Castlevania Lords of Shadow 2, rendons-lui justice !

castlevania_los2(titre)

Après un premier épisode grandiose et des trailers alléchants, j’attendais ce Castlevania Lords of Shadow 2 avec une très grande impatience, surtout après la fin décoiffante qu’on nous avait servie. Mais ça, c’était jusqu’à la sortie du jeu où les critiques de la majorité de la presse et des joueurs ont été assassines à son égard. J’ai donc reporté mon achat day one jusqu’à attendre une belle promo avant de m’y lancer… pour constater que j’ai été trompé une fois de plus par le bad buzz du web.

Attention : je vais devoir spoiler le premier opus pour pouvoir parler de cette suite donc si vous ne l’avez pas fait je vous réoriente vers ma critique qui lui est dédié afin de vous convaincre de vous y mettre car il le mérite !

Nous revoilà plongés dans le monde de Lords of Shadow en reprenant le contrôle de Gabriel Belmont, devenu ni plus ni moins que Dracula suite aux événements de LoS1. Sa rage et son amertume l’ont consumé durant de nombreuses décennies d’immortalité et il est devenu le prince des Ténèbres, reclus dans son château peuplé d’abominations. Mais ça c’était jusqu’à ce que l’armée d’humains de la Confrérie de la Lumière viennent assiéger son domaine. La suite nous est contée dans l’épisode intermédiaire Mirror of Fate où sa descendance joue un très grand rôle dans le récit, mais heureusement pour ceux qui comme moi ont fait l’impasse sur cet épisode très moyen l’essentiel est résumé après l’introduction. L’action prend alors place très loin dans le futur : dans les temps contemporains où Gabriel se réveille d’un long sommeil très affaibli et contacté par un ancien ennemi pour l’aider à empêcher le retour de Satan en échange de la fin de son immortalité. Rien que ça.

castlevania_los2(e)

Tout ça c’est bien joli mais même si je suis fan de la direction scénaristique de ce reboot de Castlevania, il faut surtout parler du gameplay. C’est très simple : on est à nouveau face à un Beat’em All 3D avec exactement les esquives, parades et surtout le même système de combat et sa jauge de concentration qui génère des orbes si on attaque sans se faire toucher, lesquelles servent à remplir deux jauges qui permettent soit de générer des attaques de soin, soit des attaques lourdes. Je ne vais pas plus m’étendre sur ce sujet car c’est vraiment identique à LoS1, même les attaques sont semblables. Mais ce n’est pas un défaut car les combats étaient déjà très bons, et on pourra noter quelques améliorations comme un peu plus de combos, des attaques de projection et des objets secondaires plus nombreux. qu’auparavant. Je note aussi un bon moyen d’inciter les joueurs à utiliser tous les combos pour améliorer la puissance de ses armes (fouet en normal, épée bien classe pour les soins, et poings pour les gros coups). Bref : le même mais en mieux.

castlevania_los2(g)

Malgré ça, le jeu est tout de même bien différent de son prédécesseur. On nous l’avait vendu comme un monde ouvert mais en réalité on est plus dans du semi-ouvert. En effet, on est lâché dans une grande zone (la ville de Castlevania) qui est composée de plein de petites sections reliées par des couloirs ou des passages secrets. Intéressant sur le papier mais dans les faits tout est très balisé et on se rend vite compte que cette liberté n’est qu’illusion : on peut certes fouiller à droite à gauche pour récupérer des bonus divers mais le jeu nous force à aller dans une direction pour progresser. Ca tranche tout de même avec LoS1 qui n’était qu’une succession de couloirs car ici on peut revenir facilement sur nos pas quand on a gagné une nouvelle capacité afin de débloquer de nouveaux embranchements. On est ainsi bien plus proches de l’esprit Castlevania d’autrefois. Dommage que la carte du monde soit si peu pratique à utiliser, mais heureusement tout comme un Soul Reaver on peut emprunter des portails pour aller d’un point à un autre.

castlevania_los2(h)

Mais alors, qu’est-ce qui a fait rager internet à propos de ce jeu ? Sans aucun doute l’époque contemporaine qui a amené un changement de direction artistique. Je ne vais pas vous mentir, s’il est vrai que si les décors de LoS1 étaient tous sublimes et esthétiquement magnifiques, ici on a du très bon qui côtoie du très mauvais. Car oui, qui dit modernité dit passage dans des taudis, des égouts, des bâtiments froids ou encore des laboratoires génériques. Même la panoplie d’ennemis en souffre avec des soldats en combinaison de combat au look ridicule ou de gros méchas qui viennent remplacer les démons d’autrefois. Ca fait tache pour un Castlevania, c’est vrai. Mais il serait injuste de se focaliser sur ce point car le jeu propose toujours de très jolis paysages, notamment grâce à l’alternance entre la ville du présent et le château du passé. Gabriel y fait régulièrement des aller-retour qui servent le scénario et qui donnent l’occasion de renouer avec la direction artistique du premier épisode avec des panoramas qui forcent le respect et un bestiaire adapté. Et au passage ça nous fait un second petit monde semi-ouvert en parallèle de la ville du présent.

castlevania_los2(f)

Autre point « catastrophique » annoncé : les phases d’infiltration où Gabriel n’est pas assez puissant et doit se planquer et distraire les ennemis via sa nuée de chauve-souris ou en se transformant en rat pour passer discrètement. On m’a décrit ces scènes comme atroces, trop difficiles et plombant le jeu. Alors déjà il faut rétablir la vérité : on parle ici de 4 ou 5 courtes séquences à tout casser. Oui elles sont ratées, mais condamner tout le reste du jeu sur base de ces malheureux moments est faire preuve de mauvaise foi. Par ailleurs il faut arrêter de dramatiser pour un rien, elles sont loin d’être si difficiles que ça. Certes elles nécessiteront quelques essais mais c’est tout à fait faisable. Je suis vraiment impressionné par tout ce remue-ménage autour d’un aspect si insignifiant. Il y a deux séquences en particulier (juste avant deux boss) qui sont effectivement mal fichues mais prenez votre mal en patience sous peine de bouder un bon jeu.

castlevania_los2(b)

Non, s’il fallait vraiment critiquer le jeu objectivement, je dirais que le plus ennuyant est la gestion de la caméra. On passe en effet d’une caméra fixe à une caméra libre dans cette suite et ça pose quelques soucis de positionnement lors des combats, ce qui rend les affrontements à plusieurs compliqués. Un grand classique hélas, mais ça reste jouable. Je peux aussi critiquer les phases de plateforme qui sont extrêmement scriptées et très guidées, ce qui est déjà un défaut en soit je trouve, mais qui paradoxalement ne sont parfois pas claires du tout sur la direction où on doit aller. Et tant qu’on est dans le registre des plaintes, autant je comprends que les versions PS3 et 360 du jeu soient très limitées graphiquement, autant ils auraient quand même pu faire un effort sur cette version PC qui est évidemment supérieure mais qui manque de finition (des textures HD et un vrai anti-aliasing auraient été souhaités).

castlevania_los2(d)

Mais je refuse d’admettre que ce LoS2 est un mauvais jeu comme j’ai pu le lire par-ci par-là. Et contrairement à ce que je pensais, il n’est pas inférieur au premier épisode, il est au moins aussi bon bien qu’un peu différent. Le gameplay est solide, les combats de boss sont vraiment très sympathiques(ni trop faciles, ni trop difficiles), la bande-son est une fois de plus musicalement superbe (sauf quelques musiques d’ambiance dans le présent) et les doublages sont très bons avec le retour de l’excellent Robert Carlyle (The Full Monty ou Stargate Universe) pour Gabriel. Même la mise en scène déboîte pas mal, l’introduction suffira à vous convaincre sur ce point grâce à une action trippante et bien gore. Quant à l’histoire, je l’ai trouvée passionnante à suivre avec le martyr de Gabriel et sa famille, et le petit twist vers la fin du jeu est bien amené bien qu’un peu générique. Bon scénario (renforcé par les textes à ramasser), pas forcément excellent mais il fait bien le job et ne me déçois pas… SAUF la fin !

castlevania_los2(c)

Je me permets de faire un paragraphe spécialement pour cette conclusion qui frise le ridicule, car au lieu de se focaliser sur les petits problèmes du jeu les critiques auraient dû plutôt s’attarder sur cette fin lamentable. SPOILER – Mettez le texte en surbrillance : A vrai dire je ne sais même pas par où commencer tant c’était ridicule. Le Diable débarque après une pauvre incantation, dont on a du mal à comprendre pourquoi il a mis tant de temps, et a déjà un discourt risible (en plus de son look). Je veux dire, il s’est fait botter le cul dans LoS1, il craint Dracula pendant de siècles au point que Gabriel doit feindre sa mort pour qu’il daigne venir sur Terre, mais malgré ça il joue la carte de l’arrogance « hahaha je vais te tuer alors hein ! ». S’ensuit une grosse baleine qui sort de nulle part et qui emmène la troupe dans le ciel pour faire une petite balade. Vient alors l’escalade du bestiau qui fait peine à voir comparé aux colosses de LoS1. C’est d’autant plus vrai qu’en Gabriel et Alucard tuent la bestiole… en tirant des chaînes ! Quel genre de victoire idiote est-ce là ? Ce n’est pas terminé, car après ça le Diable désemparé se met à contrôler Alucard, et voilà que le combat final se joue sur un reste de la bestiole, en chute libre. Combat très simple au demeurant. Enfin, le joyeux trio se crash sur Terre et c’est alors que Gabriel trucide Lucifer avec sa vieille croix. La croix uniquement sensée tuer les VAMPIRES, pas le Diable ! Une mort tout à fait lamentable, mais qui ne l’est pas autant que la conclusion qui vient 2 minutes après ça : Gabriel décide visiblement de continuer à vivre, regarde un coup le mirroir du destin et sourit en disant que l’avenir est incertain, laissant sur place Alucard sans voix, probablement aussi atterré que moi en voyant cette fin. Donc non seulement c’est ridicule, mais en plus ils jouent la carte du « oh oh oh il y aura sûrement une suite ! Aucune ampleur et aucune conclusion à la souffrance de Gabriel alors qu’on n’entend que ça tout le jeu. »… Comparé à la fin de LoS1 c’est honteux.

castlevania_los2(a)

Bref, honnêtement je ne vous dis pas tout ça pour me donner un genre et être volontairement contre l’opinion publique, mais franchement honte à tous ceux qui ont traité ce jeu de médiocre. Car c’est un BON jeu, loin d‘être parfait mais qui a beaucoup de mérite et que j’ai aimé terminer sans m’ennuyer, en 12 heures de jeu en ligne droite sans revenir sur mes pas pour collecter tous les secrets et faire les défis. Sauf que voilà, grâce à la propagande négative qui a eu lieu à sa sortie ce jeu a été un flop et le studio de développement va très mal, réduisant à néant les espoirs de voir une suite. Encore une série qui s’éteint injustement. Peut-être qu’ils auraient dû enlever le « Castlevania » des titres de ce reboot pour que les joueurs lui accordent la légitimité qu’il mérite. Et pourtant, je vous assure que oui : il le mérite.

 

 

castlevania_los2(titre2)

 

 castlevania_los2(1)castlevania_los2(2)On reprend le contrôle de Gabriel dans un sale état après son long sommeil. La vie éternelle n’a pas que du bon !

castlevania_los2(3)Voilà le genre de décors insipide et générique…

 castlevania_los2(6)castlevania_los2(11)castlevania_los2(20)castlevania_los2(29)castlevania_los2(34)castlevania_los2(40)… heureusement il y a de très jolis paysages et environnements à découvrir pour compenser ça.

 

castlevania_los2(4)castlevania_los2(28)Le gore est au rendez-vous !

 

castlevania_los2(5)castlevania_los2(9)Certains personnages secondaires sont vraiment terrifiants.

 

castlevania_los2(7)castlevania_los2(24)castlevania_los2(15)Les boss sont tous très distincts les uns des autres, ce qui promet en général des bastons rapides, rythmées et sans temps mort.

 

castlevania_los2(8)On retrouve la petite créature qui volait l’équipement dans le premier épisode, sauf qu’ici elle parle et est au service de Dracula. Dommage qu’il n’y ait pas plus de scènes avec elle car c’est un très bon troll !

 

castlevania_los2(10)Les transformations en rats ne sont pas vraiment passionnantes, en général c’est simplement pour arpenter des petits couloirs.

 

castlevania_los2(12)Il y a vraiment des scènes d’action très intenses, comme ce combat sur un train en marche.

 

castlevania_los2(13)Les séquences de grimpette et de plateforme n’ont vraiment rien de difficile car c’est ultra-guidé.

 

castlevania_los2(14)Heureusement qu’il reste des ennemis typiques de la dark fantasy…

 

 castlevania_los2(25)… car à côté de ça les ennemis du présent ne sont pas très inspirés…

 

castlevania_los2(16)Le jeu propose un certain challenge mais je conseille vraiment de jouer en difficile dès le premier run pour se forcer à bien exploiter ses capacités.

 

castlevania_los2(17)Il y a 4 téléporteurs pour se déplacer plus vite dans la ville.

 

castlevania_los2(18)Durant les phases d’infiltration, il faudra parfois manipuler un ennemi pour pouvoir passer des portes. Ca se limite à ça malheureusement.

 

castlevania_los2(31)Mais sinon la plupart du temps il faut jouer avec les chauves-souris pour distraire les ennemis et passer à la suite. Vraiment rien de bien sorcier.

 

castlevania_los2(19)Oh et j’ai oublié de vous parler des QTE qui reviennent en force dans cet épisode, mais un peu moins nombreuses que dans le premier opus.

 

castlevania_los2(21)Il y a plein d’objets plus ou moins bien cachés à trouver et surtout à atteindre. Comme d’habitude dans ce genre de jeu il vaudra mieux attendre la fin du jeu pour partir à la chasse de ceux-ci, histoire d’avoir toutes les capacités et ne pas perdre son temps.

 

castlevania_los2(22)Voilà une des fameuses scènes polémiques sur l’infiltration. Il faut passer une zone sans se faire repérer par le boss, mais le sol est recouvert de feuillage donc il faut s’agripper. J’ai réessayé 3 ou 4 fois avant de réussir, honnêtement c’était pas la peine d’en faire tout un foin.

 

castlevania_los2(23)castlevania_los2(32)castlevania_los2(35)Le jeu essaye vraiment de casser la monotonie avec quelques séquences qui tranchent avec le style beat’em all, comme ici où il faut reconstituer une pièce de théâtre, ou quelques séquences d’agilités, ou encore des lasers à éviter.

 

castlevania_los2(26)castlevania_los2(30)Il est très plaisant d’incarner Gabriel car il a énormément de classe et on se sent surpuissant même si dans le fond on ne l’est pas vraiment plus que dans LoS1.

 

castlevania_los2(27)castlevania_los2(33)Si le jeu est inégal graphiquement, au moins il assure dans ses effets spéciaux avec les coups de magie. En parlant de ça, on retrouve toujours les puis de puissance pour recharger ses pouvoirs.

 

castlevania_los2(36)castlevania_los2(38)Dommage que les séquences de coopération avec l’IA soient si rares. Ou même les scènes où les IA ennemies se tuent entre elles.

 

castlevania_los2(37)La mise en scène des combats est vraiment bien punchy.

 

castlevania_los2(39)Pour les amateurs, il y a toute une série de challenges de combats sous diverses conditions.

Publicités

3 réponses à “Castlevania Lords of Shadow 2, rendons-lui justice !

  1. Je défend ce jeu envers et contre tous depuis sa sortie. J’ai fais le jeu en boucle 2 fois, il m’a moins ennuyé que Mirror of Fate qui LUI Je le trouvais encore plus mal foutu et si tu veux savoir, il me reviendrait une envie de refaire LoS 1 et 2 en boucle.

    Aimé par 1 personne

    • Je dirais qu’il propose une expérience différente de LoS 1 mais qui n’est pas forcément moins bien que celui-ci. J’ai vraiment beaucoup de mal à comprendre pourquoi il a été tellement descendu par la presse et les joueurs, je ne dois pas avoir de goût…

      Aimé par 1 personne

      • Ah bah ça, tu devrais venir faire un tour sur le forum de Castlevania france, tu en verrais beaucoup des opinions de pourquoi il a été descendu à ce point, on est nombreux dans la communauté à trouver que c’est injustrifié.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s