est qu’une fraction du délire. Il y a une multitude de clins d’oeil à découvrir.

saintsrow3(8)saintsrow3(10)La fameuse séquence à poil avec le sextoy géant qui a fait couler beaucoup d’encre. Pourtant la séquence n’est pas longue et on ne l’utilise plus tout par la suite. De l’humour gras mais souvent contrebalancé par du plus subtil comme ici à droite cette pointe d’ironie plutôt bien vue.

 Du fait que rien n’est sérieux, les missions sont très souvent surprenantes et variées. On en commence une, on s’étonne de l’objectif, on se marre un bon coup en la faisant, et on passe à la suite qui sera toute différente.

saintsrow3(5)saintsrow3(9)saintsrow3(14) Infiltrer un club sadomasochiste, escorter un conteneur de putes en hélicoptère, ou faire du catch à la tronçonneuse. Tout est normal.

 Le jeu est d’une richesse dingue car bourré de petites quêtes annexes très funs à faire et toutes plus variées les unes que les autres.

saintsrow3(2)saintsrow3(7)De la protection au snipe, accroché à un hélico, au défi de conduite accompagné d’un tigre qui nous agresse, vous en aurez pour tous les goûts dans la stupidité.

 Un sentiment de surpuissance et de liberté inégalé. Sauter du haut d’un building ou affronter des tanks ne pose aucune menace.

saintsrow3(3)Le pilote de tanks est toujours l’occasion de déclencher un beau bordel.

saintsrow3(6)Dans Saints Row, la hauteur n’est jamais un problème grâce au parachute magique !

 La maniabilité est extrêmement plus plaisante qu’un GTA4. Contrôler le personnage se fait très facilement, c’est rapide et c’est dynamique. De même, la conduite des véhicules est bien énergique et amusante avec les drifts. Et tous les autres véhicules sont du même acabit, il est très facile de manipuler un hélico par exemple. Mention spéciale au VOTL, cet hélico-avion que j’adore piloter.

saintsrow3(11)J’adore ce véhicule : rapide, dynamique, maniable, puissant. Une fois acquis, je ne m’en suis plus séparé.

 Tout le principe d’évolution des capacités du héros avec un système de level. Cela permet de faire progresser le gameplay pour ne pas s’ennuyer à la longue. Même les armes sont évolutives et sont vraiment très variées.
 Pouvoir créer son héros de toute pièce et pouvoir le modifier à tout moment ainsi que l’habiller de milles et une façons. Il en est bien sûr de même pour les véhicules qu’on possède, et même les membres de son gang !

saintsrow3(12)Vous aurez une vaste gamme de choix vestimentaires.

 L’histoire et les personnages, tous aussi débiles les uns que les autres mais si on accepte le délire on se met à apprécier tout ça.
 Des ennemis de plus en plus coriaces ! Ca part du simple larbin au gros militaire à grosse armure en passant par des géants extrêmement résistants aux balles et armés de gatlings et autres lance-flammes.

saintsrow3(4)Voici un des gros ennemis, souvent problématique à abattre.

 Enfin un GTA-like qui offre un mode coopératif pour la campagne solo. Je ne l’ai pas essayé car je n’avais personne sous la main pour ce faire mais l’option pourra faire passer un excellent moment à ceux qui veulent jouer avec un pote.
 Dans les open world, je déteste être obligé d’avoir le nez constamment sur le radar lorsque je dois me déplacer en voiture. Au moins SR3 a le mérite d’afficher des signes dans les décors pour suivre le chemin sans radar, ce qui accentue l’immersion.
 Un fin, ou plutôt deux fins, qui ponctuent l’aventure d’une façon délirante, SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : j’ai eu la fin où on attaque une base de mars qui traquer le dernier grand méchant, le tout dans une ambiance de vieux films de science-fiction. C’est débile et drôle, ça résume bien le jeu !

 

Mes déceptions
 Une IA des alliés à la rue. Ca se note surtout lorsque les alliés conduisent, ils peuvent parfois être bloqués face à un mur pendant une bonne minute.
 Le style « wesh wesh » un peu trop envahissant à mon goût et les musiques du même style trop présentes dans la bande son.
 Autant les missions annexes sont variées, autant une catégorie de mission se répète un peu trop (à la difficulté croissante).
 Difficulté assez mal équilibrée (en mode difficile) : parfois c’est abusivement simple, et parfois c’est à s’en arracher les cheveux (les missions de « trafic » sont abominables).
 Parfois graphiquement grotesque. Je pense surtout aux missions dans la réalité virtuelle qui piquent atrocement les yeux.

saintsrow3(13)Outre le fait que vous vous baladiez en WC en guise d’avatar, ce qui est tout à fait normal dans SR3, il faudra faire gaffe à ne pas vous griller la rétine avec ces graphismes dégueulasses.

 La ville globale, ni trop grande ni trop petite, mais peu variée et pas du tout marquante.

 

Conclusion
Je n’attendais vraiment pas grand-chose de ce SR3, étant un peu trop gavé de GTA-like depuis quelques années. Mais je suis très content de m’être décidé à me lancer car il est tellement fun et délirant qu’il fait passer aisément la pilule du clone de GTA. Beaucoup moins sérieux mais tellement plus fun, rapide et accessible. Ceci étant dit il ne faut pas s’attendre à un jeu profond. Une fois arrivé à la fin je n’ai pas eu envie de faire 100% du contenu, je me suis arrêté à 88% à 16 heures de jeu, ce qui est déjà pas mal mais j’ai eu ma dose de délire pour un moment et il ne m’en faut pas plus. Je serai en tout cas client pour le 4ème épisode qui est d’ailleurs sorti cette semaine, mais j’attendrai une sérieuse baisse de prix aux prochaines soldes Steam avant de m’y mettre, le temps que je me remette de ce trip on ne peut plus délirant.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

2 réponses à “Saints Row The Third, plaisir inattendu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s