Shadow Warrior, trancher = fun

shadowwarrior(pres)

J’ai découvert le jeu sur PC grâce au genre FPS, à l’époque encore appelé Doom-Like. C’était l’âge d’or du genre, je me souviens avec frisson avec ce bon vieux Duke Nukem, Quake, Unreal et compagnie. Mais il est vrai qu’avec l’avalanche de FPS modernes j’ai perdu les sensations d’antan que ces titres offraient. Et c’est là que débarque Shadow Warrior pour rappeler aux vétérans la gloire passée, et apprendre aux nouveaux ce qui est vraiment bon !

En bref
On joue Lo Wang, un mercenaire meurtrier qui est envoyé par son employeur pour récupérer un sabre mystérieux. Sauf qu’alors qu’il tente de l’acheter à son propriétaire, il se fait accueillir violemment et se voit forcé de répliquer. Ses actions déclenchent alors une invasion de démons, alors que tout le monde semble vouloir s’emparer du sabre. Il fera ainsi la rencontre de Hoji, un démon un peu bouffon sur les bords, qui l’aidera dans sa quête. Il s’agit donc d’un FPS dans la plus pure tradition du genre : ici pas d’auto-régénération, pas de couverture derrière un mur et autres lulzeries, juste un FPS au gameplay nerveux à la Doom. La particularité du titre est de proposer des combats au corps à corps prédominant sur les gunfights, avec toute une série de coups spéciaux liés.

 

Ce que j’en retiens
 Les combats au sabre bien sûr ! C’est vraiment le point central du jeu car c’est très jouissif et dynamique, pour du combat au corps à corps en FPS c’est vraiment du pur plaisir et ça rend très bien à l’écran avec le découpage d’ennemis.
 Le jeu est composé à 90% d’action pure et dure, façon FPS à l’ancienne comme Doom ou Duke Nukem. Et bien franchement, ça fait plaisir de retrouver ces sensations rapides et bourrines tout en étant subtiles car la mort est vite arrivée sans toutes ces conneries de régénération automatique qu’on trouve dans les FPS modernes.
 D’ailleurs j’ai trouvé la difficulté du jeu bien équilibrée et avec une bonne marge de progression. Bien sûr je vous invite à jouer en mode difficile sinon c’est bien trop simple.
 Toute la gestion des pouvoirs d’attaques et de défense. Ils ne sont pas particulièrement nombreux mais il y a juste ce qu’il faut pour varier le gameplay et on peut les utiliser à volonté.
 Le dash qui permet de se déplacer très rapidement et qui ajoute un côté esquives dynamiques aux bastons.
 Les planques à trésors qui sont vraiment bien cachées. C’est un plaisir de fouiller partout pour découvrir tous les secrets.
 Les combats contre les boss sont assez intéressants même s’ils sont relativement faciles. Ce sont à chaque fois des géants avec des points faibles à la Shadow of the Colossus, sauf qu’ici il faut surtout utiliser nos armes à feu, le sabre devenant presque inutile.

shadowwarrior(4)shadowwarrior(9)Les gros boss ne sont pas très nombreux mais ont chacun des attitudes bien différentes.

 L’humour du jeu qui n’est pas spécialement subtil mais qui fait sourire plus d’une fois. Le héros du jeu est d’ailleurs insupportable au début mais très vite j’ai accepté le premier degré volontaire et j’ai vite apprécié ses réflexions idiotes mais drôles, surtout en duo avec son acolyte démon. Le jeu est aussi bourré de clins d’oeil et de références à d’autres jeux ou films, ça fait toujours plaisir.

shadowwarrior(14)On trouve plein de petits messages idiots dans les gâteaux chinois en fouillant les décors.

 Croyez-le ou non, mais malgré tout le côté bourrin et défouloir du jeu il y a bel et bien un scénario ! On est d’accords, ce n’est pas le récit du siècle mais je l’ai trouvé plus profond qu’il n’en donne l’impression au début et sait garder une part de sérieux à côté de toutes les vannes.

shadowwarrior(7)shadowwarrior(12)shadowwarrior(18)Les scènes narratives ne sont pas envahissantes, au contraire elles nous font suivre l’histoire de façon agréable et sans blabla excessif. Les séquences dessinées sont aussi sympathiques.

 Graphiquement ce n’est évidemment pas du Battlefield 4 mais ça reste très agréable à l’oeil, avec quelques niveaux sublimes esthétiquement. Je pense surtout à ceux qui se passent dans les jardins japonais de nuit, le jeu de lumière est magnifique.

shadowwarrior(1)shadowwarrior(2)shadowwarrior(3)shadowwarrior(5)shadowwarrior(11)shadowwarrior(13)shadowwarrior(13)shadowwarrior(17)En plus d’être assez joli, le jeu nous fait voir plusieurs types de paysages.

 

Mes déceptions
 Parfois beaucoup trop guidé, et parfois pas assez. Par exemple il m’est quelques fois arrivé de rester comme un idiot à tourner en rond dans une grande salle sans comprendre qu’il fallait appuyer sur tel ou tel bouton. Mais le plus souvent on est dans du couloir bête et méchant, avec de grandes arènes pour les gros combats.
 Il y a un panel correct d’armes différentes mais je les ai trouvées un peu trop inutiles et peu amusantes en comparaison du sabre. A part quelques ennemis et les boss spécifiques, elles ne m’ont quasiment jamais servies.
 Un peu trop de coffres à fouiller pour ramasser des miettes au final, un peu gonflant sur la longueur.
 Pour activer les pouvoirs, il faut appuyer deux fois rapidement sur une direction puis clic droit ou clic gauche selon celui qu’on veut. Ca fait penser à des raccourcis d’un FPS console, je veux dire le clavier est bourré de touches ils auraient pu en attribuer une par pouvoir pour faciliter la chose. Il m’est d’ailleurs souvent arrivé de rater mes pouvoirs car si on appuie trop vite la commande n’est pas prise en compte.
 Les petits chargements intempestifs dès qu’on passe une porte de zone, car le jeu ne charge pas tout le chapitre, il le fait au fur et à mesure mais pas en streaming donc ça coupe quelques secondes à chaque fois.
 Le bestiaire est un peu limite, on ne rencontre pas énormément d’ennemis différents, par contre on reverra les mêmes du début à la fin. Ce n’est pas abusif mais j’aurais bien vu deux ou trois types en plus.

shadowwarrior(6)shadowwarrior(15)shadowwarrior(8)On trouve les types de mobs classiques : du plus rapide au plus lourd. Par contre je HAIS les ennemis volants, ils sont extrêmement pénibles et pas funs du tout à tuer.

 De manière générale, le jeu possède une durée de vie correcte (je l’ai terminé en environ 8-9 heures en difficile) mais c’est un de ses défauts aussi : le gameplay tourne en rond au bout d’un moment. Les mécanismes de progressions s’enchaînent sans surprise et les combats finissent par tous se ressembler. La faute aux niveaux trop longs certainement, le jeu aurait gagné à aller plus directement à l’essentiel car il est probable que beaucoup de joueurs finissent par s’en lasser et laisser tomber l’aventure avant d’en voir le bout.

shadowwarrior(10)Typiquement, voilà l’exemple du gameplay recyclé tout au long du jeu : une tourelle de gros calibre. La première fois c’est déjà limite car on voit ça dans tous les FPS, mais le faire 5-6 fois c’est clairement trop.

 Le jeu en détails graphiques maximum est assez gourmand par rapport à ce qu’il affiche. Et dans ce jeu, les 60 FPS sont très importants donc n’hésitez pas à baisser les options si vous sentez que ça passe un peu limite. J’ai noté aussi quelques bugs étranges mais comme d’hab sur PC difficile de dire si c’est dû à ma config ou si c’est général.

 

Conclusion
Ce jeu est passé assez inaperçu à sa sortie et c’est bien dommage car il offre des sensations qu’on ne retrouve plus depuis les FPS de l’ancienne génération. Enfin, je peux comprendre car le jeu est resté très cher pendant longtemps, et franchement à 50 boules je ne vous le conseille pas car il est fort répétitif et n’a pas de valeur ajoutée, comme un mode multi (allez jouer à Chivalry si ça vous démange), mais si vous le trouvez en promo et que vous êtes fan de FPS honnêtement c’est une très bonne expérience bien défoulante sur laquelle vous ne reviendrez pas forcément une fois terminée mais que vous garderez en tête pour ses combats épiques. Et c’est déjà pas mal.

 

 

Source des screenshots : Réalisés moi-même sur mon PC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s