Lost Planet 3, « bon scénario » qu’ils disaient…

lostplanet3(pres)

Moi, Lost Planet 3 je n’y croyais pas. Vous non plus sûrement. C’est clair que vu le silence suspect des développeurs avant la sortie du jeu ça sentait un peu la bouse. Les tests qui ont suivi ont hélas confirmé ce pressentiment. Cependant il y a un point que j’ai retrouvé dans chacun des avis consultés : un bon scénario. Wait, what ?! Un BON scénario dans un TPS ? Sans rire ? Je ne pouvais pas rater ça, peu importe si le jeu était annoncé comme générique, j’allais ENFIN avoir un jeu d’action avec une histoire intéressante. Il ne m’a pas fallu attendre longtemps avant de voir le jeu bradé vu les ventes désastreuses et pouvoir m’y lancer sans risques. Ce que je peux déjà vous dire, c’est que j’en ressors avec encore moins de confiance pour les avis des « professionnels » …

En bref
Il s’agit d’un TPS classique. L’histoire prend place avant les événements de Lost Planet 1. On y incarne Jim Peyton, un bon père de famille qui a accepté un contrat avec une multinationale qui a pour but de trouver de nouvelles formes d’énergie pour sauver une Humanité en décadence après avoir consommé presque toutes ses ressources. Vous voilà ainsi propulsés sur la planète glacée fraîchement découverte « E.D.N. III », où votre boulot sera de faire la maintenance et la protection d’une station de recherche visant à trouver un moyen d’exploiter la « T Energy », une substance mystérieuse qui semble être la source vitale de la planète. Bien sûr, tout un tas de bestioles se dresseront sur votre chemin mais ça ne vous empêchera pas de découvrir que la situation est plus complexe qu’elle n’en a l’air.

 

Ce que j’en retiens
Ok, je sais que ce Lost Planet 3 n’est pas vraiment un monde ouvert et que ce sont de gros couloirs déguisés, mais l’impression de grandeur est réussie pour ma part. J’ai vraiment eu l’impression de partir en expédition dans ce monde glacé et d’être livré à moi-même. Pour le reste ce sont des couloirs plus classiques mais ce n’est pas surprenant pour un TPS.

lostplanet3(4)On a vraiment la sensation d’être livrés à nous-mêmes dans un monde hostile. Je dis bien l’impression.

 Tout le concept autour du fameux « RIG », le gros robot type mecha qui sera votre moyen de locomotion personnel et aussi de combat dans certaines circonstances. Ca permet de bien varier le gameplay et de se sentir en sécurité une fois qu’on est à l’intérieur. Bon il faut bien avouer que les combats de boss sont principalement des successions de QTE déguisées mais c’est amusant. On peut même upgrader pas mal d’aspects du robot même si c’est finalement très secondaire. Bref c’est globalement une bonne idée.

lostplanet3(6)Etre dans votre RIG vous rend surpuissant et donne un sentiment de sécurité. A noter que vous avez tout intérêt à vous déplacer avec votre robot puisqu’il recharge vos munitions à volonté, vous offre un HUD et améliore votre régénération de santé.

 Une bonne ambiance générale. Ce n’est pas graphiquement incroyable, même sur PC, mais pourtant j’ai bien apprécié l’environnement qu’offre le jeu. Ca a été réellement dépaysant de découvrir cette planète hostile avec ses très beaux paysages mais aussi ses quelques surprises. Mais c’est aussi toute cette ambiance d’expédition futuriste pour l’humanité est bien réussie à mon humble avis.

lostplanet3(9)Cette ambiance d’apocalypse glacée est franchement bien réussie.

 Le jeu d’acteur des personnages est étonnamment réussi. Il faut voir les expressions des visages lors des cinématiques, je ne m’y attendais pas du tout mais c’est très convaincant et ça contribue à l’immersion.

lostplanet3(7)lostplanet3(1)J’ai vraiment été convaincu par la prestation des personnages principaux.

 Quand vous jouez en mode difficile, il y a des passages qui font vraiment très survival-horror tant votre vie ne tient qu’à un fil. Je pense à ces moments où j’explorais les bases abandonnées infestées de bestioles, chaque nouvelle salle était une vraie lutte. Dommage pour les temps de chargement (voir plus bas).

lostplanet3(8)On se retrouve de temps en temps dans une ambiance bien dégueulasse à la Aliens qui tranche avec les environnements glacés.

 Il y a un côté RPG pas désagréable du tout. Ca commence par un équipement à faire évoluer contre la monnaie du jeu, et la façon la plus rapide d’en obtenir est de faire les quêtes annexes. Oui, des quêtes optionnelles dans un TPS ! Le jeu essaye en effet de se la jouer Skyrim, et même si on n’est pas dupes et qu’on voit bien que c’est très limité (il n’y en a pas énormément et ce sont des tâches basique comme tuer des espèces de montres ou les scanner) c’est au final très plaisant. J’aime bien aussi l’aspect Mass Effect avec les NPC, là aussi c’est limité mais permettre d’écouter ce qu’ils ont à dire renforce l’implication dans l’aventure.
 Beaucoup ont déploré le fait que l’énergie des ennemis ne serve plus à remplir la barre de chaleur comme dans le premier épisode, mais personnellement je trouve que c’est une bonne chose car je détestais me sentir constamment pressé de trouver de l’énergie sous peine de game over.

 

Mes déceptions
Quel est l’enfoiré qui a eu l’idée de mettre des checkpoints AVANT les scènes cinématiques qu’on ne peut pas passer ? Vous n’imaginez pas le temps que j’ai perdu en me retapant chaque fois les séquences avant un combat que j’ai perdu, cette rage…
 D’autant plus que les temps de chargements sont abominables, du moins sur consoles (eh oui, j’aurais bien voulu la version PC mais je ne pouvais pas faire autrement ce coup-ci), en plus des gros coups de saccades lors de certains passages (il y a des moments où on tourne à du 5 FPS, je n’exagère pas). Chaque Game Over est un supplice, sans vous mentir on est aux alentours des 30 secondes de chargement. Si ce n’était qu’à la mort je ne dis pas, mais c’est le même tarif pour tout changement de zone.
 Pourquoi je dis ça ? Car j’ai eu le malheur de faire le jeu en difficile, et pour le coup le jeu est VRAIMENT difficile lors des combats contre les boss. Tellement que s’en est souvent ridicule, la plupart des coups vous tuent en une salve… Je déconseille fortement le mode difficile pour un premier run, pour ma part je l’ai douloureusement subi après plusieurs heures de jeu, me forçant à insister par flemme de recommencer…
 Et j’enfonce le clou : le jeu gonfle artificiellement sa durée de vie en imposant pas mal d’aller-retour. Alors ça combiné aux temps de chargement foireux, c’est tout simplement horrible. Mon souvenir le plus marquant est lorsqu’il a fallu enchaîner les trajets dans la base centrale et il fallait se farcir trois chargements et du temps d’attente à coups d’ascenseurs pour aller du robot vers le laboratoire… Insupportable.
 Les boss ne sont pas vraiment funs à combattre. Au début ça va, on repère les enchaînements de mouvement, ça bastonne, c’est sympa. Par contre quand on s’enchaîne trois ou quatre fois la même saleté de crabe de glace, puis que voilà un scorpion de feu qui débarque avec quasiment les mêmes mouvements et méthode pour le tuer, on en vient rapidement à s’ennuyer.

lostplanet3(2)De plus, ces combats auraient mérités un peu plus de subtilités car les boss ont toujours un gros point faible bien coloré et bien visible.

 Gros gâchis avec le concept des tempêtes. A part au début du jeu lorsque c’était scripté, je n’ai jamais subis la moindre tempête alors que pourtant on nous dit bien qu’il y a plusieurs degrés de violence pour celles-ci.
 Comme à la bonne vieille époque des jeux PS2, on distingue deux types de scènes cinématiques : on a celles qui sont avec le moteur du jeu mais en pré-calculées avec des modèles 3D détaillés, puis on a celles qui sont en « live », c’est-à-dire en temps réel avec le moteur. Et dans ce jeu la différence est flagrante ; les personnages sont vraiment peu détaillés, leurs visages sont vides d’expression et leurs animations sont dignes de celles d’un NPC de RPG avec un balai dans le fondement. Problème ? Un bon tiers des scènes narratives se passent dans ces conditions, autant dire que cette fainéantise nuit gravement à la narration.
 Lors de son dernier segment narratif, le jeu devient un Gears of War du pauvre. Et c’est là qu’on voit le côté générique du gameplay qui revient en pleine figure. C’est un concentré de tout ce qui a déjà été fait sur la génération PS3-360, en moins bien maîtrisé, et avec une IA idiote car SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : vous êtes confrontés aux soldats de NEVEC qui sont les premiers ennemis humains mais qui se comportent comme les créatures débiles que vous avez affrontés tout le jeu. Si pour des aliens ça passe, pour des soi-disant soldats d’élite ça devient ridicule, la faute à la fainéantise de créer une nouvelle IA juste pour ça j’imagine…

lostplanet3(5)D’ailleurs en parlant de côté générique, je vous ai dit qu’on retrouve aussi des séquences QTE pas du tout intéressantes dans les combats au corps à corps ? Non ? Et bien voilà.

 Et on en vient à la grosse désillusion du jeu pour ma part : le scénario. On m’a clairement menti car on peut lire quasiment partout sur le web que c’est une bonne histoire et on est à nouveau face au fait que les testeurs « professionnels » de jeux ne terminent pas leurs jeux. Oui, de prime abord l’histoire est intéressante. Oui, le contexte est bien amené. Mais non, le scénario de ce jeu n’est pas bon et on le constate au plus on avance dans l’histoire, jusqu’à la fin très décevante. SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : Déjà, le jeu enchaîne très rapidement les clichés. Ca commence par le héros, Jim Peyton, qui est un brave gars au grand coeur et à la naïveté pas du tout crédible pour un type de son âge. On a ensuite tout le complot de la méchante organisation NEVEC qu’on voit venir à des kilomètres, et toute l’histoire des survivants que les trailers n’ont pas manqué de spoiler. Jusqu’à un final particulièrement con-con avec le méchant caricatural au possible qui débarque de nulle part, fout la merde, et qui part en croisade pour buter tout le monde en contrôlant la planète, blablabla. Jusqu’à cette conclusion où on se retrouve face à la petite fille de Jim (puisque l’histoire est un grand flashback) dans une situation totalement floue et qui balance un bon gros « J’ai un plan ! » suivi d’un « The end ». Si encore tout ça était bien mis en scène pourquoi pas, mais là on est face à un enchaînement d’événements sans grands liens entre eux. Je pense notamment à la scientifique qui découvre le coeur de la planète et qui détient de précieuse informations pour NEVEC, et tout à coup se retrouve assassinée par ces derniers alors qu’elle aurait été plus utile vivante. Ca n’a aucun sens et ça tombe comme une merde sur une planche.

lostplanet3(3)Ce pauvre Soichi est l’exemple typique du personnage secondaire qui ne sert pas à grand-chose pour l’intrigue à part être un prétexte.

 

Conclusion
Enfin bref, j’ai acheté ce jeu spécialement pour son soi-disant bon scénario, au final je me suis trouvé face à une production potable mais au script franchement banal, voir bancal, qui ne peut pas targuer être meilleur qu’un Dead Space, lequel ne vole déjà pas bien haut mais qui a au moins l’avantage d’avoir un gameplay beaucoup plus agréable. C’est triste à dire mais je me suis engagé sur ce jeu avec la volonté de le défendre face aux critiques qu’il a eu à sa sortie, et malgré ma bonne volonté j’en ressors très déçu au point de vous le déconseiller. Tout n’est pas à jeter, mais il n’y a pas grand-chose à en garder non plus. Ce furent 9h30 de jeu assez plates car on est face à une copie de moins bonne qualité de tout ce qui se fait dans un TPS depuis 7 ans. Honnêtement il y a mieux à faire, quant au mode multijoueurs je ne l’ai même pas testé tant ça ne sert à rien dans un jeu pareil.

 

 

Source des screenshots : Un peu partout sur le net car je n’ai toujours pas de bonne méthode de capture d’écran sur PS3…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s